24 janvier 2021

Le 24 janvier 1794, la colonne infernale dirigée par Grignon et l'adjudant-général Lachenay se retrouve à Bressuire.

Le passage de la Loire s’étant effectué le 16 novembre, les bleus allaient envahir le pays laissé sans défense. La Convention venait de décréter l'anéantissement de la Vendée par le fer et le feu. Turreau s'était chargé d'organiser douze colonnes infernales, chacune de douze cents hommes qui devaient partir de divers points et sillonner le Bocage en tous sens, saccageant, brûlant, exterminant les hommes et les habitations. Le plan était déjà mis à exécution. Le paysan racontait des détails effroyables : on brûlait les bois, on... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 janvier 2021

Le 15 Janvier 1794, de Saumur, le général Turreau organise la promenade des colonnes infernales pour détruire la Vendée

ARMÉE DE L’OUEST : Quartier général : Nantes. Louis Marie Turreau Général en Chef de l'Armée de l'Ouest (26 décembre 1793-18 mai 1794). Le général Turreau, nommé, par décret du 27 novembre, général en chef de l’armée de l’Ouest, arriva le 17 décembre à Angers. Marceau l’avisa le 22, que l’armée allait donner le coup de grâce aux Vendéens à Savenay, en le priant de venir se faire reconnaître devant l’ennemi. Mais Turreau ne rejoignit Nantes que le 29 ;  le 30, Kléber lui présentait un mémoire sur les moyens à employer pour... [Lire la suite]
04 janvier 2021

Après leur échec devant Nantes, les chefs vendéens se réunissent aux Herbiers le 6 septembre 1793

LES HERBIERS Poyaud (N), curé. M. Poyaud était vicaire de Saint-Philibert de Pontcharault, lorsqu’il fut appelé, le 11 mars 1787, à succéder, comme curé de Saint-Pierre des Herbiers, à M. de Buor, décédé. D’un caractère doux et craintif, il prêta le serment constitutionnel, non sans certaines appréhensions, et vraisemblablement non sans réserves in petto, car, quelques mois plus tard, les patriotes, pour l’obliger à célébrer la messe dans une fête civique, l’arrachèrent de l’église, le traînèrent sur une petite place voisine... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 novembre 2020

9 août 1795 Belleville, le général Charette en représailles des massacres de Quiberon fait exécuter ses prisonniers

Le matin du 9 août 1795 (22 thermidor an III), alors qu'il s'apprête à se rendre à la messe célébré par l’aumônier l’abbé Remaud, Charette apprend devant le porche de l'église de Belleville, que des Royalistes capturés à Quiberon ont été fusillés.  Il donne alors l'ordre de rassembler les prisonniers sur la place de la ville. La chose faite, il évoque devant eux le sort des émigrés massacrés à Quiberon, puis leur déclare qu'ils vont être exécutés en représailles. Ceux-ci sont ensuite conduits à l'écart, Charette demandant... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 novembre 2020

Note sur les Essarts pendant la Révolution - L’attaque du camp des Essarts juin 1795 par Charette

Le canton des Essarts, comme tout le Bocage vendéen, s'insurgea, et des premiers, contre les exigences religieuses et politiques de la Révolution. D'après quelques auteurs, le complot de l'Oie, en 1793, fut comme l'étincelle qui occasionna l'explosion générale (2). Quoi qu'il en soit, il est incontestable que les Quatre-Chemins de l'Oie ont été l'un des principaux théâtres des exploits des Vendéens pendant cette guerre funeste. Les deux routes qui s'y croisent, commencées dès 1780, quoi que inachevées et peu carrossables encore en... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 novembre 2020

Belleville sur Vie - QUARTIER GENERAL de CHARETTE.

Le bourg de Belleville fut le quartier général de Charette pendant la grande insurrection vendéenne. Le général Charette, sous la terreur (1794-1795), y avait établi son quartier général d’où il mena une guerre impitoyable aux « bleus », les acculant à des pourparlers de paix qui aboutiront au traité de la Jaunaye. L'abondance, les plaisirs, voire même la verte galanterie y régnaient dans les entr'actes de la guerre. Mars fut toujours ami de Cythérée. On y montrait encore, en 1857, la chambre qu'il occupait, mais elle a été... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 novembre 2020

Traité de La Jaunaye, accord de paix signé par Charette le 17 février 1795 lors de la pacification de la Vendée

Le traité de La Jaunaye est un accord de paix signé le 17 février 1795 au manoir de La Jaunaye, à Saint-Sébastien, près de Nantes, par Charette, assisté de Sapinaud et de plusieurs autres chefs vendéens et chouans, et une délégation de représentants de la Convention menée par Ruelle, représentant en mission. Ruelle avait été à Paris et avait reçu du Comité de Salut public les pouvoirs Les plus étendus pour traiter. En même temps Cormatin était autorisé à se rendre auprès de Charette et à agir sur lui pour l'amener à conclure un... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
11 novembre 2020

Chroniques Fontenaisiennes 1794 (plan- dates)

1er janvier 1794 — Augustin Belliard est installé comme commissaire national. Exécution de Héraud, Henri, 27 ans, de Vouvant ;  Cornuau, François, 60 ans, bordier, de Menomblet ; La Roche, Henri, 19 ans, même commune, et Jeaulin, Jean, 20 ans, même commune, insurgés. L'adjudant-général Dufour écrit de Chantonnay à Laignelot pour se disculper des accusations dirigées contre lui. Le Directoire du district des Sables va rendre visite au représentant Laignelot. — Morgan, capitaine du génie, reçoit l’ordre de commencer les... [Lire la suite]
08 novembre 2020

Le château de Belleville sur Vie et ses premiers Seigneurs

La seigneurie de Belleville près la Roche-sur-Yon a été possédée successivement par 3 familles qui en ont porté le nom. Dès 935, l’Histoire fait mention d’un « Seigneur de Belleville, chargé de protéger l’illustre Abbaye de Poitiers contre les invasions Normandes ».Jusqu’à la fin du XIVème siècle, la Seigneurie de Belleville s’étend sur un vaste territoire qui fluctue, selon les époques, de Beauvoir sur Mer, la Garnache, Commequiers, … la Roche sur Yon et Luçon.  DescriptionLe château fortifié dont il ne reste pour traces... [Lire la suite]
01 août 2020

Pierre Monnereau et le Prieuré du Brouzils dans la forêt de Grasla au fond du bocage vendéen.

D'après l'étymologie communément reçue, Brouzils signifie broussailles et, à cette époque, la dénomination était juste sous plus d'un rapport. S'appuyant d'un côté à la forêt de Grasla, qui étendait sa masse d'ombre et de verdure sur la contrée (1),  les Brouzils formaient en quelque sorte le fond du bocage vendéen. Aux alentours du bourg, c'étaient des terrains couverts d'un fouillis d'arbustes, de ronces et d'ajoncs, en un mot les broussailles des abords de la forêt. En s'éloignant un peu, on se trouvait au milieu de vastes... [Lire la suite]