22 mai 2020

L’histoire de l’Abbaye de Nieul, Légende de Saint Vincent de Saragosse, patron de l’abbaye de Nieul

Saint Vincent le plus illustre des martyrs de l'église d'Espagne, était sorti de l'une des meilleures familles de la province qu'on appelait Tarragonoise, natif de Sarragosse. Il fut mis dès son enfance sous la conduite de Valere, évêque de cette ville, qui le forma dans la piété et le fit instruire dans la science de notre religion avec un soin très-particulier, sans négliger les lettres humaines. Ce Saint prélat le voyant fort avancé dans l'exercice de toutes sortes de vertus le fit diacre de son église, non pas pour le tenir... [Lire la suite]

02 avril 2020

Eglise Notre-Dame de la Couldre de Parthenay, Bernard de Clairvaux et la conversion de Guillaume X d'Aquitaine (1135)

De la très célèbre petite église de Notre-Dame de la Couldre, il ne reste aujourd'hui que la partie inférieure de la façade bien connue, en bordure d'une petite rue qui conduit à l'esplanade où s'élevait, sur un promontoire escarpé dominant l'étroite vallée du Thoué, la forteresse, le castrum Parteniaci, que les seigneurs de Parthenay y avaient fait construire dès le XIe siècle et qu'ils avaient agrandie et complétée aux siècles suivants. De robustes murs de soutènement, des restes de remparts et deux tours ruinées en jalonnent... [Lire la suite]
31 mars 2020

Recherche dans les textes en latin du saint fondateur de l’abbaye de Fontevraud et examen des reliques du bienheureux Robert

ROBERT, Robertus, tel est le nom, nomen, que reçut au baptême le petit Breton qui naquit en 1040. A ce nom, pour le distinguer de tous ceux qui en portaient un identique, fut ajouté un surnom, cognomen, qui n'était ni une qualification de sa famille, ni une appellation terrienne et féodale, mais simplement un surnom d'origine et de lieu de naissance. En effet tous les historiens sont d'accord sur ce point que Robert vint au monde dans le village d'Arbrissel, ou d'Arbre sec, comme on dit maintenant, à quelques lieues de Rennes et... [Lire la suite]
22 mars 2020

HISTOIRE GÉNÉRALE de l'Aunis et de la Saintonge (Time Travel)

Lorsqu'on veut se faire une idée précise du rôle qu'a joué dans l'Histoire, le Pays qui s'appelle aujourd'hui le département de la Charente-Inférieure (Charente-Maritime), la première difficulté qu'on éprouve c'est de le rattacher à un centre qui lui donne quelque unité. Ce n'est pas, en effet, seulement dans leurs intérêts actuels que les villes qui le composent sont rivales. Ce n'est pourtant pas dans les premiers temps que se retrouve cette diversité, et il est à peu près hors de doute qu'il faut rapporter à la Tribu des Santoni... [Lire la suite]
27 février 2020

Sigournais : Notes d’Histoire Vendéenne et Caractère religieux de la Vendée féodale.

Ce lieu est très ancien. Il s'est appelé Segurniacum ou Segorniacum puis plus tard Segorniaum, Segornyaum et Segorniaum. Ce n'est qu'au XV siècle qu'on voit apparaitre dans des écrits de français le nom de Sigornay qui, en 1643, se transforme en Sigournay. Il ne faut pas confondre Sigournais avec l'ancienne Segora comme semblent l'avoir fait MM. Aillerie et Audé. Celui-ci prétendait en effet que la route romaine conduisant de Nantes à Poitiers passait : 1° Mansio (Secondigny); 2° Caminum (Saint-Pierre-du-Chemin); 3° Segora... [Lire la suite]
10 février 2020

Mgr Jacques Raoul de la GUIBOURGÈRE, premier évêque de La Rochelle

(1648—1661.) La Gallia Chrisliana nous fait connaître le mérite du PREMIER EVÊQUE DE LA ROCHELLE : « Jacques Raoul, » seigneur de la. Guibourgère, au comté de Nantes, » est recommandable à plus d'un titre, mais principalement pour avoir obtenu par sa sollicitude que La Rochelle qui, pendant bien des années, avait été le Boulevard de l'hérésie, maintenant changée heureusement, devînt le siège épiscopal d'une Eglise catholique ; et undè impietatis virus distillarat ad vicinas regiones inficiendas, indè ad amplœ diœcesis populos... [Lire la suite]

25 décembre 2019

L’église Notre Dame du château de Mirebeau dans le Poitou – Un 25 décembre 1793 sous la Terreur

A l’origine Notre Dame du Château, l’église apparait dans la première moitié du 11e siècle.  L'église Notre-Dame-du-Château, diocèse-de Poitiers, généralité d'Anjou, était, de temps immémorial en titre de paroisse. Il y avait un curé et des chapelains ; elle était enfermée dans l'enclos de l'ancien Château, ainsi que l'église Saint-Hilaire. — On voyait encore, au XVIIe siècle, les vestiges des murs et des fossés qui entouraient les deux églises. Celle de Notre-Dame a été pendant longtemps appelée, par tradition,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 décembre 2019

Quel était l'état de la Gaule à la fin du IIIe siècle ap. J. C quand HILAIRE était l’évêque de POITIERS ?

Saint Hilaire est né à Poitiers, nous le savons par saint Jérôme : « Gallus ipse et Pictavus genitus ». Il a été évêque, nous dit-il lui-même, quelque temps avant le Concile de Milan de 355. Son activité se place sous le règne des empereurs Constance, Julien et Valentinien. Il meurt en 368. Il se situe donc dans les deux premiers tiers du IVe siècle. Il était Gaulois. Quel était l'état de la Gaule à ce moment ? A la fin du IIIe siècle ap. J. C. elle avait eu à souffrir, notamment en 276 de la première vague des invasions... [Lire la suite]
15 décembre 2019

Louis-Marie Grignion de Montfort en dates

Louis Marie Grignion de Montfort est né le 30 janvier 1673 à Montfort-sur-Meu. ==> Sur les pas de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (Maison Natale Montfort-sur-Meu en Bretagne) 1675-1684      Enfance au manoir du Bois- Marqué (que ses parents venaient de racheter) 1685-1692      Études secondaires au collège des jésuites à Rennes En 1685, ses parents le place en pension chez son oncle, l'abbé Alain Robert de la Vizeule, prêtre à Rennes, pour qu'il suive les cours au... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2019

L’Abbaye Royale de Beaumont lès Tours - Henriette-Louise-Marie-Françoise-Gabrielle de Bourbon

Abbaye de moniales bénédictines peut-être fondée vers 580 à Tours par Ingeltrude, tante du roi Gontran, transférée vers 1002 à Beaumont-lès-Tours par Hervé de Buzançais. Fondation approuvée par le roi en 1007. L'abbaye dépendait pour le temporel du chapitre de la collégiale Saint-Martin de Tours; pour le spirituel elle resta toujours fidèle à la règle de Saint-Benoît. Ingeltrude, fille de Clothaire Ier, donna les premiers commencements, environ l'an 580, à l'abbaye de Beaumont qui s'est depuis élevée jusqu’au comble de grandeur et... [Lire la suite]