10 février 2021

Église Notre-Dame-des-Anges d'Angles - Légende de la Malbête - René Antoine Ferchault seigneur de Réaumur

 L'église d'Angle du canton des Moutiers-les-Maufaits avec ses faisceaux de piliers Massifs et surmontés d'informes chevaliers Sans bras, sans tête et tout rongés de moisissure, ses voûtes vers le ciel s'élançant hardiment. Sa dalle où sur les morts la foule s'agenouille, un assez vaste souterrain refuge a son entrée dans une crypte romaine, qui se trouve sous l’église. On sait, au reste, que cette église est une œuvre attribué aux fées. A gauche, dans la direction du Nord, au fond de la crypte, existe, en effet, « une... [Lire la suite]

07 février 2021

Archéologie : Ruines et légende du château de Bélesbat de la cité engloutie dans le Pagus d'Herbauges.

  A quelques kilomètres du château de Talmont se trouvent deux petits bourgs: Jard et Saint-Vincent, reliés par un territoire auquel on a donné le nom de Bélesbat, c’est-à-dire : Ville de plaisirs. Cette dénomination n’était pas sans fondement, car nul lieu sur terre ne rivalisait avec Bélesbat pour la débauche et le libertinage. Les fêtes s’y renouvelaient sans cesse, et des curieux de tous pays y accouraient en foule. Les orgies succédaient aux orgies, et comme autrefois, les cinq villes coupables, Bélesbat appelait sur elle... [Lire la suite]
29 décembre 2020

Abbaye des Fontenelles - Béatrice de Machecoul, dame de La Roche-sur-Yon et la légende de l'ogresse du manoir de Talmont.

La légende fait pleurer l’âme de Béatrice dans les grands cloîtres, lorsque les rafales secouent les grands chênes et hurlent sous les arceaux gothiques. Béatrice fit creuser un souterrain qui se divisait en sept branches, pour aller à une petite chapelle située à Ambois. Elle s’y rendait chaque jour par le premier souterrain marchant à pieds nus sur le sol jonché d’épines. Elle y restait toute la journée en prière, ne se nourrissant que de racines.   Voici la légende racontée, répétée encore, il y a quelques années, par les... [Lire la suite]
09 décembre 2020

juillet l'an 1438. Désistement par Louis d’Amboise vicomte de Thouars de ses demandes contre Jean Riquien de Talmont

En 1437, après bien des tractations, Louis d’Amboise, vicomte de Thouars, prince de Talmont, seigneur d'Amboise, Bléré et Montrichard, Comtes de Guines, Marans, de l'Île de Ré, est réhabilité et rentre en possession de ses biens .Il retrouve sa vicomté de Thouars mais le roi garde pour lui le château d'Amboise.   Juillet de l'an 1438. Désistement par Louis d’Amboise vicomte de Thouars de ses demandes contre Jean Riquien, châtelain de Talmont.  Louys sire d'Amboise, vicomte de Thouars comte de Benon et seigneur de... [Lire la suite]
08 décembre 2020

L'abbaye Notre-Dame-de-Ré, Savary de Mauléon, Amable du Bois - Notice sur les Chartes Seigneuriales de l’Ile de Ré

Dans le Golfe des Santons, pendant tout le moyen âge, les habitants de l'île de Ré jouirent de privilèges spéciaux, concédés par leurs seigneurs, dans le but de les engager à ne pas abandonner l'île, bien qu'elle fût, à mainte reprise, dévastée soit par les inondations de l'Océan, soit par la piraterie des Normands et Anglais. Au début, ces privilèges existèrent à l'état d'usages dans la coutume locale; plus tard, afin d'éviter les contestations entre les seigneurs et leurs sujets, ils furent consignés par écrit dans des chartes... [Lire la suite]
04 décembre 2020

1222 Litige entre l’abbaye Saint-Jean d'Orbestier et l’abbaye de Lieu-Dieu-en-Jard d’un don de Richard Cœur de Lion

Sachez que l'abbé et les moines de Saint-Jean Orbestier d'une part, et, l’abbaye de Lieu-Dieu-en-Jard d'autre part, ont fait l'objet d'un litige sur la coutume des poissons dans la rade d'Olonne, don fait à la mémoire de Richard, comte de Poitiers, puis le roi d'Angleterre.Universis Christi fidelibus presentem paginam inspecturis Johannes, Dei paciencia abbas, totusque conventus abbacie Loci Dei de Jardo salutem in Domino. Noverit universitas vestra quod inter abbatem et monachos Sti Johannis de Orbisterio, ex una parte, et nos, ex... [Lire la suite]

29 novembre 2020

L'ABBAYE DE SAINTE-CROIX DE TALMOND SAINT HILAIRE - DESCRIPTION

La vie chrétienne monastique est d’origine orientale, et ne fut introduite en Occident, qu'au commencement du Ve siècle. Dans nos contrées, ceux qui se réunirent dans une même habitation, pour s'astreindre à la vie conventuelle, obéirent à un supérieur qu ils se donnèrent et dont la nomination devait être confirmée par l'évêque de la province et ratifiée par le pape. Le travail assidu de ces moines, l'habile administration de leurs revenus, et leur adresse à attirer les donations, augmentèrent tellement les richesses, des abbayes,... [Lire la suite]
29 novembre 2020

Itinéraire d’Aliénor d’Aquitaine après les funérailles de Richard Cœur de Lion à Fontevraud par Alfred Richard

6 avril 1199 : Mort de Richard à Châlus. 11 avril 1199 : Aliénor assiste aux funérailles de Richard à Fontevraud, abbaye angevine où elle s’est retirée depuis une dizaine d’années. A la mort de Richard se pose le problème de sa succession. Aliénor soutient son fils Jean en dépit des droits de son petit-fils Arthur, duc de Bretagne, et l'aide à son accession au trône d'Angleterre. Elle partit donc de Fontevrault, emmenant les barons et autres grands personnages du Poitou qui étaient venus se grouper autour d'elle, sous la... [Lire la suite]
26 novembre 2020

L’abbaye Sainte Croix de Talmond - Les Monastères, les Cures et Paroisses du Talmondais.

On ne saurait faire une étude quelconque sur le Moyen- Age, sans parler en première ligne de la religion et de ceux par les mains desquels elle fut administrée. Dire quelques mots de ce qui se passa dans le Talmondais, c'est rappeler ce qui existait en France et particulièrement dans le Bas-Poitou, soumis tout d'abord à la direction de l'évêque de Poitiers, et plus tard, en 1317, à celle de l'évêque de Luçon (2). Aux premières époques du christianisme, qui n'apparut guère dans notre contrée qu'au IIIe siècle, les évêques étaient à... [Lire la suite]
24 novembre 2020

Liste des seigneurs de la Roche sur Yon - Abbaye des Fontenelles

On est fondé à croire, mais sans preuves bien positives, les titres s'étant perdus dans les incendies des guerres civiles, qu'au commencement du XIIe siècle, les seigneurs de la Roche-sur-Yon fondèrent l'abbaye de Notre-Dame-de-Belle-Fontaine, appartenant au diocèse d'Angers, et alors à celui de Poitiers, qui renfermait tout le territoire dont on fit en 1317 les diocèses de Maillezais et de Luçon.  Cette maison reçut de grands bienfaits des seigneurs de Maulévriers (mala lepora). Après avoir été soumise quelque temps à... [Lire la suite]