10 août 2019

Vitraux de l’église St Philbert de Grand Lieu, Armoiries et Blasons (Jeanne d’Arc, le général Lamoricière, Athanase de Charette

L’église a été construite de 1862 à 1865. Son clocher est haut de 65m. Elle possède de magnifiques vitraux dont certains sont de Gruber. À noter : dans la tribune de la tour du clocher se trouve un orgue à tuyaux remarquable. Construit en 1893-1894, pour une chapelle à Tours, il est installé dans l’église en 1920. D’esthétique romantique, cet orgue présente des sonorités très intéressantes, dont un jeu de clarinette peu commun. Il a été restauré récemment et dans l’église de nombreux concerts d’orgue ont lieu.   Ses... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 août 2019

Saint-Philbert-de-Grand-Lieu : D’ Herdabilla à la naissance du monastère de Déas.

Il paraît important de savoir si Deas était desservie par quelques voies antiques, et si ces voies la mettaient en communication avec des localités plus ou moins rapprochées, dans lesquelles on aurait rencontré des restes de civilisation Romaine. J'ai cru ne pouvoir mieux faire, pour être sûrement renseigné sur cette question, que de consulter les écrits de M.L. Maître qui, je ne puis en douter, s'est entouré de tous les documents nécessaires à la confection de ses Villes disparues de la Loire-Inférieure et à celle des nombreuses... [Lire la suite]
02 août 2019

La légende Bretonne d’ Herdabilla, la capitale du pays d’Herbauge engloutie dans les eaux du lac de Grand-Lieu

Le département de la Loire-Inférieure renferme un des plus grands lacs de France : c’est le lac de Grand-Lieu, situé dans le canton de Saint-Philibert et dont on évalue la superficie à 3,895 hectares ; il a environ 8 kilomètres du nord au sud et 6 kilomètres de l’est à l’ouest ; il sert de déversoir aux petites rivières de l’Ognon, du Tenu et de la Boulogne, qui sont en partie navigables ; l’Achenau le met en communication avec la Loire. Le lac représentait la seigneurie de Grand-Lieu. Une fois sous... [Lire la suite]
26 juin 2019

La légende de Saint Philbert et les Vikings ou la véritable histoire des 1200 ans de l’abbaye de Déas

Un site unique en Europe. Un joyau architectural de plus de 1200 ans…c’est en pénétrant dans l’enceinte de l’ancien monastère par le prieuré, remanié au 18e siècle, que vous traverserez les siècles. La localité qui porte aujourd'hui le nom de Saint-Philbert-de-Grandlieu n'apparaît pas dans l'histoire avant le VIIe siècle. Elle s'appelait d'abord Deas. C'était une villa appartenant à l'évêque de Poitiers, Ansoaldus. Le 1er juillet 677, celui-ci la donna, avec trois autres villas, à saint Philibert, à l'occasion de la fondation de... [Lire la suite]
22 mai 2019

Saint Philbert de Grand Lieu, les Normands (Vikings) reviennent pour les 1 200 ans de l’abbatiale.

  Pour organiser cette grande fête médiévale sur les rives de la Boulogne, la Ville de Saint Philbert de Grand Lieu a fait appel à l'association de reconstitution historique Dreki Thoka. Ses membres font revivre la culture Vikings des 9e et 10e siècles et utilisent un campement comme lieu d'échanges avec le public, à travers des personnages commerçants ou combattants. samedi 15 et dimanche 16 juin Dreki Thoka a invité sept compagnies médiévales à séjourner sur le site pour proposer au public des découvertes de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2019

LE MONACHISME EN POITOU AU Xe SIÈCLE

Au cours du IXe siècle le Poitou fut ravagé par les Normands (1). « Le monastère de Saint-Savin et le château dans lequel il se trouve, que Charlemagne ordonna d'édifier, restèrent seuls inviolés (2). »     Le Xe siècle apparaît donc pour le monachisme en Poitou essentiellement comme une période de restauration, caractérisée notamment par la main-mise des laïcs sur les abbayes. La géographie monastique du Poitou au Xe siècle, l'étude des biens appartenant aux établissements religieux, l'évocation des moines et de leur... [Lire la suite]

26 février 2018

Les tribulations de Saint Florent du Mont-Glonne (fuyant l'invasion des Normands vers le Berry)

La première histoire du monastère de Saint-Florent, écrite au  XII e siècle par un moine anonyme et recueillie par dom Martenne dans sa collection Veterum Scriptorum, a servi de base à toutes celles qui l'ont suivie. On lit dans cette histoire que les moines du Mont-Glonne, fuyant l'invasion des Normands, emportèrent les reliques de leur patron et allèrent chercher un asile près des moines de Tournus, en Bourgogne ; que les temps étant devenus plus calmes, ils revinrent dans Ieur pays, mais avec la douleur d'abandonner les... [Lire la suite]
11 février 2018

Mégalithes de Noirmoutier, Myrghèle la druidesse, Saint Filibert, l’ile d’her

En pays picton comme ailleurs, les druides constituaient une caste aristocratique dans les tribus gauloises. Ils étaient non seulement des prêtres mais aussi des intellectuels, chargés de former les élites et de rendre la justice. Le géographe romain Strabon évoque même, à la fin du Ier siècle avant Jésus-Christ, un collège de druidesse sur l’ile de Noirmoutier. L’île était habitée il y a très longtemps et elle compte de nombreux vestiges de monuments mégalithiques. Nul doute qu’elle n’ait été « un centre assez important de la... [Lire la suite]
18 janvier 2018

Les Vikings à Noirmoutier – Les moines de Saint Philibert abandonnent les Conches des Normands

 Ils arrivèrent une autre fois au port de l’île d’Her, appelé la Conche, sans éprouver de résistance, et ils y commirent des massacres sur ceux qui n’avaient pas eu le temps de fuir.  Souvent les moines avaient été pris ainsi à l’improviste, parce que le retour des hommes du Nord n’avait pas lieu à une époque bien fixe, et dès lors le séjour de l’île devenait extrêmement dangereux.  Dans une telle position, Hilbodus, abbé de Saint-Philibert, crut qu’il était urgent d’abandonner entièrement l’île d’Her pour... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 janvier 2018

L'abbaye de Saint Michel en l'Herm

L'abbaye de Saint-Michel-en-l'Herm (632-1789)  ABBAYE ROYALE 1 place de l'Abbaye 85580 SAINT-MICHEL-EN-L'HERM L’abbaye de Saint-Michel, in Eremo, a été fondée en 682 sur l’îlot calcaire de « vieux-Condet » dans le Golfe des Pictons,, au confluent du Lay et de la Sévre Niortaise, à l’initiative d’Ansoald (674-696),  évêque de Poitiers, par treize moines venus d’Hério, Noirmoutier, monastère fondé lui-même en 677 par Saint-Philibert. Elle est, après Noirmoutier, la seconde fondation monastique du Bas-Poitou,... [Lire la suite]