01 avril 2020

Histoire Généalogie des Seigneurs de Mauzé et de Marans

Guillaume BATARD. – Suivant Arcère, la noblesse des anciens seigneurs de Mauzé se perdait dans l'obscurité des temps. (1)  Dom Etiennot dit, avec moins d'emphase, qu'ils descendaient d'un bâtard du duc de Guienne, et que, longtemps possesseurs du château de Mauzé, ils en prirent le nom.(2)  Quel était ce bâtard dont les descendants devaient être puissants en Aunis? Il apparaît pour la première fois en 1047, comme souscripteur du don de l'Ile-de-Vix en bas Poitou (Golfe des Pictons), fait par Agnès, comtesse d'Anjou, à... [Lire la suite]

30 mars 2020

Généalogie des maisons de Meulan et d’Harcourt, seigneur de d’Elbeuf (Suite)

Pour faire suite à la première partie de la généalogie des seigneurs d'Elbeuf, que nous avons arrêtée à ROBERT II D'HARCOURT, marié à JEANNE DE MEULAN en 1190, nous placerons ici la seconde. De ce mariage naquirent : 1° RICHARD D'HARCOURT, baron du lieu, seigneur d'Elbeuf, marié à Jeanne de la Roche-Tesson, vicomtesse de Saint-Sauveur (1216) ; 2° Guillaume d'Harcourt, baron de Bosworth, qui eut une descendance en Angleterre ; 3° Olivier d'Harcourt, seigneur d'Ellenhal, en Angleterre ; 4° Jean, seigneur de Blouville ; 5° Simon,... [Lire la suite]
29 mars 2020

Généalogie des maisons de Meulan et d’Harcourt, seigneur de d’Elbeuf.

Pour l'intelligence des chapitres suivants, nous croyons utile d'établir la généalogie des comtes de Meulan, seigneurs d'Elbeuf, depuis Bernard-le-Danois jusqu'au moment où l'une de ses descendantes, Jeanne de Meulan, épousa Robert II d'Harcourt, descendant lui-même de Bernard-le-Danois, tronc des deux familles : BERNARD, surnommé le Danois, prince en Danemark, parent de Rollon, premier duc de Normandie, reçut le baptême à Rouen, en 912. On lui attribue pour femme Sprote de Bourgogne. — De ce mariage naquit : TORF, seigneur de... [Lire la suite]
05 mars 2020

Historique du vieux Château d’Airvault dans le Haut-Poitou

AIRVAULT, à 65 kil. de Niort; Son territoire, arrosé à l'ouest par le Thouet. Synthèse : Airvault, en latin Aurea Vallis, c'est-à-dire Vallée d'or, selon certains historiens, est désigné par divers auteurs sous les noms d'Ervault, Oirvault ou Arvaux. Située à 200 mètres du Thouet, partie dans une vallée, partie sur une hauteur, la ville d'Airvault est au milieu du bocage. Le château d'Airvault a été construit sur un ancien castrum. Au moyen-âge, le château fut assiégé et conquis en 1207 par Philippe Auguste. Le 22... [Lire la suite]
03 mars 2020

Essai historique sur les Monnaies du Poitou et sur quelques autres Monnaies de la période anglo-française

Parmi les nombreuses singularités que présente notre histoire monétaire, un des plus frappante est la rareté des monnaies de nos rois et des plus puissants feudataires de la couronne, tels que les ducs de Normandie, de Bourgogne, de Bretagne, d’Aquitaine, frappées aux onzième et douzième siècles, et la rencontre fréquente de pièces des même temps au noms de seigneurs d’assez minces domaines. C’est ainsi qu’en Poitou les monnaies de l’abbaye de Saint-Martin de Tours, des Foulques d’Anjou, des comtes de Guingamp et de Gien sont fort... [Lire la suite]
24 février 2020

Notice Historique sur le château de Tours et Archéologie Médiévale

Henri II, roi d'Angleterre et comte de Touraine, voulant avoir, dans la ville de Tours, un point d'appui plus solide que la tour Hugon, construisit en 1160, dans l'angle N. 0. de l'ancienne cité, une nouvelle forteresse. Les dispositions de ce château ne sont pas connues ; l'on sait seulement qu'il était défendu au nord et à l'ouest par les anciens murs gallo-romains, et qu'au centre s'élevait un donjon carré A flanqué à chaque angle de deux contreforts (pl. III). Il occupait l'emplacement sur lequel se voyaient autrefois le... [Lire la suite]

16 janvier 2020

QU'EN EST-IL DES PLANTAGENET ? Pour leur aspect physique et psychologique

P. 90 : « Henry est un bel homme, de taille moyenne, mais puissamment musclé, avec comme tous les Angevins, les cheveux blonds roux et des yeux gris, un peu à fleur de tête, qui s'injectent de sang quand il est en colère : car il a lui aussi comme tous les siens, des accès de « bile noire » qu'il ne fait pas bon provoquer. » P. 194 : « Jean plus petit que la moyenne est brun et nerveux. » P. 194 : « Richard grand et beau, avec sa stature normande, ses yeux gris angevins et sa chevelure d'un blond vif avec aussi son humeur enjouée.... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 décembre 2019

1203 De Falaise à Rouen, Le duc Arthur Ier de Bretagne assassiné par Jean sans Terre.

Dès que Jean fut sorti de Falaise, la crainte inspirée par la présence de sa mère et par celle du gouverneur, perdit toute influence sur sa conduite. Cependant il n'était pas encore assuré de l'exécution des promesses de Molac, et la dissimulation lui paraissait utile jusqu'au jour où la certitude du succès serait complète. A son arrivée à Rouen, le malheureux duc de Bretagne fut renfermé dans la partie inférieure du donjon. Le pressentiment de ce qu'il avait à redouté notait rien à la noble fierté de son front. Seul sous les... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 décembre 2019

Le roi d’Angleterre Jean sans Terre Conduit Arthur de Bretagne au château de Falaise

Jean, contrairement à ses serments, fit conduire Arthus à Falaise. Il essaya d'abord les voies de douceur, pour l'amener à ses vues, et lui promit de grands avantages, s'il voulait renoncer à l'alliance de la France. Mais Arthus, bien qu'il fût à peine dans sa quinzième année, répondit avec une fierté de héros qu'il n'attendait rien à titre de libéralité, qu'il voulait la restitution de tout ce qu'on lui retenait injustement, qu'il était héritier légitime des deux derniers rois d'Angleterre, qu'il espérait que bientôt il serait en... [Lire la suite]
29 décembre 2019

Time Travel 1202 – Aliénor d’Aquitaine et le Siège de Mirebeau - Arthur Ier Duc de Bretagne - Hugues le Brun de Lusignan

En mars 1202, le conflit éclata. La Cour du roi de France avait sommé Jean à plusieurs reprises de se rendre à Paris pour comparaître devant elle, et comme il s'y refusait toujours, elle le déclara déchu de tous les fiefs qu'il tenait de la couronne de France (5). Philippe-Auguste se hâta de prendre les armes pour mettre la sentence à exécution ; il avait sous la main un instrument précieux, il n'hésita pas à en user. Arthur de Bretagne venait d'avoir quinze ans ; Philippe le reconnaît comme duc de Bretagne, comte d'Anjou et du... [Lire la suite]