06 juin 2020

Chauvigny sur Vienne et les Chauvigny de Chateauroux. Acte d’hommage d’Hardouin X de Maillé, seigneur de la Tour. 2 aout 1503.

En 1189, à Salisbury, Richard Cœur de Lion mariait à l'un de ses plus vaillants compagnons d'armes, André de Chauvigny, sa pupille Denise de Déols, fille de Raoul VII, seigneur de Déols et de Châteauroux. Ainsi commença la seconde maison de Châteauroux dont on connaît l'éclat. André 1er l'époux de Denise de Déols, à sa grande place dans les annales du pays et son histoire est célèbre jusqu'à toucher à la légende.  L'alliance qu'il contracta sous les auspices du roi d'Angleterre indique à elle seule une grande situation... [Lire la suite]

30 mars 2020

Le château féodal d'Harcourt de Chauvigny et les Vicomtes de Chatellerault

Le château féodal d'Harcourt s'éleva vers le XIIIe siècle sur l'emplacement du fief de Motte où existait déjà un ouvrage fortifié. Le château d'Harcourt est situé au nord à 30 mètres du château baronnial. Il domine à l'est la jolie vallée des sources du Talbat. Il se compose de deux bâtiments juxtaposés dont un seul, le corps méridional, est assez bien conservé, et une enceinte extérieure appuyée au dehors par des contreforts formés de tours pleines et de meurtrières. Une grande porte d'entrée ogivale donne sur la rue Saint-Pierre... [Lire la suite]
21 mars 2020

L’équinoxe de Printemps - Chauvigny, les derniers Trouvères

La manière de compter les années, forme ce qu’on appelle le calendrier grégorien, suivant lequel l’équinoxe du printemps arrive toujours du 19 au 21 mars. Ce calendrier n’a pas été adopté dans son origine par tous les états de l’Europe, ce qui occasionnait une différence dans la manière de la dater. Ceux qui conservaient le calendrier Julien, comptaient dix jours de moins que les autres, depuis 1582 jusqu’à 1700, onze jours depuis 17 jusqu’à 1800n et ainsi de suite. Mais, à l’exception de la Russie, qui conserve encore le style... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 mars 2020

Episode d'Aliénor au château de Mauléon les Chauvigny

Sur la plate-forme, au couchant de l'église de St-Pierre, était autrefois le château Mauléon. Le château féodal de Montléon (Mons léonis, Monte léone, hauteur) est aujourd'hui à peu près disparu. On en aperçoit les vestiges à travers le pâté de maison qui, dès la fin du Moyen-Age, a commencé à couvrir ses ruines, entre la rue Montléon et l'impasse d'Harcourt. Il se composait, d'un quadrilatère restreint de 11 m. 50 sur 8 m. 50 environ. L'ancienne « tour Oger » devenue plus tard « tour de Montléon » était le principal corps de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2020

Saint Savin, Le Vieux pont médiéval - Jean Chandos, Guichard d’Angle, Louis de Harcourt

Le Vieux pont médiéval  a été construit à l’époque gothique, au 13ème siècle ou début 14ème siècle Ce pont permet depuis la fin du moyen–âge à la route Poitiers-Bourges de traverser la Gartempe et relie les communes de Saint-Savin et de Saint-Germain. Classé Monument Historique depuis 1896. D’une longueur de 100 m environ, large de 3,5 m. Le pont comprend 5 arches en arc brisé et une arche marinière en plein cintre reposant sur des piles arrondies ou à bec, sur lesquelles sont aménagés des refuges En 1671 et en 1726, les... [Lire la suite]
22 février 2020

Notice Historique sur le château Baronnial des évêques de Poitiers à Chauvigny et les fouilles archéologiques.

Les mentions les plus anciennes de l'existence du « Château de Chauvigny » se trouvent dans des chartes remontant aux environs de l'an Mil, 992 (1) et 1025 (2). A la lecture du deuxième de ces documents il apparait que le château appartenait déjà à l'évêque de Poitiers, dont il pourrait bien être l'œuvre. Il est cependant probable que la seigneurie appartint à l'origine, à une famille portant le nom de Chauvigny, dont on retrouve diverses branches en Poitou et en Berry à partir du XIIe siècle (3). L'une d'elles, la branche de... [Lire la suite]

29 octobre 2019

Time Travel – Dumnacus, Le Pont de Cé - de la dernière guerre des Gaules à aujourd’hui.

A cinq kilomètres environ au sud d'Angers, dans l'angle formé par la Loire et la Maine, s'étend un vaste terrain bien connu des antiquaires sous le nom de camp de Frémur. C'est là que la conquête romaine avait établi la plus importante peut-être et la plus forte des stations guerrières qui lui servirent de point d'appui dans sa marche sur l'Ouest; les légions impériales l'occupaient encore au IVe siècle, ainsi que l'établit la grande quantité de médailles de Constantin qu'on y a trouvées. La situation du camp de Frémur obligea... [Lire la suite]
18 octobre 2019

Archéologie - Cartes des vestiges poitevins : Numérisation des archives du père de La Croix

Le laboratoire d’archéologie Herma de l’université de Poitiers (Hellénisation et romanisation des mondes anciens) a engagé la numérisation des 40.000 documents (plans, photos, textes et correspondances) des archives du père Camille de La Croix, archéologue unanimement reconnu à la fin du XIXe siècle. Camille de la Croix, prêtre jésuite et archéologue installé à Poitiers à partir de 1864, a effectué un grand nombre de découvertes à Poitiers (Vienne), comme dans d’autres sites archéologiques majeurs du centre-ouest de la... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 septembre 2019

Patrimoine, Recherches critiques sur Trois Architectes Poitevin de la fin du XIe siècle.

 Dans une note de sa magistrale étude sur Viollet-le-Duc et son système archéologique, publiée en 1880 et 1881 par le Bulletin monumental, M. Anthyme Saint-Paul a donné la liste des architectes français des XIe et XIIe siècles, dont les noms sont connus (1). M. Anthyme Saint-Paul a résumé là ce que l'on sait généralement, ce qui fait partie de la science courante. A partir du XIe siècle, la population en Europe augmente et les pays s’enrichissent : c’est le temps des bâtisseurs. Les identités régionales deviennent de plus... [Lire la suite]
31 août 2019

Tournois de Chevalerie à la cour Plantagenêt (Éléonore, Henri II, Richard Cœur de Lion)

C'est vers 1150 que la Table ronde est mentionnée pour la première fois dans Le Roman de Brut, œuvre d'un moine anglo-normand, Robert Wace (v. 1110-v.1170). Histoire légendaire de la Grande Bretagne, le récit s’organise en grande partie autour du roi Arthur, fils du roi Uterpandragon, de sa naissance extraordinaire, de ses guerres contre les Saxons et de ses guerres et de ses conquêtes : Arthur s’empare de l’Ecosse, de l’Irlande, de la Gaule et triomphe des Romains. La figure d’Arthur s’impose ainsi comme symbole de puissance... [Lire la suite]