11 septembre 2021

1246, Lettre du seigneur de la Rocheservière Thibaut Chabot au comte de Poitou, Alphonse de France frère de Louis IX

D'après l'orthographe actuelle de son nom, les étymologistes peuvent dire que Rocheservière a été fondée par une colonie de serfs. Le remplacement du S par un C rectifierait leur erreur et rétablirait l'ancienne dénomination : Rupes Cerveria, Rupes Cerverii ;  c'est-à-dire rocher fréquenté jadis par des cerfs, ou habité par un chasseur surnommé le Cervier parce qu'il tuait souvent, avec ou sans la permission du seigneur, les cerfs de la forêt voisine. Sous le règne de Saint-Louis, quand le Poitou était possédé et... [Lire la suite]

26 juillet 2021

Abbaye saint Junien de Nouaillé, comparaison avec une vue de l'abbaye de 1699

Il existe à la Bibliothèque Nationale - Département des Estampes — une vue de l'abbaye de Nouaillé qui semble bien être passée inaperçue jusqu'à maintenant ; nous ne la trouvons en effet mentionnée dans aucune des nombreuses études, notes et communications consacrées à cette abbaye et à ses monuments. Il s'agit d'une des pièces de la célèbre et précieuse collection de Roger de Gaignières, actuellement conservée dans la série des documents de topographie sous la cote Va 412 c, au folio 86; elle porte le n° 6009 de l'inventaire... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
21 juillet 2021

L'abbaye Saint-Paul de Cormery (Indre-et-Loire)

A la fin du VIIIe siècle, le pays de Cormery, maintenant si gracieux et si paré, n'était qu'une solitude sauvage. Ce désert séduisit le pieux Ithier, abbé de Saint-Martin de Tours et pro-chancelier de l'empereur Charlemagne. Les rives de l'Indre, jusqu'alors couvertes d'une végétation luxuriante due à la fertilité du sol plutôt qu'à la culture, étaient restées étrangères à la civilisation. Les moines allaient y établir un centre de piété, de science et de progrès : là, en effet, comme en tant d'autres lieux, la religion fut pour... [Lire la suite]
21 juin 2021

La tour Mélusine, prison du château de Montreuil Bonnin

En remontant la sauvage et pittoresque vallée de la Boivre, le voyageur, étonné, rencontre encore de nobles vestiges des temps passés, de gothiques souvenirs du moyen âge avec son parfum de chevalerie, avec ses généreuses inspirations et ses croyances poétiques.  On dirait que les siècles, trompant leur inflexible destin, ont un instant suspendu leur marche, et l'imagination, charmée, se plait à ranimer les mélancoliques tableaux dont elle est frappée. Sur l'escarpement de ces collines, hérissées de sombres roches, s'étendent... [Lire la suite]
18 juin 2021

Séances Générales tenues en 1843 par la Société Française pour la Conservation des Monuments Historiques du Poitou

La Société française d'archéologie, initialement Société française d'archéologie pour la conservation et la description des monuments historiques, est une société savante fondée en 1834, à Caen, par Arcisse de Caumont. Cette commission était composée de MM. de La Fontenelle, président et rapporteur; de Caumont, LeCointre secrétaire-général de la session l'abbé Auber (de Poitiers) Segrétain (de Niort), de Chergé (de Poitiers), l'abbé Cousseau (de Poitiers) Fillon (de Fontenay), Mauduyt (de Poitiers) et Cardin (de la Vendée).   ... [Lire la suite]
13 avril 2021

1838 - Regards sur le passé - Les Plantagenets à Fontevraud et à Rouen

Deux des fils de Henri II Plantagenet eurent leur effigie funéraire dans la Cathédrale de Rouen. L'un, Henri le Jeune, appelé quelquefois Court-Mantel, fils de Henri II et de l'Impératrice Mathilde, mourut avant son père. Né en 1155, il avait, en qualité de roi associé, gouverné par procuration la Normandie de 1170 jusqu'à sa mort, survenue en 1183 (1).   Il était tombé malade dans le Quercy. Raymond V, comte de Toulouse, Eudes, duc de Bourgogne, Bertrand, évêque d'Agen, venant vers lui avec l'intention de le réconcilier... [Lire la suite]

08 février 2021

La mémoire des pierres : Menhirs du Château-des-Roches-Baritaud, Ferdinand Bandry et Paul Marchegay

Paul-Alexandre Marchegay naquit tout près d'ici, à Lousigny, commune de Saint-Germain-de-Prinçay, le 10 juillet 1812. En 1823, il obtenait le 2ème prix d'histoire au concours général des collèges de Paris.  Licencié en droit en 1835, puis pensionnaire de l’école des Chartes, il fut reçu archiviste paléographe en 1838 et attaché jusqu'en 1841 aux travaux de la Bibliothèque royale.  Il devint alors archiviste du département de Maine-et-Loire et publia les deux premiers volumes de ses Archives d’Anjou qui, en 1844 et 1850,... [Lire la suite]
09 janvier 2021

Bâtiments claustraux de l’abbaye Saint Philibert de Tournus

L'antique et majestueuse basilique que Tournus a l'honneur de posséder est universellement connue des savants; sa description en a été faite par les plus érudits archéologues, et si ceux qui, au siècle dernier, étaient appelés les chercheurs et les curieux, désirent se rendre compte de ce qu'elle était au commencement du XVIIIe siècle, ils n'ont qu'à consulter l'œuvre si documentée du chanoine Juénin; de même ceux qui voudront la connaître, telle qu'elle est actuellement, n'auront qu'à lire la description qu'en a faite M. Meulien... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 décembre 2020

1846 Restauration de la statue tumulaire d’Eléonore d’Aquitaine de l’Église de l’ancienne Abbaye de Fontevrault

Six membres de la famille royale des Plantagenet furent enterrés à Fontevraud. Leurs tombeaux, dont la situation primitive dans l’église n’est pas connue, eurent à supporter de nombreuses vicissitudes et de fréquents déplacements. Deux priants, les figures de Jeanne d’Angleterre et de Raymond VI, furent détruits pendant la Révolution.  Les quatre gisants conservés, dont l’Angleterre avait sollicité l’attribution, furent en 1846 transportés à Paris puis en 1849, ramenés à Fontevraud, où ils sont actuellement. (1923)   ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 octobre 2020

Le Bois Sacré du Petit Luc et Les mottes féodales où coule aux pieds la Boulogne (Historial de la Vendée vues du ciel 360°)

La Boulogne, La longueur de son cours est de 81,6 km.  Elle prend sa source en Vendée, sur la commune de Saint-Martin-des-Noyers, trace son cours à la limite des communes des Essarts et de La Merlatière, puis remonte vers le nord. Elle arrose notamment les communes de Boulogne, Les Lucs-sur-Boulogne et Rocheservière en Vendée, puis entre en Loire-Atlantique, où elle arrose Corcoué-sur-Logne, Saint-Colomban et Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, avant de se jeter dans le lac de Grand-Lieu. Avant le bourg de Saint-Philbert, elle... [Lire la suite]