02 décembre 2021

1387 Médiation de Jean, duc de Berri entre l'évêque de Poitiers, et Louis d'Harcourt, vicomte de Châtellerault

Arrêt du parlement de Paris, qui confirme un traité fait le 28 avril 1387, par la médiation de Jean, duc de Berri, comte de Poitou, entre Bertrand de Maumont, évêque de Poitiers, et Louis d'Harcourt, vicomte de Châtellerault et seigneur d'Harcourt à Chauvigny, relativement aux obligations et aux attributions du capitaine du donjon et des barrières de Chauvigny, institué par l'évêque, aux fourches patibulaires de la seigneurie d'Harcourt, etc. (f" 28 vo). 6 août 1387. Karolus, Dei gratia Francorum rex, universis presentes litteras... [Lire la suite]

13 novembre 2021

Hugues de Combarel, évêque de Poitiers désigné par Charles VII pour questionner Jeanne d'Arc sur sa mission en 1429

La famille de Combarel paraît devoir son élévation à Hugues de Combarel qui occupa une situation brillante dans la première moitié du XVe siècle. (1) On trouvera sur elle des renseignements, malheureusement confus et trop souvent contradictoires, dans les manuscrits de Chérin, dans le Nobiliaire du Limousin de Nadaud, dans le Dictionnaire historique et généalogique des familles du Poitou de Beauchet-Filleau, dans le Dictionnaire des familles nobles et notables de la Corrèze de Champeval, dans le Bulletin de la société héraldique et... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 septembre 2021

CHARTES POITEVINES DE L'ABBAYE DE SAINT-FLORENT PRES DE SAUMUR (DE 833 A 1160 ENVIRON)

Pour la belle époque des Archives bénédictines, c'est-à-dire antérieurement au treizième siècle, l'ancien diocèse de Poitiers forme l'un des meilleurs chapitres du Cartulaire général de Saint-Florent, puisque, sur un total d'environ huit cent vingt articles, il se compose d'au moins cent soixante.  On ne trouvera ici qu'un peu plus des trois cinquièmes du dernier nombre. Il est, en effet, inutile d'ajouter à ce recueil les titres de la Chaize-le-Vicomte, près la Roche-sur-Yon (1) ; puis il n'y a pas lieu de comprendre, dans... [Lire la suite]
10 juillet 2021

Le Guet, l’arrière-Guet et la Garde en Poitou pendant la Guerre de Cent-Ans

Dès le début du régime féodal, il fallut organiser la garde dans les châteaux, refuges des populations contre les bandes armées. Elle fut concurremment assurée par des nobles et des manants. Le service des roturiers, très différent du service vassalique, est connu sous le nom de guet. Très vivante au XIe siècle, l'institution du guet était encore strictement observée dans la première moitié du XII" siècle. Elle déclina progressivement quand les efforts conjugués de la royauté et de l'Eglise, pour faire respecter la prohibition des... [Lire la suite]
26 juin 2021

Renaud de Montléon, sac de Limoges 1370 - Assassina Robert de Grantonne, receveur de Poitou pour le prince de Galles

Renaud (1), fils de Guy, seigneur de Touffou, Abain, Nozières, Villars, Cussay, la Grimaudière, Dunière, fut chambellan et maître d'hôtel du roi Charles V et gouverneur de Mirebeau. Il fut aussi chambellan de Hugues de Lusignan, roi de Chypre, avec lequel il combattit contre les Infidèles. Le 2 décembre 1342, Hugues en fit son porte-bannière (2).   Vinrent la guerre de Cent Ans et ses désastres. Le Poitou fut occupé par les Anglais à la suite du traité de Brétigny en 1360.   La véritable notion du patriotisme... [Lire la suite]
17 avril 2021

1170 Saint George d’Oléron sous les Plantagenêt aux mains de Raoul de Faye

Saint George d’Oléron, Ecclesia Sancti Georgii in Insula Oleronis, donné à La Trinité de Vendôme, avant 1047, par Pierre, seigneur de Didonne. La nef fut terminée au XIIIe siècle et Aliénor d’Aquitaine en fit don à l’Abbaye aux Dames de Saintes, qui acheva les travaux. Vers 1146 Aliénor, reine de France, duchesse d’Aquitaine, affranchit les sujets du prieuré d’Oléron de la juridiction des officiers royaux. Abolitio quarandum pravarum consuetudinum insule Oleronis facta per ALIERNODEM REGINAM Ego Alienordis Dei gratia regina... [Lire la suite]

30 mars 2021

Niort le 21 septembre 1418, le dauphin Charles institut par une lettre la translation du Parlement royal à Poitiers

La guerre civile des Armagnacs et des Bourguignons qui sévissait alors, ne justifiait que trop bien ces précautions. Comme le duc de Berry était un des principaux chefs du parti Armagnac, le roi Charles VI ordonna la confiscation de son comté de Poitou. Le sire de Heilly, envoyé à cet effet, se présenta devant Poitiers, au mois de janvier 1412. Casin de Séramvilliers, qui y commandait au nom du duc de Berry, se rendit, et lui livra la ville sans résistance (2). Les bourgeois s'empressèrent d'obtenir du roi, par le sire de Heilly,... [Lire la suite]
29 mars 2021

Chasse dans la forêt de l’Epine au XV siècle, Guillaume Mermin prieur de Fontaine le comte, Jean Rabateau président du Parlement

Sancta Maria de Fonte Comitis au Sud de Poitiers, ancienne abbaye de l’ordre des Augustin, fondée par Guillaume VIII, comte de poitou, 1127-1187 Fons comitis, 1080 (cart. Saint Cyprien de Poitiers,p24), Locus qui dicitur de Fonte Comitis, 1127-1137 (Gallia Christ. tII), Abaie de la Fontayne le Comte, 1286 (abb. De Fontaine le Comte, p33), Moustier de Nostre Dame de la fontaine le Conte, 1384 (ibid 1), Fontaine l’Egalité, 1793 L’usage de faire précéder le nom de Fontaine le comte de l’article la a persévéré jusqu’au milieu du XIIe... [Lire la suite]
19 mars 2021

1190 Jugement devant la cour d'Aliénor d'Aquitaine et le sénéchal d'Anjou entre l'abbaye de Fontevraud et le prévôt de Saumur

Saumur au temps des Plantagenêts – 1190 Jugement rendu devant la cour d’Aliénor d’Aquitaine par le sénéchal d'Anjou  entre l'abbaye de Fontevraud et le prévôt de Saumur, relativement à la voirie de la place de la Bilange à Saumur En 1189, désormais veuve et reine-mère, Aliénor se retire dans son Poitou . Avant de partir à la croisade, Richard Cœur de Lion confie la régence du royaume à Aliénor. Elle travaille à affermir le pouvoir de Richard, contesté par son frère Jean sans Terre, qui s'est allié pour l'occasion à Philippe... [Lire la suite]
15 mars 2021

GOSCELIN II, seigneur de Parthenay l’archevêque de Bordeaux (1058-1086).

Goscelin de Parthenay, archevêque de Bordeaux, était issu de l'une de ces grandes maisons du moyen-âge qui vivaient presque de pair avec les ducs ou les rois et qui leur étaient souvent alliées. Armoiries : Burelé d’argent et d’azur de 10 pièces à la bande de gueules brochant sur le tout   Il était de la noble Maison de Parthenay en Poitou, fils ainé de Guillaume Seigneur de Parthenay (1).   Par suite de la mort de son frère aîné, Josselin devint l'héritier légitime de la seigneurie de Parthenay. Mais telle... [Lire la suite]