22 août 2018

Translation des reliques de saint Florent, de Roye à Saumur.

Après l'incendie de la ville et de la forteresse de Saumur, en 1025, par Foulques Nerra, comte d'Anjou, l'abbaye de Saint-Florent, qui avait été établie dans le château par le comte de Blois et de Chartres, Thibault 1°, dit le Tricheur, seigneur de Saumur, fut reconstruite par Foulques Nerra, non plus à Saumur, mais sur les bords du Thouet, à environ 2 kilomètres de la ville. Une crypte soutenue par vingt colonnes est le seul vestige qui reste des constructions de l'abbaye du XI° siècle. Dans le siècle suivant, la grande église,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 février 2018

En Mil, Foulques Nerra s'empare de la forteresse du Diable de Saumur

Un des faits les plus importants de l'histoire d'Anjou a été la prise de Saumur par Foulques III, Nerra. Cette place appartenait, avant l’année 1025, aux comtes de Blois. Elle était leur avant-poste en Anjou, comme Amboise (1) était celui des Angevins en Touraine. De cette position respective il résultait une sorte d'équilibre entre deux puissances nécessairement rivales par leur voisinage, et dont l’une ne pouvait manquer d'être engloutie par l’autre. La réduction de Saumur ne changea pas seulement l’état de la question. Elle fit... [Lire la suite]
26 février 2018

Les tribulations de Saint Florent du Mont-Glonne (fuyant l'invasion des Normands vers le Berry)

La première histoire du monastère de Saint-Florent, écrite au  XII e siècle par un moine anonyme et recueillie par dom Martenne dans sa collection Veterum Scriptorum, a servi de base à toutes celles qui l'ont suivie. On lit dans cette histoire que les moines du Mont-Glonne, fuyant l'invasion des Normands, emportèrent les reliques de leur patron et allèrent chercher un asile près des moines de Tournus, en Bourgogne ; que les temps étant devenus plus calmes, ils revinrent dans Ieur pays, mais avec la douleur d'abandonner les... [Lire la suite]
17 février 2018

La châsse des reliques de sainte Radégonde

La châsse des reliques de sainte Radégonde a la forme d’une église du XIIIe siècle, et c’est à ce siècle, si remarquable pour la pureté du style, que l’on a emprunté ce genre des décorations adoptées. Les deux grandes faces ont 50 cent., les petits côtés 25. L’élévation est de 60, en y comprenant le couronnement du toit de l’édifice. Sur le rampant de la première face, deux médaillons quadrilobés, formés d’émaux de diverses couleurs, représentent : 1° saint Médard bénissant sainte Radégonde prosternée à ses pieds ; 2° le... [Lire la suite]
26 janvier 2018

Les Reliques de sainte Catherine d' Alexandrie dans un reliquaire de l'église de Fierbois, là ou jeanne d'Arc à priée

A une trentaine de kilomètres au sud de Tours, dans le canton de Sainte-Maure, sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, Sainte-Catherine-de-Fierbois a vu passer d'illustres pèlerins, de Charles Martel à Louis XI, sans oublier Jeanne d'Arc ou Charles VII. Reliquaire à cylindre horizontal Eglise Sainte Catherine de Fierbois Argent partiellement doré Anonyme, premier quart du XVe siècle, classé au titre des monuments historiques le 8 juin 1892 Les reliquaires sont des écrins conçus pour recevoir ou exposer une ou plusieurs... [Lire la suite]