12 janvier 2021

1794, Combat de Saint Fulgent 9 janvier – combat des Brouzils 12 janvier (Charette Forêt de Grasla)

La forêt de Grasla, principalement sur la commune des Brouzils, servit de refuge aux habitants du pays en 1793-1794. Gralas ou de Touvois à ceux de Grand-Lande, se couvrir tantôt de la Moine, tantôt de la Boulogne, dresser de continuelles et fructueuses embuscades aux convois qui roulent sur tes deux seules chaussées praticables dans le voisinage duquel il s’embusque. Dissociant, reconstituant sans cesse ses forces, s’incorporant parfois les bandes de Joly, porté alors à 3.000 hommes, il entreprend de temps à autre quelque action... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 août 2020

Pierre Monnereau et le Prieuré du Brouzils dans la forêt de Grasla au fond du bocage vendéen.

D'après l'étymologie communément reçue, Brouzils signifie broussailles et, à cette époque, la dénomination était juste sous plus d'un rapport. S'appuyant d'un côté à la forêt de Grasla, qui étendait sa masse d'ombre et de verdure sur la contrée (1),  les Brouzils formaient en quelque sorte le fond du bocage vendéen. Aux alentours du bourg, c'étaient des terrains couverts d'un fouillis d'arbustes, de ronces et d'ajoncs, en un mot les broussailles des abords de la forêt. En s'éloignant un peu, on se trouvait au milieu de vastes... [Lire la suite]
01 août 2020

Les opérations de la colonne des généraux Ferrand et Huché (Guerre de Vendée 1794)

On a beaucoup écrit sur les méfaits, "présumés" selon certains, des troupes républicaines en Vendée durant la Révolution et en 1994, un désormais vieux professeur d’histoire parisien, M. Jean-Clément Martin, rappelait que les éventuels massacres y ayant été perpétrés "ne furent tenus - faut-il le rappeler - que par des terroristes urbains dans l’hiver 1793-1794 et par des colonnes infernales dans le printemps 1794 . Il ajoutait que les comportements que ces troupes ont pu avoir, avant ou après cette période, ne sont à considérer que... [Lire la suite]