11 août 2021

La Baronnie de Faye la Vineuse et ses Seigneurs

Faye-la-Vineuse, commune du canton de Richelieu, arrondissement de Chinon, à 65 kilomètres de Tours, à 29 de Chinon et à 8 de Richelieu. Faia, 925 (charte de Robert, archevêque de Tours).- Faya, 987 (Ex hist. Andeg.) .) -Fagia, Faia, Faicum, Phagia, Phaia, sanctus Georgius, castrum Fagiae, XIe siècle (Cartulaire de Noyers.) Fagia, Fagie, Fahia Faia, XIIe siècle (même Cartulaire). – Faye-la-Vineuse, 1505 (charte de Marmoutier). Faye-la- Vineuse, carte de Cassini. Son nom viendrait du latin Fagus (hêtre). Le fait que la commune soit... [Lire la suite]

22 mai 2021

Chinon 1179, Aliénor d’Aquitaine confirme une charte que son fils Richard a accordé au service de Pierre Ruffec de La Rochelle

Dans cette charte, Eleanor déclare au Sénéchal du Poitou Raoul de Faye et à tous les fonctionnaires et fidèles de La Rochelle et de l'Aquitaine que son fils Richard a accordé le service de Pierre de Ruffec, Bourgeois de La Rochelle, à l'église et au monastère de Fontevraud, libre de devoirs militaires et séculiers impôts, mais dû à Poitevin un paiement annuel de 100 shillings aux religieuses. A. regina Angliae et ducissa Aquitaniae et Normanniae, et comilissa Andegaviae, senescallo Pictavensi et omnibus prœpositis, baillivis,... [Lire la suite]
17 avril 2021

1170 Saint George d’Oléron sous les Plantagenêt aux mains de Raoul de Faye

Saint George d’Oléron, Ecclesia Sancti Georgii in Insula Oleronis, donné à La Trinité de Vendôme, avant 1047, par Pierre, seigneur de Didonne. La nef fut terminée au XIIIe siècle et Aliénor d’Aquitaine en fit don à l’Abbaye aux Dames de Saintes, qui acheva les travaux. Vers 1146 Aliénor, reine de France, duchesse d’Aquitaine, affranchit les sujets du prieuré d’Oléron de la juridiction des officiers royaux. Abolitio quarandum pravarum consuetudinum insule Oleronis facta per ALIERNODEM REGINAM Ego Alienordis Dei gratia regina... [Lire la suite]
16 avril 2021

Raoul de Châtellerault, Baron de Faye-la-Vineuse, oncle et protecteur d’Aliénor, Sénéchal d’Aquitaine

Aymeric 1er de Châtellerault et Maubergeonne de l’Ile Bouchard -          Hugues, succèda à son père comme vicomte de Châtellerault -         Raoul de Châtellerault qui suit, Radulfus Faia Faya, senescallus tunc temporis in Santonia -          Aenor ( c. 1103 - mars 1130), qui épousa Guillaume X, duc d'Aquitaine. Elle était la mère de la duchesse Aliénor, de Petronille et de Guillaume Aigret, mort à... [Lire la suite]
21 septembre 2020

25 décembre 1169 : Henri II Plantagenêt tient sa cour de Noël à Nantes où il célèbre les fiançailles de son fils Geoffroy II

En janvier 1168, sur le point de retourner en Angleterre, Henry II confie la défense de ses intérêts en Aquitaine à Aliénor qui gardera le duché jusqu'en 1173 mais en plaçant toutefois auprès d’elle, en guise de conseil et de surveillant, un guerrier éprouvé, Patrice, comte de Salisbury ainsi que Raoul de Faye sénéchal de Poitou. Henri vient d'y mater pas mal de rébellions, de raser le château Lusignan et, comme le dit très bien Alfred Richard, il lui faut maintenant « donner quelque satisfaction à l'esprit public ». On va lui... [Lire la suite]
04 novembre 2019

Retour historique sur les Chartes et Donations de l’abbaye de Fontevraud

Foulques Réchin, comte d’Anjou, fut un des principaux fondateurs de l’abbaye Notre-Dame de Fontevraud, que Robert d’Arbrissel avait établi pour honorer la maternité de la Sainte Vierge, et la supériorité qu’elle avait sur saint Jean. Ce prince y donna les péages du Pont de Cé. Les comtes d'Anjou, Foulque IV le Réchin et, surtout, Foulque V le Jeune (1109-1128) avaient accordé à l'abbaye naissante une protection qui se poursuivait sous Geoffroi Plantegenêt (1128-1151). Plusieurs femmes de leur famille y étaient entrées en religion,... [Lire la suite]