10 octobre 2019

Chartres, Rue Des Ecuyers – l’escalier de la Reine Berthe de Bourgogne

Chartres, comme beaucoup de villes de la Normandie, de la Picardie, de l'Ile-de-France, possède encore bon nombre de maisons de bois, dont les portiques sculptés, les étages en encorbellement, les poutres en saillies, les colombages losanges, curieux spécimens de l'architecture civile aux quinzième et seizième siècles, plaisent à l'observateur et intéressent l'archéologue. Mais, entre toutes ces constructions, se fait remarquer un petit monument de l'art gothique, une cage d'escalier en hélice, formée de colonnettes et de spirales... [Lire la suite]

29 mai 2019

LES POSSESSIONS de Thibaut Ier de Blois (THIBAUD LE TRICHEUR)

Thibaut Ier de Blois, mieux connu sous le nom de Thibaud le Tricheur (surnommé ainsi pour sa fourberie), né vers 910 et mort un 16 janvier entre 975 et 977, fut le premier comte héréditaire de Blois. Fils de Thibault le Vieux, vicomte de Tours et de Blois et de Regilindis ou Richilde dite «de Blois» (ou «de Bourges») de GOTHIE de POITIERS, fille du comte Hugues de Bourges.     Les quatre Comtés : Quelles qu'aient été les origines de Thibaud le Tricheur et la manière dont il a pu acquérir ses vastes possessions,... [Lire la suite]
26 février 2018

Les tribulations de Saint Florent du Mont-Glonne (fuyant l'invasion des Normands vers le Berry)

La première histoire du monastère de Saint-Florent, écrite au  XII e siècle par un moine anonyme et recueillie par dom Martenne dans sa collection Veterum Scriptorum, a servi de base à toutes celles qui l'ont suivie. On lit dans cette histoire que les moines du Mont-Glonne, fuyant l'invasion des Normands, emportèrent les reliques de leur patron et allèrent chercher un asile près des moines de Tournus, en Bourgogne ; que les temps étant devenus plus calmes, ils revinrent dans Ieur pays, mais avec la douleur d'abandonner les... [Lire la suite]
30 janvier 2018

Ducs d' Aquitaine et Comtes de Poitou et plus

L'histoire du Poitou, avant la conquête de Jules-César, était enveloppée dans une nuit profonde : on ne connaît pas même l'ancien nom de cette province qui n'a été appelée Pictia qu'après l'arrivée des Pictones, nation Scytique qu'il ne faut pas confondre avec les Pictes, qui ne vinrent en Poitou que plus de douze cents ans après leurs devanciers (1). Suivant une ancienne traduction, l'empire des Gaules, du temps de la fondation de Rome, et même avant cette époque, était divisé en douze royaumes. Celui des Pictones comprenait le... [Lire la suite]