01 août 2020

Pierre Monnereau et le Prieuré du Brouzils dans la forêt de Grasla au fond du bocage vendéen.

D'après l'étymologie communément reçue, Brouzils signifie broussailles et, à cette époque, la dénomination était juste sous plus d'un rapport. S'appuyant d'un côté à la forêt de Grasla, qui étendait sa masse d'ombre et de verdure sur la contrée (1),  les Brouzils formaient en quelque sorte le fond du bocage vendéen. Aux alentours du bourg, c'étaient des terrains couverts d'un fouillis d'arbustes, de ronces et d'ajoncs, en un mot les broussailles des abords de la forêt. En s'éloignant un peu, on se trouvait au milieu de vastes... [Lire la suite]

24 juillet 2020

Voyage à bord de la Locomotive à Vapeur 030T-6 FIVES-LILLE des Chemins de Fer de la Vendée

Construite en 1948, par le constructeur Fives-Lille, cette locomotive 030 T6 fut l'une des dernières fabriquées en France. C'est une locomotive de 500 ch qui servait autrefois aux manœuvres de wagons d'argile et de charbon dans le bassin Nord Pas de Calais. Sa consommation est de  1,5T de charbon et 15m3 d’eau aux 100km   Le CFV l'a rachetée en 1985, il fallut 5 ans pour la restaurer et depuis elle tracte le train touristique du chemin de fer de la Vendée entre Mortagne sur Sèvre et la gare des Herbiers   ... [Lire la suite]
21 juillet 2020

Balade virtuelle dans le magnifique parc de la vallée de Poupet en bordure de la Sèvre Nantaise.

La vallée verte de Poupet : Espace de verdure située en bordure de la Sèvre nantaise propice à la promenade et aux plaisirs de pêche,   Le moulin de Poupet : le site hydraulique de Poupet est farinier depuis au moins le début du XVIIe siècle. Pendant quelque temps, il a été aménagé en moulin à foulon. Au XIXe siècle, les deux moulins d’alors possèdent chacun une roue à palettes, actionnant deux paires de meules. L’activité meunière a cessé en 1932. Délabré, le moulin a été racheté par la commune qui l’a aménagé... [Lire la suite]
16 juillet 2020

Voyage au temps du train à Vapeur des Chemins de Fer de la Vendée - Gare des Herbiers

La gare des Herbiers est une gare ferroviaire française de la ligne de Vouvant - Cezais à Saint-Christophe-du-Bois, située sur le territoire de la commune des Herbiers, dans le département de Vendée, en région Pays de la Loire.   Les trains touristiques de l'association du Chemin de Fer de la Vendée en provenance de Mortagne-sur-Sèvre effectuent leur demi-tour dans cette gare. Établie à 119 mètres d'altitude, la gare est mise en service 27 juillet 1914 par l'Administration des chemins de fer de l'État.   Voyage au... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
16 juillet 2020

16 juillet 2020 Faille de Pouzauges un séisme de magnitude 3,4 a secoué le nord-Deux-Sèvres

La terre a tremblé ce jeudi matin dans le nord des Deux-Sèvres, précisément à 5h19 du matin. Un séisme d’une magnitude 3.4, selon le ReNaSS, le Réseau National de surveillance sismique qui l'avait mesuré à 3.7 dans un premier temps. Son épicentre est localisé à quelques kilomètres à l’est de Bressuire, entre faye-l'Abbesse et Chiché. La secousse ressentie jusqu'à Poitiers Plusieurs internautes ont rapidement réagi sur les réseaux sociaux. Selon France Séisme, des personnes ont ressenti la secousse jusqu'aux Herbiers, Cholet et... [Lire la suite]
12 juillet 2020

Voyage au temps du train à Vapeur des Chemins de Fer de la Vendée et du Viaduc de Barbin sur la Sèvre

Le profil de la ligne est accidenté avec des déclivités qui atteignent 15 %. Le tracé est ponctué par 3 viaducs, le principal étant celui de Barbin à Saint-Laurent-sur-Sèvre, long de 300 m et haut de 38 m. Situé aux limites sud de Saint-Laurent-sur-Sèvre, Barbin est ce grand et haut pont de pierres avec ses piliers massifs qui forment des arcades. Ce viaduc ferroviaire a été construit dans le but de relier Cholet à Fontenay-le-Comte.  Au tout début du 20e siècle, c’est un chantier d’envergure. Les travaux durent jusqu’en... [Lire la suite]

17 mai 2020

Du XIe siècle à la restauration du XXIe, 1000 ans d’Histoire - 1225 Geoffroy la Grand Dent incendie l’église de Foussay.

Aujourd'hui que la Vendée est sillonnée de superbes routes, cette curieuse et historique contrée est devenue plus accessible à l'étude, et les amis des arts du moyen âge pourront désormais admirer à l'aise les trésors d'architecture enfouis dans le sein de son pittoresque bocage. Un d'eux, peu connu encore des archéologues et cependant digne d'attirer plus particulièrement l'attention, est sans contredit l'église Saint- Hilaire de Foussay. Nous disons l'église, et pourtant ce n'est guère que du portail que nous entendons nous... [Lire la suite]
08 mai 2020

2020, souvenirs des Fêtes johanniques dans la Vallée de la Loire

L'année 2020 constitue une année exceptionnelle puisqu'elle marquera le centenaire de la canonisation de Jeanne d'Arc et les 100 ans de la loi Fabre instituant une Fête nationale de Jeanne d'Arc. Destins infinis ! Incompréhensibles rapprochements ! Effarantes antithèses ! Hier ! de nos beffrois s'épandait lugubrement le glas de celui qui remporta la bataille de France; de par tous les villages, les cloches de la Victoire ont plaintivement pleuré Foch, le plus grand capitaine des temps modernes. Demain, elles... [Lire la suite]
07 avril 2020

Maitre François Rabelais en Olonne

Le pays d'Olonne étend ses rivages le long de l'Atlantique, dans ce beau pays de Vendée où aima jadis se promener Maître François Rabelais. Celui-ci était encore moine à Fontenay-le-Comte lorsqu'à la suite de son ami Hilaire Goguet, sénéchal de Talmond, il arriva un beau jour au bord de l'océan, là où s'élève aujourd'hui la cité des Sables-d'Olonne (1). Maitre François paraît avoir séjourné là quelque temps.  De sa visite, il a retiré de précieuses indications qui émailleront plus tard ses savoureux récits. Le mot « Olone »... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 février 2020

Sigournais : Notes d’Histoire Vendéenne et Caractère religieux de la Vendée féodale.

Ce lieu est très ancien. Il s'est appelé Segurniacum ou Segorniacum puis plus tard Segorniaum, Segornyaum et Segorniaum. Ce n'est qu'au XV siècle qu'on voit apparaitre dans des écrits de français le nom de Sigornay qui, en 1643, se transforme en Sigournay. Il ne faut pas confondre Sigournais avec l'ancienne Segora comme semblent l'avoir fait MM. Aillerie et Audé. Celui-ci prétendait en effet que la route romaine conduisant de Nantes à Poitiers passait : 1° Mansio (Secondigny); 2° Caminum (Saint-Pierre-du-Chemin); 3° Segora... [Lire la suite]