18 septembre 2021

1235 - Charte testamentaire de Béatrix, dame de Machecoul, de Luçon et de la Roche sur Yon aux religieux des Fontenelles

Garsire II de Retz (1105-1160) et son frère Raoul Ier de Retz (1106-1162) partage la seigneurie de Retz : tandis que Garsire et sa descendance continuent de régner sur la seigneurie de Retz, Raoul hérite de la seigneurie de Machecoul en 1160 et prend alors le nom du domaine pour devenir Raoul Ier de Machecoul. Raoul de Machecoul,devenu seul maître de la Roche-sur-Yon et de Machecoul, il les transmit à son fils Bernard vers l'an 1200.   Aanor ou Eléonore de Tonnay, femme de Bernard, eut trois enfants. Raoul, Bernard, Béatrix.... [Lire la suite]

11 septembre 2021

1268, Chevauchée de Girard Chabot, sire de Rays sur la terre de Maurice, seigneur de Belleville

Un grave procès éclata, vers l'an 1257, entre Maurice, seigneur de Belleville, Montaigu et la Garnache, et Girard Chabot, sire de Rays, au sujet des chateaux, ville et seigneurie de Machecoul, dont chacun se prétendait héritier. Au bout de treize années, une transaction en assura la jouissance viagère à M. de Belleville. Alors les habitants du pays purent vivre en paix, sans redouter les fréquentes expéditions que chaque seigneur, suivi d'une bande de gens d'armes, faisait sur les terres de son ennemi. Les domaines et les... [Lire la suite]
02 septembre 2021

2021-Talmont-Saint-Hilaire, fouilles archéologiques sur l’ancien port médiéval (Portu castellanus Thalemundi)

La présence d'un port au Moyen-Age a été révélé sous l'emplacement du futur siège communautaire, non loin du château. En 2021, des fouilles sont réalisées. Légende : 1 ria du Payré; 2 port de Talmont; 3 la Vinière; 4 la Guitière; 5 forêt de Talmont Diplôme de Richard, roi d'Angleterre, fondateur de Lieu-Dieu-en-Jard, 1196. — Donné au Château de Talmont, le 4 novembre, l'an VIII de notre règne.   Voyage dans le Temps des Chevaliers du Poitou ; DESCRIPTION DE LA VILLE DE TALMONT SES CHATEAUX  <== ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 juillet 2021

L'ABBAYE DE LA GRAINETIERE AU FIL DES CHARTES (13EME SIËCLE)

Cette étude est extraite de notre mémoire de maitrise (1979, Poitiers) qui consistait en l 'édition des chartes de l 'abbaye de la Grainetière des origines (vers 1130) au passage de Bertrand de Goth, archevêque de Bordeaux (1305) qui, quelques mois plus tard, deviendra pape sous le nom de Clément V et sera le premier à s'établir à Avignon. Il nous faut d'ores et déjà signaler que ce monastère, qui a retrouvé vie depuis trois ans grâce aux moines de Croixrault, se situe près des Herbiers, sur l 'ancienne commune d'Ardelay, non loin... [Lire la suite]
17 juin 2021

L'abbaye de Notre-Dame de Lieu-Dieu-en-Jard, fondée en 1196, par le roi d'Angleterre, Richard Coeur-de-Lion.

Sur le littoral du Talmondais, à une assez grande distance de la Chaise-le-Vicomte, les moines possédaient, dans la forêt de Jard, cinq masures ou métairies, la meilleure nommée Vilaron. Jard se trouvait à l’extrémité d’une voie qui desservait le rivage nord du golfe des Pictons (Marais poitevin).  Cette voie de Jard-sur-Mer à Rauranum (Rom) dans l'actuel département des Deux-Sèvres, passait par Le Langon, autre commune vendéenne connue pour ses importants vestiges gallo-romains. À Rauranum, cette route débouchait sur la... [Lire la suite]
10 février 2021

Église Notre-Dame-des-Anges d'Angles - Légende de la Malbête - René Antoine Ferchault seigneur de Réaumur

 L'église d'Angle du canton des Moutiers-les-Maufaits avec ses faisceaux de piliers Massifs et surmontés d'informes chevaliers Sans bras, sans tête et tout rongés de moisissure, ses voûtes vers le ciel s'élançant hardiment. Sa dalle où sur les morts la foule s'agenouille, un assez vaste souterrain refuge a son entrée dans une crypte romaine, qui se trouve sous l’église. On sait, au reste, que cette église est une œuvre attribué aux fées. A gauche, dans la direction du Nord, au fond de la crypte, existe, en effet, « une... [Lire la suite]

07 février 2021

Archéologie : Ruines et légende du château de Bélesbat de la cité engloutie dans le Pagus d'Herbauges.

  A quelques kilomètres du château de Talmont se trouvent deux petits bourgs: Jard et Saint-Vincent, reliés par un territoire auquel on a donné le nom de Bélesbat, c’est-à-dire : Ville de plaisirs. Cette dénomination n’était pas sans fondement, car nul lieu sur terre ne rivalisait avec Bélesbat pour la débauche et le libertinage. Les fêtes s’y renouvelaient sans cesse, et des curieux de tous pays y accouraient en foule. Les orgies succédaient aux orgies, et comme autrefois, les cinq villes coupables, Bélesbat appelait sur elle... [Lire la suite]
29 décembre 2020

Abbaye des Fontenelles - Béatrice de Machecoul, dame de La Roche-sur-Yon et la légende de l'ogresse du manoir de Talmont.

La légende fait pleurer l’âme de Béatrice dans les grands cloîtres, lorsque les rafales secouent les grands chênes et hurlent sous les arceaux gothiques. Béatrice fit creuser un souterrain qui se divisait en sept branches, pour aller à une petite chapelle située à Ambois. Elle s’y rendait chaque jour par le premier souterrain marchant à pieds nus sur le sol jonché d’épines. Elle y restait toute la journée en prière, ne se nourrissant que de racines.   Voici la légende racontée, répétée encore, il y a quelques années, par les... [Lire la suite]
09 décembre 2020

juillet l'an 1438. Désistement par Louis d’Amboise vicomte de Thouars de ses demandes contre Jean Riquien de Talmont

En 1437, après bien des tractations, Louis d’Amboise, vicomte de Thouars, prince de Talmont, seigneur d'Amboise, Bléré et Montrichard, Comtes de Guines, Marans, de l'Île de Ré, est réhabilité et rentre en possession de ses biens .Il retrouve sa vicomté de Thouars mais le roi garde pour lui le château d'Amboise.   Juillet de l'an 1438. Désistement par Louis d’Amboise vicomte de Thouars de ses demandes contre Jean Riquien, châtelain de Talmont.  Louys sire d'Amboise, vicomte de Thouars comte de Benon et seigneur de... [Lire la suite]
08 décembre 2020

L'abbaye Notre-Dame-de-Ré, Savary de Mauléon, Amable du Bois - Notice sur les Chartes Seigneuriales de l’Ile de Ré

Dans le Golfe des Santons, pendant tout le moyen âge, les habitants de l'île de Ré jouirent de privilèges spéciaux, concédés par leurs seigneurs, dans le but de les engager à ne pas abandonner l'île, bien qu'elle fût, à mainte reprise, dévastée soit par les inondations de l'Océan, soit par la piraterie des Normands et Anglais. Au début, ces privilèges existèrent à l'état d'usages dans la coutume locale; plus tard, afin d'éviter les contestations entre les seigneurs et leurs sujets, ils furent consignés par écrit dans des chartes... [Lire la suite]