11 février 2022

En 1588, le duc de Mercœur vint assiéger Montaigu – Démantèlement des Fortifications en vertu du traité de Fleix

 A huit lieues de Nantes, sur les confins du Poitou, dans cette partie de la Vendée nommée le Bocage, est située la petite ville de Montaigu. Bâti dans un endroit assez pittoresque, au bord d’une petite rivière dont le rivage est couvert d’aulnes, Montaigu aujourd’hui n’a rien de remarquable, si ce n’est des restes de douves profondes encore bien conservées, et quelques maisons ruinées par le feu dans les guerres de la Vendée. On ne voit presque plus de vestiges du château fort, qui, bâti sur un rocher comme un nid d’aigle,... [Lire la suite]

10 février 2022

Du 7 mars au 12 avril 1598, Henri IV fait d'Angers sa capitale d'un moment.

Entrée du roi Henri IV à Angers le 7 mars 1598, après avoir inspecté la milice bourgeoise en armes et dressée en ordre de bataille aux environs du début de l'actuelle rue de Brissac, il se rend, escorté, au portail Saint-Aubin où le maire lui présente les compliments et les clefs de la villeLe jeudi saint, Henri IV lave les pieds à treize pauvres au palais épiscopal. Il ne manque aucun office, touche les malades des écrouelles sur le parvis de la cathédrale suivant la tradition royale, pose la première pierre du couvent des Capucins... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 février 2022

Nantes 1582, Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur et gouverneur de Bretagne

Pendant les guerres de Religion, le château connaît une nouvelle campagne de travaux, menée par Philippe-Emmanuel de Lorraine, duc de Mercœur et gouverneur de Bretagne. Celui-ci, mécontent de la politique modérée d'Henri III, rejoint la Ligue catholique et forme même une petite « Ligue bretonne » pour défendre les intérêts catholiques en Bretagne.  Soutenu par la plupart des cités bretonnes ainsi que par l'Espagne, soucieux de protéger la ville des attaques protestantes provenant du Poitou ou de Bretagne, le gouverneur fait... [Lire la suite]
07 février 2022

CAMPAGNE DU DUC DE NEVERS EN BAS-POITOU 1588, reddition de Montaigu et Mauléon.

Lettre sur le siège et la prise des villes et châteaux de Mauléon et Montaigu par l'armée du roy, commandée par le duc de Nevers. Après que M. de Nevers eut envoyé lettres au roy Henri III et lui eut écrit de Chartres (1), il passa par Blois, où il écrivit aussi une lettre aux députés des trois Estats ; et mal satisfait de la lenteur avec laquelle ils travaillaient au recouvrement des deniers destinés à son armée, il s'y achemina. Comme il vit qu'elle estoit assez résolue à bien faire, il la fit marcher droit aux places qui... [Lire la suite]
22 décembre 2021

Le château et la ville de Mauléon pendant les Guerres de Religion

Les guerres de religion, commencées vers 1560, couvrirent le Poitou et les environs de Mauléon de ruines matérielles et morales; la plupart des églises, cures, édifices religieux, furent incendiés. Bon nombre de prêtres du diocèse de Maillezais, dont beaucoup de curés des environs de Mauléon rassemblés à Poitiers en 1593 et 1594, prient le roi d'avoir égard « aux grandes callamitez infinies, pertes, saccagements, pilleries et brusleryes qu'ils ont soufferts, puis 1569 jusques à présent, leurs églises et maisons pillées, saccagées,... [Lire la suite]
28 mai 2019

Les vestiges des fortifications du vieux Nantes mis au jour lors des fouilles menées par le chanoine Durville

Si Gérard Mellier, qui fut maire de Nantes au commencement du XVIIIe siècle, revenait en ce monde, il n’est pas bien sûr qu'il reconnaîtrait aujourd'hui la cité bretonne à laquelle il avait consacré sa rare intelligence et son dévouement inépuisable. A cette époque, (le roi Louis XIV venait de mourir), ce n'était pas un bien long voyage que de faire le tour de la ville, corsetée de bastions et de remparts, comme l'est resté encore le Saint-Malo d'à présent. Nantes, à l'ouest, commençait à la place du Commerce, qui s’appelait le... [Lire la suite]