05 août 2021

21 mars 1373 - Comment messire Bertrand de claicquin (Du Guesclin) assiégea la ville et chastel de Chizé

A l'approche de l'été, Du Guesclin qui, durant tout l'hiver, s'était tenu à Poitiers, réunit ses compagnons, et partit à la tête de 1,500 combattants, la plupart bretons. Avec le connétable étaient : Robert de Beaumanoir, Alain et Jean de Beaumanoir, Limosin, Geoffroy de Kerimel, Geoffroy Ricon, Thibaut du Pont, Alain de Saint-Paul, Aliot de Calais, et plusieurs autres. Il attaque la petite ville de Chizé, très bien fortifiée et défendue par un château. Les premiers assauts donnés par Duguesclin restent sans résultats. Il ne se... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 juin 2021

Le traité de Loudun 1er décembre 1372, fin de la campagne de reconquête du Poitou par les troupes du roi de France Charles V

Ces terres avaient été concédées au roi d'Angleterre avec le tiers du territoire du royaume de France au traité de Brétigny, qui avait consacré la victoire anglaise dans la première phase de la guerre de Cent Ans. Les derniers jours d'octobre ne donnèrent lieu à aucune opération importante ; le 16, Mortagne fut investi; mais sa défense devait se prolonger encore plus d'une année. Le terme fixé pour la reddition de Thouars approchait ; les barons poitevins n'étaient pas d'accord pour exécuter les conditions du traité de Surgères. ... [Lire la suite]
26 juin 2021

Renaud de Montléon, sac de Limoges 1370 - Assassina Robert de Grantonne, receveur de Poitou pour le prince de Galles

Renaud (1), fils de Guy, seigneur de Touffou, Abain, Nozières, Villars, Cussay, la Grimaudière, Dunière, fut chambellan et maître d'hôtel du roi Charles V et gouverneur de Mirebeau. Il fut aussi chambellan de Hugues de Lusignan, roi de Chypre, avec lequel il combattit contre les Infidèles. Le 2 décembre 1342, Hugues en fit son porte-bannière (2).   Vinrent la guerre de Cent Ans et ses désastres. Le Poitou fut occupé par les Anglais à la suite du traité de Brétigny en 1360.   La véritable notion du patriotisme... [Lire la suite]
20 juin 2021

En temps de siège - Mort du Prince Noir Édouard de Woodstock

EDOUARD, prince de Galles, surnommé le prince Noir, à cause de la couleur de son armure, né à Woodstock en 1330 d'Édouard III et de Philippa de Hainaut, m. en 1376. Dès l'âge de 15 ans, il accompagna son père en France, et débuta d'une manière brillante à la bataille de Crécy, 1346. Investi du gouvernement des possessions anglaises en France, il fit une irruption en Languedoc, 1355, surprit Carcassonne et Narbonne, ravagea l'Agénois, le Quercy et le Limousin, entra dans le Berry, mais ne put s'emparer d'Issoudun et de Bourges. ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 mars 2021

Le Pont Henri IV de Châtellerault, monument Historique du XVIe siècle.

Les monuments anciens, consacrés à un usage public, doivent être envisagés sous divers aspects dont l'ensemble, réuni, condensé et soumis à une étude approfondie, conduit à des déductions profitables à la vérité. Et les faits sont d'autant plus certains qu'ils sont justifiés par des textes contemporains dont l'authenticité défie la critique. Tout d'abord il convient d'étudier ces monuments au point de vue de leur forme et de leurs dispositions architecturales appliquées à l'usage, aux besoins et à la destination auxquels ils... [Lire la suite]
16 février 2021

L'histoire de Pouzauges et de ses seigneurs

La féodalité, par contre, a laissé à Pouzauges d'ineffaçables preuves de son passage, témoins les ruines du château et les deux églises de Pouzauges-la-Ville et du Vieux-Pouzauges. La terre de Pouzauges, qui de simple châtellenie devint successivement baronnie et marquisat, rapportait à l'entier, à la duché-pairie de Thouars, sous un seul hommage lige et à rachat à toute mutation de vassal, suivant la coutume du Poitou. On y avait anciennement réuni les châtellenies de la Ramée; du Boupère; de la Morvient et autres fiefs; et... [Lire la suite]

11 décembre 2020

LA TOUR DE BROUE 1115-1789 ; En 1372, le château est assiégé par Bertrand Du Guesclin

Si vous avez à parcourir la triste et monotone campagne qui s'étend de Rochefort à Marennes, vous verrez se dresser au loin, dans les brumes de l'horizon, la haute silhouette de la tour de Broue ; arrêtez-vous un instant devant ces ruines rien de plus pittoresque que cette immense muraille tapissée d'un lierre gigantesque, et que semble grandir encore le sol uniforme et plat entourant l'éminence sur laquelle elle s'élève. Devant vous est Brouage, la forteresse aux remparts croulants, squelette d'une ville autrefois commerçante... [Lire la suite]
06 décembre 2020

Légende de la belle fille de l’ilot du GUARPLIC - Les ancêtres paternels de Bertrand du Guesclin

Parmi les châteaux qui ont laissé, autour de Paramé et de Saint-Malo, leurs ruines pittoresques, celui du Guesclin est l’un des plus vieux. Roc isolé, au milieu de la mer, un étroit passage caillouteux le réunit seul à une terre de dunes et de marais, entourée des hautes falaises d’une ancienne baie maintenant comblée. C’était autrefois un véritable nid d’aigles. Et en effet, ce furent, le plus souvent, de véritables oiseaux de proie qui l’habitèrent. En 1160 Bertrand II du Guesclin y fit creuser dans le roc, une citerne pour... [Lire la suite]
31 juillet 2020

La tour Duguesclin. Vestige du château médiéval de Benon (Time Travel 1372- 1578) Démolitions du château de Benon

Aliénor d’Aquitaine hérita du grand château de Benon, construit vers 1096. Elle épousa en 1152, le roi d’Angleterre. Les Anglais régneront sur notre région pendant deux siècles, jusqu’en 1372, année du siège par Bertrand Duguesclin. Cette tour symbole de ce passé, toujours présente dans notre commune, porte le nom de Bertrand du Guesclin, élevé au titre de connétable en 1370 par le roi Charles V, qui reconquit en 1372 la forteresse de Benon tenue par les anglais. Il séjourna quelques jours le temps de réaliser des réparations et... [Lire la suite]
31 juillet 2020

1372 Guerre de cent-Ans - les jeux des chevaliers pendant la campagne de Philippe le Hardi - Poitou, Angoumois, Aunis, Saintonge

Lorsque le roi Charles V eut décidé la guerre contre les Anglais, et résolu de les chasser des provinces qu'ils occupaient en Poitou, en Aquitaine, dans l'Aunis, la Saintonge, etc., Philippe-le-Hardi, duc de Bourgogne, qui avait contracté l'engagement de l'aider de toutes ses forces, partit le 15 juillet du château de Montbard (1), l'une de ses résidences au duché, pour prendre les derniers ordres de son frère. Il arriva le samedi 24 à Vincennes, et passa une dizaine de jours avec le roi. Aout 1372. Il en repartit le mercredi 4... [Lire la suite]