22 mai 2021

1199 - Charte Aliénor d'Aquitaine concernant le prieuré de Sainte-Catherine de La Rochelle

Il n’existe plus aucun vestige des deux prieurés de Fontevraud en Aunis. Le plus important paraît avoir été celui de Sainte-Catherine, qui a donné son nom à l’une des moindres rues de la Rochelle. Quelques chartes du cartulaire de l’abbaye de Fontevraud permettent de retrouver des bribes de son histoire agitée. Source : Bibliothèque de l’Ecole des Chartes - Paris - 1858 Il a été fondé vers l’an 1180 par Aliénor d’Aquitaine (1), avec l’assentiment de son deuxième époux, Henri II, roi d’Angleterre, et de leurs fils,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 mai 2021

Chinon 1179, Aliénor d’Aquitaine confirme une charte que son fils Richard a accordé au service de Pierre Ruffec de La Rochelle

Dans cette charte, Eleanor déclare au Sénéchal du Poitou Raoul de Faye et à tous les fonctionnaires et fidèles de La Rochelle et de l'Aquitaine que son fils Richard a accordé le service de Pierre de Ruffec, Bourgeois de La Rochelle, à l'église et au monastère de Fontevraud, libre de devoirs militaires et séculiers impôts, mais dû à Poitevin un paiement annuel de 100 shillings aux religieuses. A. regina Angliae et ducissa Aquitaniae et Normanniae, et comilissa Andegaviae, senescallo Pictavensi et omnibus prœpositis, baillivis,... [Lire la suite]
13 mai 2021

ROSE MONDE Clifford et Aliénor d'Aquitaine, Anecdote Anglaise, historique, galante et tragique. (1140-1176)

La belle Rosemonde (suivant les Historiens Anglais av. 1140-1176), fille du Mylord Clifford, fut de toutes les Maîtresses de Henri II, Roi d'Angleterre (1), celle qu'il aima le plus, et qui excita le plus la jalousie de son épouse (2). Aliénor cette fière Princesse, avait, à cette époque, cinquante ans, des grossesses fréquentes, de fréquents voyages, tels surtout qu'on les faisait en ce temps-là, n'aident pas à la conservation de la beauté. Eléonore ne pouvait souffrir que le Roi, beaucoup plus jeune qu'elle, eût des galanteries... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mai 2021

Limoges, Fortifications sous les Plantagenêt (XIIe - XIIIe siècles)

Les murailles qui furent construites pour ceindre le Château, furent fortifiées de distance en distance par des tours; on en comptait 23, outre celles qui accompagnaient les portes ; leurs parements de face étaient en pierre de taille  presque toutes étaient couronnées de créneaux, et il y avait plusieurs canonnières à chacune. L'enceinte de la ville comprenait l'abbaye de saint Martial, et son cimetière jusqu'au Pont-Hérisson, joignant l'hôpital Saint-Martial, aujourd'hui l'Hôtel-des-Monnaies, delà au portail Imbert, où... [Lire la suite]
09 mai 2021

Richard Cœur de Lion et le couronnement des ducs d'Aquitaine à Limoges.

Voici quel était le cérémonial en usage, depuis l'origine même de cette souveraineté extraite suivant des chroniques manuscrites terminées vers l'an 1650, dont l'auteur anonyme avait transcrit de manuscrits plus anciens tout ce qui concernait les cérémonies religieuses du couronnement des ducs d'Aquitaine à Limoges; il avait traduit, du latin en français de l'époque, les diverses oraisons prononcées par l'évêque. Nous croyons devoir les conserver, tant parce qu'elles éclaircissent le sens mystérieux de certains détails de cette... [Lire la suite]
17 avril 2021

1170 Saint George d’Oléron sous les Plantagenêt aux mains de Raoul de Faye

Saint George d’Oléron, Ecclesia Sancti Georgii in Insula Oleronis, donné à La Trinité de Vendôme, avant 1047, par Pierre, seigneur de Didonne. La nef fut terminée au XIIIe siècle et Aliénor d’Aquitaine en fit don à l’Abbaye aux Dames de Saintes, qui acheva les travaux. Vers 1146 Aliénor, reine de France, duchesse d’Aquitaine, affranchit les sujets du prieuré d’Oléron de la juridiction des officiers royaux. Abolitio quarandum pravarum consuetudinum insule Oleronis facta per ALIERNODEM REGINAM Ego Alienordis Dei gratia regina... [Lire la suite]

16 avril 2021

Raoul de Châtellerault, Baron de Faye-la-Vineuse, oncle et protecteur d’Aliénor, Sénéchal d’Aquitaine

Aymeric 1er de Châtellerault et Maubergeonne de l’Ile Bouchard -          Hugues, succèda à son père comme vicomte de Châtellerault -         Raoul de Châtellerault qui suit, Radulfus Faia Faya, senescallus tunc temporis in Santonia -          Aenor ( c. 1103 - mars 1130), qui épousa Guillaume X, duc d'Aquitaine. Elle était la mère de la duchesse Aliénor, de Petronille et de Guillaume Aigret, mort à... [Lire la suite]
14 avril 2021

1170 Cours d'amour d’Aliénor d’Aquitaine à Poitiers et Marie, comtesse de Champagne - Chrétien de Troyes

Marie de France, aussi connue sous le nom de Marie de Champagne, née en 1145, est la première fille de Louis VII le jeune roi de France et d'Aliénor d'Aquitaine.  En 1160, sa seconde femme Constance venant de mourir, le roi Louis VII contracte aussitôt un troisième mariage (qui lui donnera un fils, Philippe-Auguste) avec la jeune Adèle de Champagne, la sœur du comte Henri. Il se trouve que, pour Marie, la reine Adèle, sa belle-mère, va devenir aussi sa belle-sœur. Le comte de Champagne Henri Ier a bien mérité son surnom... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 avril 2021

1838 - Regards sur le passé - Les Plantagenets à Fontevraud et à Rouen

Deux des fils de Henri II Plantagenet eurent leur effigie funéraire dans la Cathédrale de Rouen. L'un, Henri le Jeune, appelé quelquefois Court-Mantel, fils de Henri II et de l'Impératrice Mathilde, mourut avant son père. Né en 1155, il avait, en qualité de roi associé, gouverné par procuration la Normandie de 1170 jusqu'à sa mort, survenue en 1183 (1).   Il était tombé malade dans le Quercy. Raymond V, comte de Toulouse, Eudes, duc de Bourgogne, Bertrand, évêque d'Agen, venant vers lui avec l'intention de le réconcilier... [Lire la suite]
19 mars 2021

1190 Jugement devant la cour d'Aliénor d'Aquitaine et le sénéchal d'Anjou entre l'abbaye de Fontevraud et le prévôt de Saumur

Saumur au temps des Plantagenêts – 1190 Jugement rendu devant la cour d’Aliénor d’Aquitaine par le sénéchal d'Anjou  entre l'abbaye de Fontevraud et le prévôt de Saumur, relativement à la voirie de la place de la Bilange à Saumur En 1189, désormais veuve et reine-mère, Aliénor se retire dans son Poitou . Avant de partir à la croisade, Richard Cœur de Lion confie la régence du royaume à Aliénor. Elle travaille à affermir le pouvoir de Richard, contesté par son frère Jean sans Terre, qui s'est allié pour l'occasion à Philippe... [Lire la suite]