07 avril 2021

1034 Histoire de l’abbaye de Notre dame de Pontlevoy diocèse de Blois par Gelduin seigneur de Saumur, Ansbert, premier abbé.

L’abbaye de Pontlevoy est située dans une plaine assez fertile, sur les extrémités de la Sologne, entre les rivières de Loire et du Cher. Elle se trouve sur les confins de trois diocèses : Chartres, à présent Blois, Orléans et Tours. Elle a Blois à l’orient d’été, Montrichard à l'occident et Amboise au septentrion. Il est parlé de ce lieu dans le testament que firent, sous Louis le Débonnaire, deux religieux de Saint-Martin de Tours; du moins, c’est de ce lieu de Pontlevoy, que l’explique le père Mabillon, dans ses Annales de St-... [Lire la suite]

07 avril 2021

Jugement de Dieu Année 1080 environ – Monastère de Saint Pierre des Nobis, Grecie Berlay de Montreuil

A l'ombre du castel féodal qui dut se dresser de bonne heure sur la cime escarpée du coteau, s'installèrent, sur les bords du Thouet, les cabanes des manants et des serfs, groupées autour d’une église sous le vocable de saint Pierre. Un document du XIe siècle nous apprend que les origines de cette église paroissiale se perdaient dans la nuit du moyen âge. Dans la suite, une visite à cet antique monument nous fournira plus loin l'occasion d'en esquisser l'histoire; mais pour l'instant, nous restons dans le castrum qui forma, durant... [Lire la suite]
18 janvier 2021

Mémoire du temps touchant la Pointe du Chapus et son Fort sur le Rocher

La pointe du Chapus, qui formait l'extrémité ouest de la presqu’île de Marennes, était l'aboutissement d'une antique voie romaine. Cette voie reliait Marennes à Saintes (Mediolanum Santonum), alors capitale de la Gaule Aquitaine, et se prolongeait à l’actuelle pointe, où existait une liaison vers l'île d'Oléron.  C'est à cette époque que le village du Chapus apparut au fond d'une petite baie, c'était alors un village de pécheurs et de sauniers.  Les romains installèrent de plus les premières exploitations d'huîtres,... [Lire la suite]
20 août 2020

Sainte Trinité Puyravault, Podium rebelli, prieuré donné à l’abbaye de Vendôme

Sainte Trinité Puyravault, Podium rebelli, prieuré donné à l’abbaye de Vendôme avant 1040, diocèse de La Rochelle, cant Surgères, arrond Rochefort. Origine du nom : du latin podium, « hau- teur », et de rebelli, « rebelle ». Le Prieuré fut fondé en 1040 lorsque la comtesse Agnès de Poitiers femme de Geoffroy Martel fit don de l'église à l'abbaye de la Trinité de Vendôme. Le comte d'Anjou donne à l'abbaye, parmi ses biens situés en Saintonge : d'une part le bois de Saint-Aignan et celui de Coulommiers, qui comptent cent manses,... [Lire la suite]
01 avril 2020

Histoire Généalogie des Seigneurs de Mauzé et de Marans

Suivant Arcère, la noblesse des anciens seigneurs de Mauzé se perdait dans l'obscurité des temps. (1)  Dom Etiennot dit, avec moins d'emphase, qu'ils descendaient d'un bâtard du duc de Guienne, et que, longtemps possesseurs du château de Mauzé, ils en prirent le nom.(2)  Quel était ce bâtard dont les descendants devaient être puissants en Aunis? Il apparaît pour la première fois en 1047, comme souscripteur du don de l'Ile-de-Vix en bas Poitou (Golfe des Pictons), fait par Agnès, comtesse d'Anjou, à l'abbaye de Notre-Dame... [Lire la suite]
24 février 2020

Notice Historique sur le château de Tours et Archéologie Médiévale

Henri II, roi d'Angleterre et comte de Touraine, voulant avoir, dans la ville de Tours, un point d'appui plus solide que la tour Hugon, construisit en 1160, dans l'angle N. 0. de l'ancienne cité, une nouvelle forteresse. Les dispositions de ce château ne sont pas connues ; l'on sait seulement qu'il était défendu au nord et à l'ouest par les anciens murs gallo-romains, et qu'au centre s'élevait un donjon carré A flanqué à chaque angle de deux contreforts (pl. III). Il occupait l'emplacement sur lequel se voyaient autrefois le... [Lire la suite]

14 janvier 2020

Voyage dans le temps et l’Histoire d’Ularius (Ile d’Oléron) dans le Golfe d'Aquitaine

Aujourd'hui Oléron se situe face au littoral de la Charente-Maritime. Cette île est située dans le golfe de Gascogne. Elle est séparée du continent par une distance de 11 kilomètres. Sa longueur est de 30 kilomètres, et sa plus grande largeur, prise de la pointe des Saumonards jusqu'à la Cotinière, est de 10 kilomètres. On a assigné plusieurs étymologies à la dénomination de l'île d'Oléron : Île occupée pendant plus de 4 siècles par les romains et mentionnée dans l'Histoire Naturelle de Pline dans le Golfe d'Aquitaine. Appelée... [Lire la suite]
24 mai 2019

La domination au Moyen-Age des comtes d’Anjou en Saintonge. (Geoffroy Grisegonelle, Foulques Nerra, Geoffroy Martel)

Dans ces temps où comme dans les nôtres la force primait trop souvent la justice, il est un autre principe de la domination angevine sur la Saintonge, la conquête et la victoire. Suivons dans Besly lui-même pas à pas les entreprises des comtes d'Anjou. Dès la fin du Xe siècle, la lutte commence. Vers 987, « le duc Guillaume III et Geoffroy 1 dit Grisegonnelle, duc d'Anjou, se firent la guerre l'espace d'un an. L'angevin finalement fut contraint de se soumettre au duc, qui lui donna en fief et à hommage le Loudunois, Mirebeau... [Lire la suite]
18 mai 2019

RECHERCHES SUR LES SITES DE CHATEAUX ET DE LIEUX FORTIFIÉS EN HAUT-POITOU AU MOYEN AGE

La partie orientale du Poitou dite Haut Poitou était autrefois séparée de la partie occidentale dite Bas Poitou par les rivières Autise et Thouet. Au point de vue physique on peut la considérer comme formée principalement par la Gâtine de Parthenay la Plaine de Niort et de Melle et le Seuil du Poitou. La présente étude fondée sur une enquête menée sur le terrain a pour objet de montrer dans quelle mesure des liens peuvent être établis entre l'implantation des châteaux et des lieux fortifiés de l'époque médiévale et la topographie.... [Lire la suite]
01 avril 2019

Voyage au temps des Croisades ; Bataille de Gonfanon – Chapelle Puy du Fou / chapelle des Templiers de Cressac

La chapelle de la Cité Médiévale est la reconstitution d’un édifice religieux appartenant à la période de transition entre l’art roman (fin Xème – moitié XIIème siècle) et l’art gothique (XIIème – XVème siècle). Conformément à la tradition romane des Charentes, la façade ne possède pas de tympan et les voussures en arc brisé du porche sont dépourvues de tout ornement. De chaque côté de la porte, des piédroits surmontés de têtes aux yeux globuleux rappellent les motifs qui ornent l’abbaye des Fontenelles, près de la Roche-sur-Yon ou... [Lire la suite]