26 novembre 2021

Septembre 1371, Prise par les Anglais du châtel de Moncontour pendant la guerre de Cent ans

Pendant la guerre de Cent ans, les Anglais deviennent maîtres de toute la Guyenne et d'une partie du Poitou. Moncontour, qui commande un des principaux passages du Poitou et marque la limite des possessions françaises et anglaises, est un des objectifs des deux armées. Les guerres des Anglais qui désolèrent la contrée, surtout dans la période de 1369 à 1374, furent très dommageables à l’abbaye de Saint Jouin De Marnes et durent causer beaucoup d'embarras à Jean de Montmajour. Proche du château de Moncontour, elle était située... [Lire la suite]

18 novembre 2021

Le SOUPER, Tel fut le dernier épisode de la bataille de Poitiers 1356 - Où sont les morts ?

Le prince de Galles qui, à peine âgé de 16 ans, avait vu fuir devant lui le premier des Valois, et qui maintenant, à 26 ans, triomphait plus glorieusement encore du second, accueillit son prisonnier avec beaucoup d'égards et de respect. Il le réconforta, loua hautement la prouesse que Jean avait montrée dans la bataille, évita généreusement tout ce qui pouvait rappeler au vaincu les prétentions du roi d'Angleterre à la couronne de saint Louis, et traita Jean en véritable roi de France, Le soir, dans un grand souper qu'il donna à... [Lire la suite]
31 octobre 2021

Dimanche 18 septembre 1356, la trêve de Dieu entre les armées du roi Jean le Bon et du Prince Noir

 Le soleil se lève découvrant les lieux où sont installées les deux armées. Tout au sud, le bois des Nouaillé où sont retranchés les anglo-gascons. Seul un chemin de terre conduit jusqu’à eux. C’est un mauvais passage, un « malpertuis » étroit entre haies et fossés qui descend en pente douce jusqu’au gué de l’Omme ou il traverse le Miosson. Il était si étroit, qu'à peine quatre cavaliers pouvaient y passer de front (1). Le prince de Galles plaça à la droite et à la gauche les archers les plus habiles qui devaient... [Lire la suite]
31 décembre 2020

1369, moulin de la Garde, Jean Belon, capitaine de la Roche sur Yon, livra la place forte à Jean Chandos

En 1360, le traité de Brétigny-Calais est signé, stipulant que toute place forte située dans l'Ouest et le Nord de la France(en somme les anciens fiefs perdus des Plantagenêt) vient à l'autorité anglaise.  Le château de la Roche sur Yon restera quand même sous autorité française, jusqu'en 1369. Jean Belon, capitaine de la Roche sur Yon pour le duc d’Anjou, livra la place forte aux Anglais contre 6000 livres. Arrêté peu après et conduit à Angers, accusé de félonie, il fut enfermé dans un sac et jeté dans la Loire, où il mourut... [Lire la suite]
19 mars 2020

Saint Savin, Le Vieux pont médiéval - Jean Chandos, Guichard d’Angle, Louis de Harcourt

Le Vieux pont médiéval  a été construit à l’époque gothique, au 13ème siècle ou début 14ème siècle Ce pont permet depuis la fin du moyen–âge à la route Poitiers-Bourges de traverser la Gartempe et relie les communes de Saint-Savin et de Saint-Germain. Classé Monument Historique depuis 1896. D’une longueur de 100 m environ, large de 3,5 m. Le pont comprend 5 arches en arc brisé et une arche marinière en plein cintre reposant sur des piles arrondies ou à bec, sur lesquelles sont aménagés des refuges En 1671 et en 1726, les... [Lire la suite]
23 juin 2019

Historique du Château Féodal de Saint-Jean-D’Angle (Lusignan - Mélusine)

Ce vieux castel, malgré les siècles et les tourmentes qu'il eut à essuyer, a vraiment, aujourd'hui encore, fort grand air. Il fut construit à la fin du XIIe siècle par Guillaume de Lusignan, époux de Denise d'Angles, lequel ajouta au sien le nom qui souvent prévalut par la suite, bien que le dit château fût possédé par la famille de Lusignan pendant les siècles suivants. Aux XIIIe et XIVe siècles, il était très fortifié et considéré comme imprenable, il eut dès cette époque beaucoup de sièges à soutenir, dont il se tira presque... [Lire la suite]
30 avril 2019

Histoire du Poitou: LE POITOU PENDANT LA GUERRE DE CENT ANS (1340-1453).

(Chevalier Anglais au Château du Rivau) Entre 1340 et 1453, l'histoire de l'ancien domaine des Guilhem, devenu province de l'Etat français, présente de nouveaux aspects. Après avoir connu une prospérité sans égale au cœur du Moyen Age, il éprouve, au cours de la guerre de Cent Ans, les déchirements et les misères qui résultèrent de la crise terrible où faillit disparaître la nationalité française. A cette époque, la gravité de la rivalité anglo-française est bien plus grande qu'au XIIe siècle. Au temps des Angevins et des... [Lire la suite]