11 septembre 2019

5 septembre 1104 : Le château de Thouars est incendié par les comtes d’Anjou

13e vicomte de Thouars, GEOFFROY III de Thouars, 1104-1123.  Geoffroy III, fils de Aimery IV, d’abord seigneur de Tiffauges, succéda à Herbert II, son frère, dans la vicomté de Thouars, d’après le mode en usage pour ce grand fief. La succession des vicomtes de Thouars a cette particularité que le frère succédait à l'aîné et à la mort de ce dernier, la vicomté retournait ensuite au fils de l'aîné. (on ne sait pas positivement quand il commença à régner, mais il occupait le trône vicomtal en 1123) Lorsque Geoffroy revint... [Lire la suite]

08 septembre 2019

Chevaliers du Poitou - Les Vicomtes de Thouars

Geoffroy est le premier vicomte de Thouars dont les chartes font mention.  Liste des Vicomtes de Thouars 1 - GEOFFROY Ier de Thouars, 876-903. En août 876 il signe une donation de biens sis à Rigné, viguerie de Thouars, et à Faye, faite par un nommé Rabaldus, au profit de l'abbaye de Saint-Jouin-lès-Marnes. (Cartulaire de Saint-Jouin, publié par M. Grandmaison, p. 12.) On ne connaît pas l'origine de ce vicomte, et on ne sait pas s'il se rattache à ses successeurs par quelques liens de parenté. Il est à croire qu'il était... [Lire la suite]
08 septembre 2019

Préparatifs des seigneurs de Tiffauges et de Thouars pour accompagner en terre sainte Guillaume IX, duc d'Aquitaine

C'est Geoffroy de Thouars qui construit le château au XIIe siècle et le village, situé le long de la Crume, au pied du promontoire, est ainsi protégé par un rempart muni de tours. Geoffroy II, d’abord seigneur de Tiffauges, succéda à Arbert II, son frère, dans la vicomté de Thouars, d’après le mode en usage pour ce grand fief. En 1123, il donna, de concert avec sa femme et son fils aîné, les terres du Grand et Petit-Luc, qui dépendaient de la collégiale de Saint Nicolas de Poitiers, au monastère de Montierneuf de la même... [Lire la suite]
06 septembre 2019

14 octobre 1066 - Les Chevaliers du Poitou à la conquête de l’Angleterre avec Guillaume le Conquérant.

Guillaume le Conquérant (en ancien normand Williame le Conquereor, en anglais William the Conqueror), roi d'Angleterre sous le nom de Guillaume Ier, duc de Normandie sous le nom de Guillaume II, appelé également Guillaume le Bâtard, né à Falaise en 1027 ou 1028  et mort à Rouen le 9 septembre 1087, fut roi d'Angleterre de 1066 jusqu'à sa mort en 1087 et duc de Normandie de 1035 à sa mort. Fils de Robert le Magnifique et d' Arlette de Falaise (Herleva). À la mort de son père, Guillaume devient duc de Normandie vers huit ans.... [Lire la suite]
16 mai 2019

L'île de Ré, avant-garde de l'Aunis et du Poitou contre les Vikings - L'érection en commune par les SIRES DE MAULÉON

Au XIIe et XIIIe siècle la seigneurie de l'Ile de Ré appartint à de puissants seigneurs, les sires de Mauléon, dont l'un d'eux, Savary, fut un des personnages de son époque qui eurent le plus d'influence dans les guerres entre la France et l'Angleterre. Les Mauléon furent les fondateurs de la grande abbaye de l'Ile de Ré, qui exerça, grâce à eux, des pouvoirs seigneuriaux sur une grande partie de l'île pendant plusieurs siècles et à laquelle ils donnèrent de nombreuses chartes de privilèges. Ils fondèrent également des forteresses... [Lire la suite]
26 avril 2019

La Baronnie de MIREBEAU, période Poitevine et Angevine (Foulques Nerra – Aliénor d’Aquitaine)

L'histoire du pays Mirebalais se confond entièrement avec celle du Poitou jusqu'au Xe siècle. Bien que l'époque celtique ait laissé sur ce territoire de nombreux vestiges (2) qu'une voie romaine (3) l'ait traversé dans la direction du nord au sud, et qu'une des plus anciennes abbayes de France y ait été fondée vers le Ve siècle, sur l'emplacement d'un petit bourg gallo-romain (4), aucune localité ne parait avoir eu d'importance réelle, soit par le chiffre de sa population soit par les événements mémorables dont elle aurait été le... [Lire la suite]

14 avril 2019

Guerre de Cent Ans, Juin 1372 - siège de Thouars pendant la Campagnes du Dogue noir de Brocéliande (Du Guesclin) dans le Poitou

(Guerre de Cent Ans, Juin 1372 - siège de Thouars pendant la Campagnes du Dogue noir de Brocéliande (Du Guesclin) dans le Poitou, l'Aunis et la Saintonge ) L’appellation « Guerre de Cent Ans » désigne une période de troubles ou les combats en fait une place restreinte en regard des moments de trêve. C’est un conflit qui prend sa source dans une rivalité séculaire entre la France et l’Angleterre. Dès le XIIème siècle, suite au mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec le comte d’Anjou Henri II Plantagenêt, l’Angleterre avait en... [Lire la suite]
14 avril 2019

Thouars enceinte de la Ville et fortifications (Visite Virtuelle Historique)

On voit encore autour de Thouars, sur presque tous les points, les murs construits au commencement du XIIIe siècle, pour mettre la ville à l'abri des invasions dont elle avait eu tant à souffrir depuis Pépin III , dit « le Bref ».  Il est donc facile de se rendre compte du tracé de cette enceinte et de reconstituer par la pensée l'aspect que devait présenter la cité de cette époque. Du côté du midi, sur le sommet du rocher qui supporte aujourd'hui la demeure princière de Marie de la Tour- d'Auvergne, se dressait le nid d'aigle... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mars 2019

Les monuments religieux, militaires et civils du Poitou

Les beaux-arts ont suivi les destinées des peuples, et ils ont eu, comme toutes les choses de ce monde, et leurs jours de pompes, et leurs jours d'adversités. La terre des Deux-Sèvres prit part à toutes ces vicissitudes; aussi, parmi les monuments que nous possédons encore, les uns sont debout, et les autres s'en vont où d'autres sont allés, dans les ruines et l'oubli ! Tout près de La Mothe-Saint-Héray, dans la commune de Bougon, nous avons des tumulus aux pierres amoncelées, où furent ensevelis des colliers, des vases et des haches... [Lire la suite]
26 décembre 2018

Le 16 août 1158 Henri II roi d’Angleterre rasa les murailles et le château de Thouars, l’église Saint-Médard fut brûlée.

Henri II, roi d'Angleterre (Henricus Rex Anglorum), qui avait juré d'exécuter le testament de Geoffroy Plantagenêt, son père, obtint du pape Adrien IV, son compatriote, la honteuse autorisation de se parjurer, et marcha contre son frère Geoffroy d'Anjou, pour lui disputer les domaines de la maison d'Anjou.  Le roi de France Louis VII, aussi coupable que le pape, se tourna du côté de Henri II (1156). Geoffroy se prépara à la résistance et quelques seigneurs vinrent lui prêter main forte. Le vicomte de Thouars fut de ce nombre.... [Lire la suite]