24 mai 2020

Ordonnance d'Alphonse pour la noblesse du Poitou-Jeanne de Toulouse fonde l'abbaye de Gercy en Brie pour le salut de leurs âmes

Alphonse, comte de Poitiers, fit cette année 1269, une ordonnance considérable. Car la coutume du Poitou était qu'après la mort d'un gentilhomme, celui dont il relevait prenait sur l'héritier ce qu'il voulait pour l'investir de la succession, ce qu'on appelait rachat à merci.  Alphonse voulant pourvoir à la paix et au soulagement de cette province, en fit assembler les principaux seigneurs, et, avec leur avis, ordonna qu'à l'avenir les seigneurs ne prendraient plus pour le droit de rachat que le revenu d'une année.  Il... [Lire la suite]

11 mai 2020

GEOFFROY LA GRAND'DENT ET LES RELIGIEUX DE L'ABSIE.

En 1232, Geoffroy II de Lusignan, vicomte de Châtellerault, seigneur de Vouvent et de Mervent, dont la légende a fait Geoffroy la Grand'Dent, se disposait à aller à Rome pour régler certains litiges pendants entre l'église de Maillezais et lui.  Avant de partir, il voulut donner satisfaction, autant que faire se pourrait, à tous ceux qui avaient de justes causes de se plaindre de ses actes, particulièrement aux religieux. Averti de ces bonnes dispositions Geoffroy, alors abbé de l'Absie, s'empressa de se rendre auprès de lui. ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 avril 2020

Histoire généalogique de la maison de Chabot originaire du Bas - Poitou

 On donne en Poitou, et peut-être ailleurs, le nom de chabot à un petit poisson à grosse tête. Est-ce la difformité physique d'un membre de cette maison qui l'a fait comparer à ce poisson, et lui en a fait donner le nom ? Est-ce la possession d'un étang, rivière, cours d'eau quelconque, où ce poisson abondait, qui en a fait désigner ainsi le propriétaire ? Nous ne pouvons le dire; car la raison de ce nom, ou plutôt de ce surnom, qui est devenu le nom de la famille, nous est demeurée aussi inconnue que celle de beaucoup de noms... [Lire la suite]
09 avril 2020

Famille noble du Poitou - FOUCHER DE BRANDOIS seigneurs des Herbiers, de Thénies

FOUCHER. (DE BRANDOIS), famille noble du Poitou, divisée en, plusieurs branches; celle des seigneurs des Herbiers, celle des seigneurs de Thénies, celle des barons du Gué de Sainte-Flayve, enfin celle des barons de Brandois, qui est devenue l'aînée par l'extinction des autres.  Le nom de Foucher est connu dès le dixième siècle. Il y eut un Foucher ou Foulcher qui partit pour la première croisade avec Gaston de Béarn, Roger de Barneville, Héracle de Polignac, etc. Les historiens contemporains donnent les plus grands éloges à... [Lire la suite]
08 avril 2020

ESSAIS HISTORIQUES SUR LE TALMONDAIS, Les vicomtes de Thouars

A la mort de Raoul IV de Mauléon, Aimeri IX, vicomte de Thouars, se mit sur les rangs pour recevoir l'héritage de ce seigneur et ajouter, à un des plus gros fiefs de France, celui de la famille des Mauléon. AIMERI IX, VICOMTE DE THOUARS (1253-1258)   Cette transmission ne se fit pas sans nombre de difficultés, car Alfonse, comte de Poitou, avait, comme cela était son droit, du moins jusqu'au règlement définitif du rachat, déjà saisi les biens de Raoul, et voyait avec grand déplaisir s'augmenter encore la puissance de ces... [Lire la suite]
04 avril 2020

Histoire de Fontenay le Comte : Les Mauléon, Geoffroy la Grand'dent de Lusignan – Mélusine et l’Hôtel Gobin (de la Sénéchaussée)

Avant que le système féodal pût régulièrement fonctionner, il s'écoula plus de cent années depuis ses débuts, et ce ne fut guère que dans la seconde moitié du Xe siècle qu'il fut en plein exercice, encore reçut-il plus d'une modification par la suite. Son premier résultat fut de fondre en un seul corps les diverses agglomérations de maisons rangées autour de la forteresse, et de faire de Fontenay un tout plus compact, enceint de fossés et de palissades, en dehors desquels se trouva le quartier de l'ancienne église Saint-Pierre, qui... [Lire la suite]

17 mars 2020

Les Seigneurs de Moncontour – Time Travel 2 mai 1242 – Geoffroy de Lusignan à la Grand Dent, Louis IX saint Louis

Foulques le Rechin dit, dans son histoire des comtes d'Anjou, que son grand-père Foulques Nerra, mort en 1040, avait fait édifier les forteresses de Mirebeau, Moncontour et Faye-la-Vineuse. Cette affirmation n'est pas contredite par l'étude archéologique des parties anciennes du donjon de Moncontour qui peuvent fort bien remonter aux premières années du XIe siècle.  Il ajoute aussi que le fils de Foulques, Geoffroy Martel, avait livré en 1033 près de Moncontour une bataille contre les Poitevins, où leur comte Guillaume... [Lire la suite]
14 février 2020

Jeanne Dunois, princesse de sang inhumée dans l’église Saint-Médard de Mervent

Mervent est une des localités les plus anciennes de la Vendée. Si on en juge par les pièces de monnaie qui y furent trouvées, ce point fut à la fin du règne de Posthume et durant les guerres civiles du siècle suivant, le refuge des habitants de la contrée. Comme le château de Vouvent, celui de Mervent fut attribué par la légende à Mélusine. On ignore par qui il fut réellement construit ; on sait seulement qu’en 976 le pays d’Herbauges, dont Mervent faisait partie, fut démembré, et que la partie méridionale forma le pays de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 novembre 2019

Retour historique sur les Chartes et Donations de l’abbaye de Fontevraud

Foulques Réchin, comte d’Anjou, fut un des principaux fondateurs de l’abbaye Notre-Dame de Fontevraud, que Robert d’Arbrissel avait établi pour honorer la maternité de la Sainte Vierge, et la supériorité qu’elle avait sur saint Jean. Ce prince y donna les péages du Pont de Cé. Les comtes d'Anjou, Foulque IV le Réchin et, surtout, Foulque V le Jeune (1109-1128) avaient accordé à l'abbaye naissante une protection qui se poursuivait sous Geoffroi Plantegenêt (1128-1151). Plusieurs femmes de leur famille y étaient entrées en religion,... [Lire la suite]
12 octobre 2019

Panoramas Historique sur le Château de Mervent (360°)

A Mervent, on remarque sur un rocher abrupt dominant la Mère, les ruines du château qu’assiégèrent Jean Sans Terre et saint Louis. Les plus anciennes mentions du château de Mervent remontent au premier quart du XIe siècle. Deux chartes, datées de 1018 et 1022, évoquant des dons faits à l'abbaye de Maillezais, mentionnent la présence d'un château à Mervent, de sa chapelle et de ses moulins. A une date aussi reculée, il ne peut s'agir de la forteresse que nous connaissons par les lithographies du XIXe siècle. La présence d'une... [Lire la suite]