04 juillet 2022

Celle-Lévescault - Sur les pas d’Austrapius, duc de Tours et de Poitiers, tué au VIe siècle par les Teifales

Theiphales, Theiphali, Taifali. Arcère croit que des Théiphales ou Taifales seraient entrés en Gaule sous la conduite de Goar, roi des Alains (l. c., t. I, p. 50), celui qui, à Mayence, avec Guntiaire, roi des Burgondions, fit prendre la pourpre à Jovinus (Olympiodore, Hist. apud Photium cod lxxx, éd. Rhotomago, in-fol., 1653, daus dom Bouquet, Rec. des Hist. des Gaules, 1. 1, p. 000). La plupart des monographes ayant écrit sur le Poitou, entre autres M.du Fougeroux, ont signalé une tribu une ces Teifales, qui transportés d'Orient... [Lire la suite]

22 mars 2019

visite virtuel du lavoir de mére lusine à Vouvant

Selon une légende, nous pouvons apercevoir la fée Mélusine en regardant notre reflet ! Le lavoir public, construit à la fin du XVIIIe siècle ou au début du XIXe siècle et restauré au XXe siècle, est utilisé par les lavandières jusqu'en 1970, Il subsiste deux vestiges de son utilisation : la cheminée et la cuve en fonte pour chauffer l'eau de la lessive.     ==> Vouvant
Posté par thierryequinoxe à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 mai 2018

Le mythe de la Mère Lusine (mélusine) , Mère Vent la source du géant Pantagruel de Rabelais

Le mythe de la Mère Lusine (Meurlusine, Merlusine, Mellusigne, Mellussine, Mélusine, Meleusine)   Le nom de « Vouvent », qui régulièrement doit s'orthographier par un e et non par un a, comme il arrive au plus grand nombre de le faire, vient du mot latin Volvere, qui signifie tourner, rouler autour. Le motif de cette dénomination, qui s'explique aisément par la situation du lieu, placé au confluent de deux ruisseaux, est consigné tout au long dans la charte de fondation de cette petite ville. Ces deux ruisseaux sont ceux... [Lire la suite]