25 octobre 2019

Ension, une des plus anciennes fondations monastique qui s'éleva dans les Gaules. (l’abbaye de Saint-Jouin de Marnes en Poitou)

Ension, une des plus anciennes fondations monastique qui s'éleva dans les Gaules. (l’abbaye de Saint-Jouin de Marnes en Poitou - Deux-Sèvre) A la sortie de la petite ville de Moncontour, lorsque le voyageur prend la route de Saint-Jouin-de-Marnes, il voit surgir à l'horizon l'église de l'ancienne et puissante abbaye qui a donné son nom à la bourgade. Saint-Jouin-de-Marnes est coquettement assise sur une colline qui limite une longue plaine et domine la vallée de la Dive. Ce bourg, du canton d'Airvault, à neuf kilomètres de cette... [Lire la suite]

21 octobre 2019

Nef Théodelin 1019 – 2019 le Millénaire de la naissance de Vouvant, un programme Féérique en histoire !

L'église Notre-Dame est très certainement consacrée au cours de la première moitié du XIe siècle. Cependant, il convient d'être prudent avec la date de 1028 avancée par certains documents comme étant la date de consécration de l'édifice religieux. En effet, aucune source ne permet d'affirmer cette date. L'église priorale est édifiée au XIe siècle (probablement avant 1050) avec des moellons de granit et de schiste: c'est une vaste construction de trois vaisseaux (un vaisseau central et deux bas-côtés) et probablement neuf... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 octobre 2019

Histoire du Donjon de Bazoges-en-Pareds, Jardin médiéval et musée. (Time Travel)

Le bourg de Bazoges, dont les maisons sont amoureusement blotties au pied de l'antique église et du puissant donjon, nous apparaît comme une fidèle image du village féodal. Dans ces temps de désordre et d'invasions, où les faibles avaient besoin d'appui, les cabanes des serfs, les maisons des colons libres et des artisans s'étaient groupées comme à l'abri et sous la protection du château. Ces groupes d'habitations avaient été d'abord de petits hameaux, puis le hameau était devenu village et paroisse après la construction d'une... [Lire la suite]
10 octobre 2019

Chartres, Rue Des Ecuyers – l’escalier de la Reine Berthe de Bourgogne

Chartres, comme beaucoup de villes de la Normandie, de la Picardie, de l'Ile-de-France, possède encore bon nombre de maisons de bois, dont les portiques sculptés, les étages en encorbellement, les poutres en saillies, les colombages losanges, curieux spécimens de l'architecture civile aux quinzième et seizième siècles, plaisent à l'observateur et intéressent l'archéologue. Mais, entre toutes ces constructions, se fait remarquer un petit monument de l'art gothique, une cage d'escalier en hélice, formée de colonnettes et de spirales... [Lire la suite]
08 octobre 2019

L’histoire de la Cathédrale de Chartres sous la Révolution 1793

Jusque-là, ce chef-d'œuvre des arts n'avait rencontré dans ses jours de malheurs que des sympathies, des regrets amers et des vœux unanimes pour conjurer l'infortune qui le menaçait de la destruction. Maintenant que nous abordons la fin du 18. c siècle, la scène va changer entièrement de face sous l'influence des orages politiques qui firent peser tout-à-coup sur l'empire français un esprit de vertige effrayant, et semèrent la désolation sur toutes ses belles contrées appauvries spontanément d'une grande partie des monuments qui... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 octobre 2019

A history of Chartres Cathedrale – Time Travel

L’histoire de la cathédrale de Chartres en quelques dates : Milieu du Vie siècle : construction probable d’un groupe cathédral sous l’impulsion des évêques saint Lubin et saint Calétrie. 743 : première mention d’une cathédrale. Vers 876 : Charles le Chauve offre la relique du Voile de la Vierge à la cathédrale ;  construction de la cathédrale carolingienne et de sa crypte. 1020 : incendie de la cathédrale : Saint Fulbert, alors évêque, entreprend sa reconstruction. 1037 :... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 octobre 2019

La pile funéraire gallo-romaine de Cinq-Mars-la-Pile

Le curieux monument connu sous le nom de PILE SAINT-MARS, a vivement excité l'attention de plusieurs antiquaires qui n'ont pu donner une explication satisfaisante du but et de l'époque de son érection. Cette Pile quadrangulaire est située à 18 kilomètres de la ville de Tours, sur le coteau de la rive droite de la Loire. Elle a 29 mètres de hauteur y compris la cape pyramidale qui la couronne ; 4 mètres de largeur sur chaque face, à partir du socle qui va en s'élargissant jusqu'à sa base, où il a 5 m 15. Elle est surmontée par... [Lire la suite]
27 septembre 2019

Fortification de La Rochelle et construction de la porte Royale après le siège de Richelieu

Le démantèlement complet de La Rochelle donnait toute sécurité au pouvoir royal. Les habitants, dans une cité « ouverte », ne pouvaient plus songer à reconquérir leur antique indépendance ; mais, par contre, La Rochelle — ce point important du littoral — restait sans défense contre les ennemis du dehors. L'Espagne, l'Angleterre, la Hollande, tenaient tête à Louis XIV et menaçaient d'opérer un débarquement sur nos côtes. Pour ne pas donner à ces redoutables adversaires l'idée de s'emparer de La Rochelle, Louvois conçut le singulier... [Lire la suite]
21 septembre 2019

L’Histoire millénaire de l’Abbaye Saint Philibert de Tournus

Du 17 mars au 8 novembre, les festivités tournusiennes vont être rythmées par le Millénaire de l'abbaye. Tournus et ses environs occupent une position très favorable sur la grande voie naturelle Saône-Rhône, par où, depuis la plus haute antiquité, les peuples du Nord et ceux du Midi se sont pénétrés. Ce coin de Bourgogne, coupé par le 46° 1 / 2 de latitude nord, est sensiblement à égale distance de Mâcon et de Chalon, de Lyon et de Dijon, de Marseille et de Paris. Il est abrité à l'ouest par les monts du Mâconnais, à l'est par le... [Lire la suite]
18 septembre 2019

Patrimoine, Recherches critiques sur Trois Architectes Poitevin de la fin du XIe siècle.

 Dans une note de sa magistrale étude sur Viollet-le-Duc et son système archéologique, publiée en 1880 et 1881 par le Bulletin monumental, M. Anthyme Saint-Paul a donné la liste des architectes français des XIe et XIIe siècles, dont les noms sont connus (1). M. Anthyme Saint-Paul a résumé là ce que l'on sait généralement, ce qui fait partie de la science courante. A partir du XIe siècle, la population en Europe augmente et les pays s’enrichissent : c’est le temps des bâtisseurs. Les identités régionales deviennent de plus... [Lire la suite]