19 février 2021

François de la Rochefoucauld, auteur des célèbres Maximes, reçut la châtellenie d’Ardelay en dot en épousant Andrée de Vivonne

François VI de La Rochefoucauld, prince de Marsillac épouse le 20 janvier 1628, à Mirebeau-sur-Bèze (21), à l’âge de 15 ans, Andrée de Vivonne (1612-1670), fille et unique héritière d'André de Vivonne (1), baron de La Chataigneraie, grand fauconnier de France, et de Marie- Antoinette de Loménie. Huit enfants naîtront de cette alliance. François, duc de La Rochefoucauld,  joua un grand rôle dans la Fronde, à l'instigation de la duchesse de Longueville.  Il est l'auteur des Maximes et Réflexions morales, peinture égoïste... [Lire la suite]

05 février 2021

Henri-François des Herbiers, marquis de l'Estanduère d’Ardelay, commandant de la marine de Rochefort (Portrait)

ARMES : De gueules, à trois fasces d'or. MM. Beauchet-Filleau, dans leur Dictionnaire des familles du Poitou, ont donné une généalogie complète de cette illustre famille, qui remonte aux Croisades et a produit un chef d'escadre célèbre au siècle dernier. Nous compléterons seulement cette généalogie depuis le XVIe degré, avec les renseignements que nous avons recueillis à différentes sources, dans l'intérêt d'une famille alliée.     XVI. Henry-Auguste des Herbiers, chlr, sgr de l'Estanduère et d'Ardelay, nommé... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 février 2021

Au château d’Ardelay et dans les paroisses alentours sonnent le tocsin, la colonne de Grignon rejoint celle de Amey aux Herbiers

Le 12 (31 Janvier), la scène augmente d’horreurs, le général Grignon part avec sa colonne, incendie tous les villages, toutes les métairies, depuis la Flocelière jusqu’aux Herbiers, dans une distance de proche de trois lieues, ou rien n’est épargné, les hommes, les femmes, les enfans même à la mamelle, les femmes enceintes, tout périt par les mains de sa colonne ; envain de malheureux patriotes, leurs certificats de civisme à la mains, demandèrent la vie à ces forcenés ; ils ne sont pas écoutés ; on les égorge. Pour... [Lire la suite]
26 février 2020

Guerres de Vendée : Les colonnes infernales au château du Parc-Soubise (Time Travel 31 janvier 1794)

Le château du Parc-Soubise, situé dans la commune de Mouchamps, est un des lieux historiques de la Vendée. Ce fut là que naquit, le 22 mars 1554, et que mourut, le 26 octobre 1631, la fameuse calviniste Catherine de Parthenay, dame de Rohan-Soubise, celle que les huguenots bas-poitevins appelaient la grande Catherine. Fille de Jean de Parthenay l'Archevêque, successivement mariée à deux chefs protestants et deux fois veuve, la rigide douairière de Rohan- Soubise est doublement célèbre, d'abord comme femme de Lettres, et ensuite... [Lire la suite]