28 juin 2020

Le moulin de Beauregard à Marans, le seul moulin à vent construit au milieu du XVIIe siècle en activité dans tout l’Aunis.

Le port maritime de Marans est situé sur la Sèvre-Niortaise. Il à son origine au barrage écluse de Marans, en aval du pont de pierre de la route nationale n° 137 où cesse la navigation fluviale. A Marans commence la navigation maritime qui présente un développement de 20 kilomètres 600 mètres jusqu'à l'embouchure de la Sèvre dans la rade de l’Aiguillon, ou de 15 kilomètres 200 mètres seulement jusqu'au corps de garde du Brault, limite du domaine maritime fixé par décret du 23 novembre 1857. Le barrage écluse de Marans a pour but... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 juin 2020

Le 14 juin 1375 Charles V établit des impôts pour la réparation de la garde des barbacanes et de l'île de Marans.

Le 14 juin 1375 à la requête de Péronnelle de Thouars, Charles V établit des impôts pour la réparation de la garde des barbacanes et de l'île de Marans. L'île de Marans, située sur la Sèvre, la grande artère fluviale du Bas-Poitou, était toute désignée, par sa situation, pour servir de lieu d'entrepôt entre les marchands du Poitou, d'une part, ceux de l'Aunis et de la Saintonge, de l'autre. Ce point devint donc forcément au moyen âge le centre d'une seigneurie importante, qui s'étendait de l'île de Maillezais à la mer. (Golfe des... [Lire la suite]
08 juin 2020

Marans et son patrimoine : le pont en pierre de la route royale 137

En traversant la commune de Marans d'est en ouest, la Sèvre Niortaise se divise en plusieurs bras d'origine naturelle ou artificielle. Depuis le Moyen Âge, leur franchissement a toujours été un enjeu majeur, surtout lorsqu'il a fallu relier l'Aunis et le Poitou, la Charente-Maritime et la Vendée, selon un axe nord-sud. (de la Rochelle à Luçon)   Cette route sert principalement à la communication des communes riveraines avec la Rochelle et Marans : la partie qui se trouve dans le marais de Villedoux, sert à l’exploitation... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 juin 2020

La châtellenie de Marans à partir de 1218

Le plus ancien seigneur de Marans que les titres représentent est le sieur Poreclie de Mauzé (ego Porrechia Dominus Maraanti atque Museaci) En 1218, Reinaud de Précigni (Reginaldus de Precygne miles) maréchal de France sous Saint Louis, possédait la terre de Marans du chef de sa femme Letice, fille de Poreclie. En 1246, il y eut procès entre Letice et Agnès sa sœur, au sujet de Marans et de Mauzé. On lit Mansi dans le premier volume de l’inventaire des Chartes du Roi, c’est une faute. En conséquence d’un accord fait entre les deux... [Lire la suite]
07 juin 2020

Prieuré de Saint Etienne de Marans l'année 1562, cohabitation des Catholiques et Protestants

De même que tous les lieux habités du golfe poitevin, Marans est bâti sur une île à base rocheuse, à 10 kilomètres environ de l'Océan. Son nom de Marans lui vient de ce que cette ville, anciennement un bourg, simple châtellenie dont le seigneur et maître avait nom Porrechie, était environnée de Marais. Il est certain que cette île a été habitée il y a plus de deux mille ans. Le hasard y a fait découvrir, en 1868, et plus tard, en 1885, au lieu- dit « Les Justices », sur la rive droite du canal de la Banche, une couche de cendres... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 juin 2020

Introduction du christianisme chez les pictons, période marquant la fin de l’Antiquité et le début du Moyen-âge

Pendant que les Gaules voyaient s'élever sur leur sol humilié, les temples des divinités romaines ; qu'elles recevaient dans leurs propres sanctuaires, les dieux des conquérants à côté de leurs dieux vaincus, et que ceux des druides qui résistaient à l'introduction de ce culte bâtard dérobaient avec peine leurs têtes à la persécution, un enfant naissait à Bethléem, petite ville de Juda, grandissait à Nazareth, lui, fils des rois, dans un atelier de charpentier, puis tout à coup laissant la hache, la scie et le rabot, s'avançait au... [Lire la suite]

01 juin 2020

Le Marais Poitevin et la navigation sur la Sèvre Niortaise (Time Travel)

Entre Loire et Gironde, entre Nantes et Bordeaux, entre collines du Bocage vendéen et de Saintonge, le plat pays du Marais poitevin, à demi-marin, à demi-fluvial, s'ouvre en V, en direction du Seuil du Poitou (1). La Sèvre niortaise coule est-ouest, de Saint-Maixent et de Niort vers Marans, l'anse de l'Aiguillon et l'Océan. Dans l'intervalle des côtes à falaises qui s'étendent au nord et au sud, il n'y a qu'un port : La Rochelle. Entre Niort (à 28 mètres d'altitude) et la mer, longtemps, il n'y eut que d'antiques routes de... [Lire la suite]
31 mai 2020

Notice historique sur la ville de Marans - Les Guerres de religion.

En 1568, les protestants se rendent maîtres de Marans après avoir attaqué Luçon. En 1569, les troupes catholiques reprennent le château, pourtant bien défendu car entouré d’eau et de marais. C’est aussi en traversant les marais que les protestants de La Noue reprennent Marans en 1570. En 1575, des propositions de paix se firent entre les deux partis ennemis; mais elles ne furent pas écoutées. Le baron de la Hunaudaye, délégué de Catherine de Médicis, promit l'évacuation immédiate des châteaux de Marans et de Benon. On ne voulut... [Lire la suite]
29 mai 2020

1217 Eglise Saint-Etienne de Marans - Charte Canal des Cinq Abbés - Saint-Michel, l’Absie, Saint Maixent, Maillezais, Nieul.

La conquête des marais côtiers et, plus généralement, les travaux de bonification des sols hydromorphes au cours du Moyen- Age ont, de longue date, retenu l'attention des historiens et suscité des études nombreuses quoique de valeur inégale. Replacée dans le cadre de l'immense mouvement d'extension des terres cultivées que connaît l'Europe Occidentale entre le Xe et le XIIIe siècle, la lutte de l'homme contre la mer et l'eau a été plus souvent envisagée sous l'angle des mutations économiques, des transformations du paysage et de... [Lire la suite]
02 avril 2020

L’Abbaye de la Grâce-Dieu de Benon ( Guillaume X d'Aquitaine, Bernard de Clairvaux)

Aux portes d'une modeste paroisse de l'Aunis, qui a été le siège d'une seigneurie importante, la baronnie de Benon, s'élève encore une maison abbatiale qui a jeté un grand éclat dans la vie religieuse et civilisatrice de la région. Son souvenir est resté, grandi par le nom de saint Bernard qui en a inspiré la fondation, avec la mémoire des nombreux services rendus tant au point de vue religieux et charitable que dans la participation des religieux au défrichement des terres, au développement de l'agriculture et au dessèchement des... [Lire la suite]