13 février 2022

1130 PROCÈS ENTRE LES ABBAYES DE MAILLEZAIS ET DE FONTGOMBAUD

Sur les confins de l'Aunis et du Bas-Poitou, deux petites rivières, la Sèvre Niortaise au sud et l'Autize au nord, forment, en se réunissant, un angle dont le sommet dirigé vers l'Océan répond au cours de la Sèvre ; celle-ci, grossie de son affluent, va se jeter dans la mer à l'Anse de l'Aiguillon. Au douzième siècle, l'Océan pénétrait dans ce pays plat qui est sillonné aujourd'hui de nombreux canaux, et y découpait un petit archipel nommé « Lacus duorum corvorum (1) ». Sur l'une des îles qui le constituaient, se dressait la riche... [Lire la suite]

06 octobre 2020

Voyage à l’origine du marais Poitevin - Dessèchement des marais aux XIIe et XIIIe siècles

Une trentaine d'abbayes possédaient des biens aux XIIe et XIIIe siècles, dans le marais. Quatre d'entre elles s'étaient même fixées sur des îles au cœur du pays Pictons : c'étaient les puissantes abbayes de Saint-Pierre de Maillezais et de Saint-Michel-en-l'Herm, et, plus modestes, celles de Notre-Dame de Moreilles et de la Grâce-Notre-Dame de Charron.     D'autres s'étaient établies sur les côtes dans le voisinage immédiat du marais, comme, en Aunis, les abbayes de la Grâce-Dieu et de Saint-Léonard-des-Chaumes, ou, en... [Lire la suite]
24 août 2020

Système de défense de la Baie de l'Aiguillon sur la commune de Charron

L'aspect actuel de la baie de l'Aiguillon résulte des endigages successifs qui, du moyen âge à 1965 ont isolé près de 100 000 hectares de l'ancien Golfe des Pictons pour créer le marais Poitevin. Dès 1199, l’abbaye de Moreilles entreprend de mettre en valeur les marais qu’elle possède autour des anciennes îles de Moreilles et Chaillé-les-Marais. Pour ce faire, elle creuse un canal entre l’extrémité nord-ouest de l’ancienne île de Chaillé, et la baie de l’Aiguillon, dont les contours se trouvent alors probablement bien plus en amont... [Lire la suite]