29 octobre 2019

Des ponts de la Gaule franque depuis la chute de l'Empire romain jusqu'à la fin du VIIIe siècle

Sur la fin du Ve siècle, la puissance romaine penchait vers son déclin ; l'étoile des Césars, qui avait projeté de lumineux rayons sur la terre des Gaules, perdait chaque jour de son éclat avant de disparaître pour faire place à un astre nouveau. Les Francs victorieux allaient essayer de relever le sceptre d'Occident que les mains débiles des derniers successeurs d'Auguste n'avaient plus la force de porter. Aux prises avec les difficultés matérielles de la conquête et avec les obstacles politiques et religieux qui se dressaient... [Lire la suite]

18 octobre 2018

Charles Martel et la bataille de Poitiers (conférence)

Charles Martel et la bataille de Poitiers : de l’histoire au mythe identitaire https://www.franceculture.fr/conferences/iremmo/charles-martel-et-la-bataille-de-poitiers-de-lhistoire-au-mythe-identitaire?   ==> La voie romaine de Limonum (Poitiers) à Cœsarodunum, la bataille de Charles Martel ==> Généalogie, Famille de Foulques III Nerra d'Anjou
Posté par thierryequinoxe à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 février 2018

La voie romaine de Limonum (Poitiers) à Cœsarodunum, la bataille de Charles Martel 732

LES DEUX GUERRIERS AQUITAINS. C'était dans la direction de Moussais-la-Bataille, ou pour parler avec plus d'exactitude, vers le confluent de la Vienne et du Clain, que chevauchaient vers la fin d'octobre 732 deux guerriers d'Aquitaine complétement armés. Ils suivaient à pas lents, à la tête d'une petite escorte, la rive gauche de la Vienne pour arriver au rendez- vous que le duc Eudes d'Aquitaine avait donné aux débris de son armée vaincue et dispersée par les Sarrazins. C’était à la hauteur de Tours qu'ils s'attendaient seulement... [Lire la suite]
25 janvier 2018

La chapelle Sainte Catherine de Fierbois

Fierbois est à une lieue de Sainte-Maure, l'ancienne Areiacum, qui s'appela quelque temps, après la victoire de Charles Martel, Mauriacum, ville des Maures, et qu'à cet endroit de la route de Tours à Poitiers commence la côte dite montée des Arabes. Une vieille tradition veut que Charles Martel, après la victoire de 732, gagnée dans les landes de Miré, sur de Abd-Al-Rahman gouverneur d'Andalousie commandant les arabes à Poitiers, poursuivant les Sarrasins sur la route du midi par Pont-de-Ruan et Saint-Épain, ait exterminé les... [Lire la suite]