27 avril 2022

En 1363, le prince de Galles parcourt sa nouvelle principauté d'Aquitaine pour recevoir les hommages féodaux.

Jean-le-Bon perdit la bataille de Poitiers [1356]. On vit alors son vainqueur traverser la haute Saintonge avec son royal prisonnier qu'il conduisait à Bordeaux. L'année suivante, après la trêve du 23 mars 1357, Cognac fut forcé d'ouvrir ses portes à des détachements Anglo-Gascons qui y tinrent garnison. Edouard III ne connut plus alors de limites dans l'exercice de son pouvoir souverain ; il confirma par ses lettres du 1er juillet 1358 données à Westminster, celles de son fils en faveur du captal de Buch (1). Il disposa aussi... [Lire la suite]

22 avril 2022

RAOUL IV DE MAULEON (1245-1253), seigneur de Talmont, Châtelaillon, Benon

Raoul IV, fils de Savari et d'Amable du Bois, se présentait, afin de succéder à son père, sous de mauvais auspices ; car Louis IX, qui avait hérité du Poitou, régnait en France depuis 1226, et se trouvait trop heureux de pouvoir tenir en ses mains les biens d'un des seigneurs qui avaient lutté avec tant d'acharnement contre le pouvoir royal.  Il ne voulut pas tout d'abord admettre la légitimité du nouvel héritier, et il confisqua purement et simplement toutes les terres qui lui revenaient, sous prétexte qu'un bâtard ne pouvait... [Lire la suite]
17 avril 2022

1228 Nogent le Roi, Trêve de paix entre Louis IX et Henri III – Hugues de Lusignan, garant de Guillaume V l’Archevêque

Le 30 avril, les troupes anglaises embarquèrent à Portsmouth et prirent pied en Bretagne. Le 3 mai 1228, Henri III d'Angleterre débarquait à Saint- Malo avec la complicité de Pierre Mauclerc, duc de Bretagne qui lui remit toutes les places de Bretagne et tenta de gagner à lui une partie de la noblesse. Foulques Paisnel, sire de la Haye, l'attendait et, bientôt après, Henri III, s'emparait de Saint-James et de Pontorson. La reine Blanche de Castille, tutrice de Louis IX, dépêcha immédiatement une armée. Les places reprises, le roi... [Lire la suite]
31 août 2021

1182, 7 juillet, Notice du jugement rendu par Pierre Bertin, prévôt de Benon, sur l'ordre de Richard Coeur de Lion

Notice du jugement rendu par Pierre Bertin, prévôt de Benon, sur l'ordre de Richard Coeur de Lion, comte de Poitou, pour terminer le procès intenté par Mormeau de Surgères à Josselin de Mortemart (1182-1198), abbé de Nouaillé, au sujet du moulin de la Géraudie et du fief de Turmée, dont les abbés de Nouaillé avaient pris quelque partie. L'abbaye de Nouaillé est maintenue en possession. Notum sit omnibus tam presentibus quam futuris quod querela que. diu versabatur inter Ioscelinum, abbatem. Nobiliacensem,et Morinellum de Surgeriis... [Lire la suite]
04 août 2021

Mars 1317 – le roi Philippe V le Long érigea le comté de la Marche en pairie et le donna à son frère Charles IV le Bel

Mars 1317 – Philippe V le Long, monté sur le trône de France après la mort du roi Louis Hutin érigea le comté de la Marche en pairie et le donna à son frère Charles IV le Bel, en accroissent l'apanage, des châteaux, villes et châtellenies de Niort, Montmorillon, Frontenay, Benon et autres. Philippes, par la grace de Dieu, roys de France et de Navarre, savoir faisons à touz presens et avenir que nous, considerans l'estat de nostre très chier et feal frere Charle, conte de la Marche et de Bigorre, et que pour garder nous et nostre... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 août 2021

La forêt de Chizé au Moyen-Age ; 1086 mort de Guy-Geoffroy-Guillaume VIII d'Aquitaine

Avec plus de 5.000 hectares, la forêt de Chizé proprement dite constituait la plus importante forêt du Poitou médiéval (1), avec la forêt de Moulière (2). Elle faisait, à l'époque gauloise, partie d'une bien plus vaste forêt, qui commençait, à l'ouest, à une vingtaine de kilomètres de La Rochelle, par la forêt dite aujourd'hui de Benon, se poursuivait par les actuelles forêts de Chizé, d'Aulnay, de Tusson (3) et se terminait à une trentaine de kilomètres au nord d'Angoulême. Cette bande forestière, longue de près de cent... [Lire la suite]

19 décembre 2020

Henri de La Trémoille, duc de Thouars - Marie de la Tour-d’Auvergne

Henry de la Trémoille, duc de Thouars et de Loudun (1 ), fils ainé du duc Claude et de Charlotte-Brabantine de Nassau, princesse d'Orange, naquit à Thouars le 22 décembre 1598. Il fut baptisé, dans la grande salle de l'ancien château de Thouars, le 15 mars 1601, et eut pour parrain le roi Henry IV, représenté par le comte de Parabère, son lieutenant général en Poitou (2). Le duc Henry ne fut pas un grand capitaine sa longue carrière ne s'écoula pas dans les camps et sur les champs de bataille, comme celle de son aïeul Louis II, le... [Lire la suite]
08 décembre 2020

L'abbaye Notre-Dame-de-Ré, Savary de Mauléon, Amable du Bois - Notice sur les Chartes Seigneuriales de l’Ile de Ré

Dans le Golfe des Santons, pendant tout le moyen âge, les habitants de l'île de Ré jouirent de privilèges spéciaux, concédés par leurs seigneurs, dans le but de les engager à ne pas abandonner l'île, bien qu'elle fût, à mainte reprise, dévastée soit par les inondations de l'Océan, soit par la piraterie des Normands et Anglais. Au début, ces privilèges existèrent à l'état d'usages dans la coutume locale; plus tard, afin d'éviter les contestations entre les seigneurs et leurs sujets, ils furent consignés par écrit dans des chartes... [Lire la suite]
07 novembre 2020

Château des Essarts – Complainte Véridique du Compère Guillery, Capitaine des voleurs du Bas-Poitou

Si nous en croyons le P. Arcère {Histoire de La Rochelle), le calvinisme s'était répandu dans le bocage bas- poitevin, dès l'année 1534. Il s'y introduisit par le ministère d'une fille du peuple nommée Marie Becaudelle ou Belaudelle (pour Becaudeau ou Belaudeau), autrement Gaborite, née aux Essarts. Cette fille ayant été placée en service à La Rochelle y entendit les prédications des novateurs et revint dans sa patrie apporter le nouveau symbole de Calvin. Elle alla plus loin et osa défier à une conférence doctrinale un religieux... [Lire la suite]
17 septembre 2020

Éléonore d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion et Le prieuré de Saint-Bibien d'Argenson - Chartes de l’abbaye de Fontevraud

Avec l'établissement du régime féodal, un lien de plus en plus serré s'établit entre les seigneurs et la forêt, à tel point qu'il suffisait d'être un justicier de certaine classe pour avoir droit à la forêt; à tel point aussi que les seigneurs confisquèrent même parfois à leur profit les droits d'usage, et que, quand ils venaient à les confirmer entre les mains des usagers, ils semblaient octroyer de nouveaux droits. Détenteurs de tout le domaine public dans le sud-ouest de la France, les ducs d'Aquitaine eurent dès les temps les... [Lire la suite]