24 novembre 2020

Liste des seigneurs de la Roche sur Yon - Abbaye des Fontenelles

On est fondé à croire, mais sans preuves bien positives, les titres s'étant perdus dans les incendies des guerres civiles, qu'au commencement du XIIe siècle, les seigneurs de la Roche-sur-Yon fondèrent l'abbaye de Notre-Dame-de-Belle-Fontaine, appartenant au diocèse d'Angers, et alors à celui de Poitiers, qui renfermait tout le territoire dont on fit en 1317 les diocèses de Maillezais et de Luçon.  Cette maison reçut de grands bienfaits des seigneurs de Maulévriers (mala lepora). Après avoir été soumise quelque temps à... [Lire la suite]

27 octobre 2020

THIBAUD Chabot, seigneur de la Grève et du petit château de Vouvant part rejoindre les troupes de Charles VII à Chinon

Avec Louis 1er Chabot, fils de Thibault Chabot et d'Amicie de Sainte-Maure, commence la quatrième maison. Louis Ier Chabot (vers 1370 – 1422), seigneur de la Grève, de Chantemerle et du petit château de Vouvent épousa en 1404 Marie de Craon (vers 1375 – mars 1420), fille de Guillaume de Craon, vicomte de Châteaudin, laquelle lui apporta en dot les seigneuries et terres de Moncontour, Marnes, Montsoreau, Colombiers, Savonnière, Jarnac, Précigny, Verneuil et Ferrières.   Louis Chabot mourut en 1422,  laissant de son... [Lire la suite]
03 juin 2020

Louis de Beauvau seigneur de la Roche-sur-Yon, le pas d’armes de la Bergère et René d'Anjou

Il existait, en Anjou, au milieu du quinzième siècle, une famille illustre, entourée d'une vénération séculaire qui semblait confondre son origine avec celle des Ingelgériens et des Plantagenet. Le château de Beauval, dont le temps efface les dernières ruines, avait donné son nom à ce glorieux rameau, que l'on disait détaché de la tige, sous le règne de Foulques-le-Bon. Plusieurs faits historiques venaient à l'appui de cette tradition constante. Dès 1025, nous voyons les sires de Beauvau prêter hommage à Foulques Nerra, l'épée au... [Lire la suite]
15 avril 2020

Histoire du Poitou, jugement de Louis d'Amboise, chevalier seigneur de Thouars

 Le parlement, qui siégeait à Poitiers, rendit son arrêt le 8 mai 1431, qui condamnait à mort le sire d'Amboise. Tel est le dispositif du jugement. Louis d'Amboise, chevalier, seigneur de Thouars, est « convaincu du crime de lèse-majesté, pour avoir entrepris et de se saisir de la personne du roi Charles VII, en arrêtant le seigneur « de la Trémouille, gouvernant le royaume, et par ce moyen à gouverner l'état et mettre gens à sa dévotion; et pour ce « est dit qu'il a forfait de corps et de biens : mais pour certaines causes,... [Lire la suite]
23 novembre 2019

Angers - La maison de la Tour dite aussi logis du Croissant (ordre de chevalerie créé en 1448 par le roi René)

Le caractère et les idées du roi René se reflètent admirablement dans une institution à la fois militaire et religieuse, par laquelle il semble avoir voulu réveiller et vivifier la chevalerie expirante. L'ordre du Croissant, qui précéda d'une vingtaine d'années le premier ordre de chevalerie créé par les rois de France, celui de Saint-Michel, fut son œuvre personnelle; il paraît en avoir caressé longtemps le projet, et, une fois qu'il l'eut réalisé, il soutint sa fondation avec un amour de père. Peut-être l'idée lui en avait-elle... [Lire la suite]
30 avril 2019

Pendant les dernières années de la guerre de Cent Ans, PIERRE DE BEAUVAU reconstruit ses châteaux (Bessière – Rivau)

L'expédition de la garnison anglaise de Mayenne faite en 1441 du côté de l'Anjou avec l'aide de celles de Fresnay et du Mans et qui s'était terminée pour elles par la désastreuse bataille de Saint-Denis-d'Anjou, avait été pour les conquérants du Maine leur dernière grande expédition. A partir de cette époque, comme dans tout le reste de la France occupée par les Anglais, la fortune de la guerre avait cessé de sourire à ces derniers. En ces années-là, Mayenne et le Bas-Maine septentrional appartenaient à Charles d'Anjou, frère... [Lire la suite]

28 avril 2019

Le Rivau History (Maison de Beauvau)

De la période antérieur à 1438, l’on dispose de peu de renseignements relatifs au Rivau. On prétend que cette maison de Beauvau descend d’Ingelger, Comte d’Anjou, qui vivait l’an 889, et que de lui la Branche cadette de ce Prince a duré jusqu’à Foulque d’Anjou, Chevalier, seigneur de Briolay, qui épousa Berthe de Mayenne, dont il eut Foulques II du nom, seigneur de Beauveau et de Jarsay, lequel mourut l’an 1000, trois jours après Pâques. Ce testament est gardé dans les archives du Rivau, ou le Sceau dudit seigneur est représenté à... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 avril 2019

Les Chevaliers de Saint-Michel de la province du Poitou, depuis la fondation de l'ordre en 1468 jusqu'à l'ordonnance de 1665

Puy-du-Fou (François du), seigneur du Puy-du-Fou ; écuyer tranchant ordinaire du Roi et gouverneur de Nantes, est qualifié par le roi Louis XIII du titre de chevalier de son ordre, dans les lettres d'érection de la terre de Combronde en marquisat, du mois de mai 1637, postérieures à sa mort, où il est rappelé. Mais, sur cela, l'on observe que dans les titres de cette maison, du règne de François Ier, temps auquel vivait ce seigneur du Puy-du-Fou, on n'en trouve aucun qui prouve qu'il fut décoré de Saint-Michel et qu'ils apprennent... [Lire la suite]
10 mars 2018

Foulque 1er, sire de Beauvau, alla à la croisade de Philippe-Auguste et Richard Coeur de Lion

Maison illustre, originaire d’Anjou, comme depuis Geoffroi de Beauvau, qui vivait en 1060. Foulque 1er, sire de Beauvau, alla à la croisade de Philippe-Auguste. Foulques de Beauvau suivit Richard Cœur-de-Lion, son seigneur, à la Terre sainte, et y prêta sa garantie à plusieurs chevaliers angevins, ses compatriotes, pour un emprunt de 2 00 marcs d'argent, fait à des marchands de Pise. Foulques de Beauvau portait l'écu en bannière, d'argent à quatre lions de gueules, cantonnés, armés, couronnés et lampassés d'or. (Histoire... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 15:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 mars 2018

Histoire généalogique de la maison de Beauvau, Premières lignées. (an Mil)

Le premier membre de cette maison qui soit mentionné sous le nom de Beauvau est Foulques Sir DE BEAUVAU, qui mourut à Angers l'an 1009, trois jours après Pâques, et qui fut inhumé dans le chœur de l'église cathédrale, honneur exclusivement réservé pour les souverains du pays et leurs agnats. Il appert d'un passage de la chronique d'Ingulf, cité par Walsingham et par Wilham , que le même Foulques de Beauvau avait épousé, vers l'année 960, ETHELREDGE D'ANGLETERRE, cinquième fille d'Alfred-le-Grand, roi des West-Angles, soeur... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,