04 août 2020

Château de Tonnay Charente - Diane de Grandseigne Rochechouart, fille d’honneur de la Reine Anne d'Autriche

 « Je m'appelle Diane de Gransaigne, et suis née en Poitou, agée d'environ 46 ans. Mon père avoit pour nom Jean de Gransaigne, et estoit seigneur de Marsillac. Ma mere s'appeloit Catherine de la Brodière. Je suis femme de M. le duc de Mortemart, chevalier des ordres du Roy Louis XIV, premier gentilhomme de sa Chambre, conseiller en ses conseils, comte de Maure, et prince de Tonné Charente etc. » Diane de Gransaigne, fille d’honneur de la Reine, était fille de Jean, seigneur de Marsillac, et de Catherine de Béraudière, et... [Lire la suite]

08 mai 2020

Apothicaire - Thérapeutique populaire des maladies internes

 « Je n'ay faict ici qu'un bouquet de fleurs étrangères, n’y ayant fourni du mien que le filet a les lier (Montaigne) M. P. Travaillé a évoqué, il y a quelques années, dans le bulletin de la Société des Lettres, Sciences et Arts du Saumurois, quelques-uns des remèdes relatés par quelques vieux auteurs. Ce mémoire nous a suggéré l'idée de rechercher et de colliger les remèdes populaires en usage dans le Saumurois; de les comparer avec ceux qu'on rencontre également dans d'autres provinces, ou qui sont mentionnés dans les vieux... [Lire la suite]
17 mars 2020

Les Seigneurs de Moncontour – Time Travel 2 mai 1242 – Geoffroy de Lusignan à la Grand Dent, Louis IX saint Louis

Foulques le Rechin dit, dans son histoire des comtes d'Anjou, que son grand-père Foulques Nerra, mort en 1040, avait fait édifier les forteresses de Mirebeau, Moncontour et Faye-la-Vineuse. Cette affirmation n'est pas contredite par l'étude archéologique des parties anciennes du donjon de Moncontour qui peuvent fort bien remonter aux premières années du XIe siècle.  Il ajoute aussi que le fils de Foulques, Geoffroy Martel, avait livré en 1033 près de Moncontour une bataille contre les Poitevins, où leur comte Guillaume... [Lire la suite]
28 novembre 2019

L’Abbaye Royale de Beaumont lès Tours - Henriette-Louise-Marie-Françoise-Gabrielle de Bourbon

Abbaye de moniales bénédictines peut-être fondée vers 580 à Tours par Ingeltrude, tante du roi Gontran, transférée vers 1002 à Beaumont-lès-Tours par Hervé de Buzançais. Fondation approuvée par le roi en 1007. L'abbaye dépendait pour le temporel du chapitre de la collégiale Saint-Martin de Tours; pour le spirituel elle resta toujours fidèle à la règle de Saint-Benoît. Ingeltrude, fille de Clothaire Ier, donna les premiers commencements, environ l'an 580, à l'abbaye de Beaumont qui s'est depuis élevée jusqu’au comble de grandeur et... [Lire la suite]
14 novembre 2019

Time Travel 1666 ; Lussac les châteaux - Gabriel de Rochechouart de Mortemart et Madame de Montespan, la favorite du Roi-Soleil

Pourquoi y a t-il un lien entre Lussac-les-Châteaux et Louis 14 ? Au Moyen-Age Lussac était une ville fortifiée entourée de remparts. Ceux-ci était percés de quatre portes situées aux points cardinaux. Une description datant de 1680 indique que la porte de Narbonne se situait dans la cour basse du château féodal ou se tenaient la première entrée et les bâtiments à usage domestique. Aujourd’hui, il ne reste que ce pan de mur que la tradition orale nomme « la grange aux dîmes » à cause des trois cavités (mesures dites de... [Lire la suite]