28 décembre 2020

1203 Maurice de Blason évêque de Poitiers, visitant son vaste diocèse, se trouvait aux Essarts pour régler un différend.

Les Essarts, Sanctus Peirus de Essartis. Ce dernier mot, qu'on trouve déjà écrit ainsi dans une charte de 1222, indique un établissement relativement moderne, c'est-à-dire qui n'a rien à démêler avec nos premières époques historiques, mais s'est constitué peu à peu après avoir commencé sur un espace défriché ou essarté au milieu des forêts dont l'aspect et le paysage se ressentent encore. Ce bourg relevant comme chef-lieu de canton de l'arrondissement de la Roche-sur-Yon, seigneurie dépendante de la vicomté de Thouars, fut jadis... [Lire la suite]

26 octobre 2020

1182, Don de Richard Cœur de Lion, comte de Poitou et seigneur de Talmont à l’abbaye Saint-Jean d'Orbestier

La seigneurie de Talmont, d'abord confondue dans le comté de Poitou, en devint cependant distincte vers 1025 en faveur de Guillaume-le-Vieux ou le Chauve qui fonda l'abbaye de Talmont vers 1040. Ensuite, nous trouvons le titre de seigneur de Talmont porté tant par les successeurs et ayant-droit de Guillaume-le-Chauve que par les comtes de Poitou eux-mêmes. Les abbayes de Saint-Jean d'Orbestier et de Sainte-Croix de Talmond, comme celle de Saint-Cyprien de Poitiers, reçurent, des propriétaires du sol, divers immeubles assez... [Lire la suite]
26 octobre 2020

L'abbaye du bout du monde de Saint Jean d’Orbestier Fondée par Guillaume IX, duc d'Aquitaine et comte de Poitou

C’est en juillet 1107 que Guillaume IX, duc d’Aquitaine, comte de Poitou et seigneur de Talmont autorise les moines bénédictins menés par un certain Foucher à s’installer dans la vaste forêt d’Orbestier «  silva Orbisterii » ou «  Orbisterri  foresta » L’abbaye est dédiée à Saint Jean Baptiste et Saint Marie et prend le nom d’Orbestier, (orbis terminus », qui signifie le « bout du monde », le domaine concédé s’étend sur plus de 800 hectares limités à l’est par le ruisseau de Tanchet et à... [Lire la suite]
24 octobre 2020

L’histoire en 360 - Eglise Saint Nicolas et les Vestiges du château de Chaize le Vicomte, Aimery IV, vicomte de Thouars

Bâtie sur un rocher, cette église en granit de style roman poitevin fut construite par Aimery IV, vicomte de Thouars entre 1080 et 1099 et donné aux moines de Saumur.  Pour l’époque c’est un chantier colossal. Maîtres d’œuvres carriers, maçons, charpentiers et sculpteurs manient le granit de La Chaize pour réaliser cet édifice, long de plus de 60 mètres. En 1087, l’église est agrémentée d’un prieuré ; elle est dédiée à Saint Nicolas en 1091. Le nom « La Chaize-le-Vicomte » (« Casa Vicecomitis » en... [Lire la suite]
16 février 2020

Château de Talmont – Guillaume de Lezay - Guillaume IX- Hugues VII de Lusignan - Louis VII et Aliénor d’Aquitaine (Time Travel)

Guillaume de Lezay, succéda en 1112 (37) à son père Goscelin, comme le prouve la présence, à cette date de son suzerain, Guillaume, comte de Poitiers, venu à Talmont dans le but évident de régler les comptes de la succession. Cependant, malgré nos recherches, nous n'avons pu trouver, de trace de ce baron, avant 1118, époque à laquelle il fut cité, comme témoin dans une charte du prieuré de Fontaines (40). A partir de cette époque seulement les documents deviennent moins rares.   Il en est un entr'autres, traduit du cartulaire... [Lire la suite]
20 mai 2019

COMPIEGNE, TOURNOI de Chevalerie de 1238 données par le Roi Saint Louis et reconstitué à l'occasion des fêtes de Jeanne d'Arc

La Ville de Compiègne, désireuse de perpétuer le souvenir de Jeanne d'Arc, a décidé de donner en son honneur une grande fête de chevalerie le Dimanche 28 Mai et le Lundi 5 Juin 1911 ; fidèles à la mémoire de l'héroïne qui s'est sacrifiée pour eux, les habitants de Compiègne ont cru bien faire en associant cette fête au souvenir de sa réhabilitation qui eut lieu en 1456 ; ils ont pensé que la meilleure façon de la célébrer était d'évoquer dans un décor de chevalerie la figure de celle qui, par son héroïsme, sa droiture, ses vertus,... [Lire la suite]