01 décembre 2020

Le But des Croisades – Les Routiers

Le généreux enthousiasme qui porta l'Europe du moyen-âge en Orient, n'avait aucun rapport avec les préoccupations économiques et sociales que les historiens ont souvent attribuées aux propagateurs des Croisades. Les bienfaits obtenus par le commerce international ont été sans doute l'un des résultats de ces grandes guerres ; mais cette considération n'avait pas frappé l'esprit des contemporains. Il est aussi bien probable que les papes et les rois ne s'étaient pas laissé guider, en dirigeant les chrétiens vers la Palestine, par... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 novembre 2020

Itinéraire d’Aliénor d’Aquitaine après les funérailles de Richard Cœur de Lion à Fontevraud par Alfred Richard

6 avril 1199 : Mort de Richard à Châlus. 11 avril 1199 : Aliénor assiste aux funérailles de Richard à Fontevraud, abbaye angevine où elle s’est retirée depuis une dizaine d’années. A la mort de Richard se pose le problème de sa succession. Aliénor soutient son fils Jean en dépit des droits de son petit-fils Arthur, duc de Bretagne, et l'aide à son accession au trône d'Angleterre. Elle partit donc de Fontevrault, emmenant les barons et autres grands personnages du Poitou qui étaient venus se grouper autour d'elle, sous la... [Lire la suite]
26 novembre 2020

L’abbaye Sainte Croix de Talmond - Les Monastères, les Cures et Paroisses du Talmondais.

On ne saurait faire une étude quelconque sur le Moyen- Age, sans parler en première ligne de la religion et de ceux par les mains desquels elle fut administrée. Dire quelques mots de ce qui se passa dans le Talmondais, c'est rappeler ce qui existait en France et particulièrement dans le Bas-Poitou, soumis tout d'abord à la direction de l'évêque de Poitiers, et plus tard, en 1317, à celle de l'évêque de Luçon (2). Aux premières époques du christianisme, qui n'apparut guère dans notre contrée qu'au IIIe siècle, les évêques étaient à... [Lire la suite]
26 octobre 2020

1182, Don de Richard Cœur de Lion, comte de Poitou et seigneur de Talmont à l’abbaye Saint-Jean d'Orbestier

La seigneurie de Talmont, d'abord confondue dans le comté de Poitou, en devint cependant distincte vers 1025 en faveur de Guillaume-le-Vieux ou le Chauve qui fonda l'abbaye de Talmont vers 1040. Ensuite, nous trouvons le titre de seigneur de Talmont porté tant par les successeurs et ayant-droit de Guillaume-le-Chauve que par les comtes de Poitou eux-mêmes. Les abbayes de Saint-Jean d'Orbestier et de Sainte-Croix de Talmond, comme celle de Saint-Cyprien de Poitiers, reçurent, des propriétaires du sol, divers immeubles assez... [Lire la suite]
12 octobre 2020

Fondation du Prieuré du Petit Maillezais et de l’église de Dompierre sur Mer en Aunis – L'abbaye Saint-Léonard des Chaumes

  Le bourg de Dompierre sur Mer est situé à huit kilomètres du port de La Rochelle, à un kilomètre environ du canal maritime de La Rochelle à Marans et le long de la route  D202 de Paris à La Rochelle. Il est desservi par une gare du chemin de fer de Nantes à Bordeaux bâtie à 33 mètres d’altitude, au-dessus du tunnel, long de 900 mètres, par lequel le canal traverse la ligne des hauteurs qui forment le partage des eaux du pays d’Aunis. Ce bourg s’appelait autrefois simplement Dompierre ou Dompierre en Aunis. En 1868, pour... [Lire la suite]
22 septembre 2020

Pâques le 5 avril 1170, au château de Niort, Aliénor présente aux barons Poitevins, Richard comte de Poitou âgé de douze ans.

Une des premières préoccupations de la reine Aliénor fut de faire reconnaitre son Richard par ses vassaux ; dans ce but, elle l’emmena, lors des fêtes de Pâques 1170 à Niort, dans cette place, clé du Bas-Poitou, qu'Henry II a tenu à armer solidement en en reconstruisant le donjon. Lors de la cour plénière permettant de régler les litiges et d’apaiser les discordes, Aliénor au nom de son fils, annula toutes les confiscations par Henri II dans les comtés d’Angoulême et de la Marche et d’autres seigneuries en Aquitaine.   ... [Lire la suite]

17 septembre 2020

Éléonore d’Aquitaine, Richard Cœur de Lion et Le prieuré de Saint-Bibien d'Argenson - Chartes de l’abbaye de Fontevraud

Avec l'établissement du régime féodal, un lien de plus en plus serré s'établit entre les seigneurs et la forêt, à tel point qu'il suffisait d'être un justicier de certaine classe pour avoir droit à la forêt; à tel point aussi que les seigneurs confisquèrent même parfois à leur profit les droits d'usage, et que, quand ils venaient à les confirmer entre les mains des usagers, ils semblaient octroyer de nouveaux droits. Détenteurs de tout le domaine public dans le sud-ouest de la France, les ducs d'Aquitaine eurent dès les temps les... [Lire la suite]
16 septembre 2020

6 janvier 1169. Paix de Montmirail entre Henri II Plantagenêt et Louis VII roi de France médiateur de Thomas Becket.

Après le soulèvement en 1168 des barons de l’aquitaine et de la Bretagne contre Henri II Plantagenêt, le 6 janvier 1169 s’est tenue une entrevue entre Henri II et le roi de France Louis VII afin de tenter une réconciliation entre le roi d’Angleterre et Thomas Becket, l’archevêque de Canterbury qui lui contestait son autorité. Il était plus convenable, que l’entrevue se fit dans les confins de la Normandie, dont Henry était Seigneur. Montmirail, que les uns placent au Maine, d’autres au Perche Gouët, est assez de ces côtés-là. Ainsi... [Lire la suite]
07 août 2020

Le Marais Poitevin sous les Plantagenêt (Time Travel - Golfe des Pictons)

En face de l'île de Ré, s'étendait jadis un large golfe d'une ouverture d'environ trente kilomètres et dont il est facile de suivre les contours dans les trois départements de la Vendée, des Deux-Sèvres et de la Charente- Inférieure (Charente- Maritime) D'une forme allongée, découpé par une quantité de petites baies étroites, il avait son sommet près de la ville de Niort, à l'embouchure de la Sèvre. D'autres fleuves côtiers l'alimentaient, l'Autise, la Vendée, le Mignon et le Lay (1) ; deux promontoires, celui de Saint Denis du... [Lire la suite]
27 juillet 2020

Histoire de Soubise, ville sous le vent des îles de Charente-Maritime

Soubise est une petite ville, assez ancienne, située sur une éminence, au sud de la Charente et sur la rive droite du fleuve, à 15 kilomètres de Marennes ; elle a donné son nom, avec le titre de principauté, à une branche de l’illustre Maison de Rohan ; précédemment, elle avait appartenu, pendant longtemps, aux seigneurs de Parthenay, de la Maison royale de Lusignan. Soubise avait autrefois un château défensif, qui fut pris et repris, pendant les guerres du XIVe siècle, avec l’Angleterre, et que l’on rasa à l’époque de... [Lire la suite]