06 mai 2020

Portrait de Richard Cœur de Lion

Des traits épars dans différentes chroniques peuvent nous aider à tracer le portrait de Richard d'Angleterre. Sa taille était haute et bien proportionnée. Ses cheveux étaient blonds et naturellement bouclés. Une épaisse moustache couvrait sa lèvre supérieure; sa barbe était courte et très-soignée. Ses yeux, d'où partaient des flammes dans les emportements de la colère ou dans l'ardeur des combats, mais dont l'expression terrible devenait douce et d'une, irrésistible séduction dans la familiarité de la vie privée, étaient grands et... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 mai 2020

De Chalus à Fontevraud, le cortège de la dépouille royale de Richard Cœur de Lion (avril 1199)

Voici que le roi Richard rendait son âme à Dieu, conscient de ses fautes, lui demandait de le retenir le plus longtemps possible en purgatoire (l), espérant éviter ainsi le séjour infernal. Il mourut le 6 avril, onze jours après la blessure qu'il avait reçue au siège de Chalus en Limousin ; blessure qu'il avait d'abord crue bénigne, mais qui par la gangrène, se révéla mortelle. Les chroniqueurs français ou anglais — qui alors écrivaient tous en latin — ont tellement brodé autour de cette mort tragique et affreusement douloureuse,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 avril 2020

Etude des Chartes Communales de Poitiers et les Etablissements De Rouen d’Aliénor d’Aquitaine.

(Les Temps d'Aénor- Donjon de Niort Portus Niortensis) La plus ancienne charte communale de Poitiers que nous connaissions est celle qui a été donnée en 1199 par Aliénor d'Aquitaine, en même temps qu'une charte de privilèges. Elles n'ont été jusqu'ici, ni l'une ni l'autre, publiées avec une parfaite exactitude, même dans l'ouvrage de Giry sur les Etablissements de Rouen. Aussi croyons-nous utile d'en donner une édition critique.   I. CHARTE DE PRIVILÈGES DONNÉE PAR ALIÉNOR D'AQUITAINE  AUX HABITANTS DE POITIERS. Niort,... [Lire la suite]
03 avril 2020

Chronologie Historique des Comtes de la MARCHE - Liste des comtes de la Marche

La Marche, bornée au septentrion par le Berri, à l'orient par l'Auvergne, à l'occident par le Poitou et l'Angoumois, au midi par le Limousin, tire son nom de sa situation, qui la rend limitrophe du Poitou et du Berri. On la nomme aussi Marche Limousine, parce qu'avant le milieu du dixième siècle, elle faisait partie du Limousin. Cette province se divisait en haute et basse Marches, dont la première avait pour capitale Guéret, et la seconde Bellac. Ces deux parties, dans les commencements, eurent quelquefois chacune leur comte... [Lire la suite]
02 avril 2020

L’Abbaye de la Grâce-Dieu de Benon ( Guillaume X d'Aquitaine, Bernard de Clairvaux)

Aux portes d'une modeste paroisse de l'Aunis, qui a été le siège d'une seigneurie importante, la baronnie de Benon, s'élève encore une maison abbatiale qui a jeté un grand éclat dans la vie religieuse et civilisatrice de la région. Son souvenir est resté, grandi par le nom de saint Bernard qui en a inspiré la fondation, avec la mémoire des nombreux services rendus tant au point de vue religieux et charitable que dans la participation des religieux au défrichement des terres, au développement de l'agriculture et au dessèchement des... [Lire la suite]
30 mars 2020

Généalogie des maisons de Meulan et d’Harcourt, seigneur de d’Elbeuf (Suite)

Pour faire suite à la première partie de la généalogie des seigneurs d'Elbeuf, que nous avons arrêtée à ROBERT II D'HARCOURT, marié à JEANNE DE MEULAN en 1190, nous placerons ici la seconde. De ce mariage naquirent : 1° RICHARD D'HARCOURT, baron du lieu, seigneur d'Elbeuf, marié à Jeanne de la Roche-Tesson, vicomtesse de Saint-Sauveur (1216) ; 2° Guillaume d'Harcourt, baron de Bosworth, qui eut une descendance en Angleterre ; 3° Olivier d'Harcourt, seigneur d'Ellenhal, en Angleterre ; 4° Jean, seigneur de Blouville ; 5° Simon,... [Lire la suite]

29 mars 2020

Généalogie des maisons de Meulan et d’Harcourt, seigneur de d’Elbeuf.

Pour l'intelligence des chapitres suivants, nous croyons utile d'établir la généalogie des comtes de Meulan, seigneurs d'Elbeuf, depuis Bernard-le-Danois jusqu'au moment où l'une de ses descendantes, Jeanne de Meulan, épousa Robert II d'Harcourt, descendant lui-même de Bernard-le-Danois, tronc des deux familles : BERNARD, surnommé le Danois, prince en Danemark, parent de Rollon, premier duc de Normandie, reçut le baptême à Rouen, en 912. On lui attribue pour femme Sprote de Bourgogne. — De ce mariage naquit : TORF, seigneur de... [Lire la suite]
25 mars 2020

Histoire de l’Abbaye de Fontevraud - Réclamations de l'Angleterre des statues des rois Plantagenet en 1817 et 1819

Pour la troisième fois en moins d'un siècle, l'Angleterre demande au gouvernement français la cession des statues tombales de Henri II Plantagenet, de Richard Coeur-de-Lion, d'Eléonore de Guyenne et d'Isabelle d'Angoulême, conservées à Fontevraud.  Les négociations engagées par le Foreign-Office auraient, dit-on, des chances sérieuses d'aboutir; et le journal parisien qui, le premier a lancé la nouvelle prétend que « d'ici peu les quatre souverains en pierre, soigneusement emballés, traverseront le détroit ». Il en prend,... [Lire la suite]
12 mars 2020

Marais Poitevin - Port de Maillé en Aunis, Vers 1156 discussion entre Guillaume de Clervaux et Gaudin, abbé de Maillezais.

Vers 1156 discussion entre Guillaume de Clervaux et Gaudin, abbé de Maillezais, au sujet de quelques droits temporels sur le port de Maillé en Aunis. L'abbé prétendait que les fils de Guillaume y avaient exercé des ravages, enlevé et tué quelques hommes, et pour comble d'insultes ils avaient, disait-on, refusé de se présenter devant sa justice. Alors Guillaume et ses fils furent frappés d'anathème par l'archevêque de Bordeaux, légal du pape Chalo, évêque de Poitiers, ayant été nommé juge dans cette affaire, Guillaume refusa sa... [Lire la suite]
06 mars 2020

Richard Cœur de Lion, seigneur de Talmont; des Lois Maritimes (Rôles d'Oléron) au droit d'amirauté

Pour faire comprendre l'amirauté de Talmont, il est donc indispensable que nous exposions, dans une légère exquise historique, ce que fut l'amirauté en France pendant le moyen-âge. Le titre d'amiral nous vient des croisades. Tant que durèrent les guerres de Palestine, les chrétiens, qui pourtant n'avaient pas de flottes en règle, appelèrent de ce nom arabe les principaux commandants de leur navigation armée. Après ces expéditions religieuses, le titre resta, mais, à défaut de flotte, il fut surtout un titre honorifique auquel... [Lire la suite]