30 août 2020

Les écluses du Brault Canal Maritime de Marans à la Mer, droits pedagium et rivagium des seigneurs sur la navigation

L'île de Marans, située sur la Sèvre, la grande artère fluviale du Bas-Poitou, était toute désignée, par sa situation, pour servir de lieu d'entrepôt entre les marchands du Poitou, d'une part, ceux de l'Aunis et de la Saintonge, de l'autre. Ce point devint donc forcément au moyen âge le centre d'une seigneurie importante, qui s'étendait de l'île de Maillezais à la mer. Les seigneurs y percevaient des droits sur la navigation, qui, au XIIIe siècle, portaient le nom de pedagium et rivagium (1). Ces vieilles coutumes persistèrent... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 août 2020

Dessèchement du Marais poitevin - Traité de l'abbaye de Moreilles (10 janvier 1642).

Déjà, en 1639, les religieux et Dom Jean Seix, prieur claustral de l'abbaye de N.-D. de Moreilles, avaient donné procuration à Emery Le Maire, chanoine en l'église cathédrale de Luçon, de les représenter dans un traité ayant pour but le dessèchement de leurs marais (1). Le 23 mai 1641, au palais royal de Fontenay, devant François Brisson, écuyer, sr du Palais, conseiller du Roi et sénéchal (2), Pierre Fillastre, seigneur de Richemont, tant pour lui que pour Pierre Siette et leurs associés (3), déclara qu'il offrait de les dessécher... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 août 2020

Le Marin du Marais voyage à l’époque du dessèchement des marais par Henri de Béthune, évêque Maillezais (1640)

Henri de Béthune, qui s'était toujours occupé de son diocèse, et qui avait fondé pour lui la congrégation des filles de Sainte-Marie et un collège des Jésuites à Fontenay-le-Comte, n'oublia pas non plus le dessèchement des marais, dont l'origine remonte au douzième siècle. Au quatorzième et au quinzième, les travaux furent interrompus par les guerres avec l'Angleterre, et les eaux reprirent, pour ainsi dire, les terres qui leur avaient été enlevées.  Ce ne fut que vers 1540 que l'on fit quelques travaux dans les environs de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 août 2020

Le 15 octobre 1646, intervenaient les statuts des marais du Petit-Poitou, homologués par arrêt du Parlement du 1er août 1654.

En 1654, une société de propriétaires et de capitalistes entreprit de dessécher toute la partie de ces marais située sur la rive droite de la Sèvre. Pour exécuter cette entreprise, il fallait trouver un moyen de conduire les eaux à la mer par des canaux dont la direction ne pouvait être que de l'est à l'ouest ; et, pour contenir le volume énorme des eaux, il fallait un canal très-large et très-profond, sur une longueur de plus de 30,000 mètres.  La direction de ce canal devait être parallèle au cours de la Sèvre, et par... [Lire la suite]
23 août 2020

Par déclaration de Louis XIII, en date du 4 mai 1641, une nouvelle Société fut constituée, sous la direction de Pierre Siette

Par déclaration de Louis XIII, en date du 4 mai 1641, une nouvelle Société fut constituée, sous la direction de Pierre Siette, conseiller, ingénieur et géographe ordinaire du Roi   « pour entreprendre le desseichement des marais, palus et terres inondées qui restent à desseicher es Provinces de Poitou, Xaintonge et Aulnix ».   DÉCLARATION DU ROY, Déclaration du Roi Louis XIII dit « le Juste », fils d'Henri IV et de Marie de Médicis, contenant la continuation des Privilèges accordez pour le desséchement des Marais des... [Lire la suite]
21 août 2020

C’est en 1599, que HENRI IV nomme un hollandais, Humphrey BRADLEY, Maître des digues et des canaux du Royaume.

Dans les dernières années du XVIe siècle, le calme revenu, on se décida à reprendre l'œuvre abandonnée depuis près de deux siècles et demi. En 1597 Pierre Brisson, sénéchal de Fontenay-le-Comte, procéda à la visite des marais. Puis on mit en demeure les intéressés, parmi lesquels figurait l'abbé de l'Absie, d'exécuter les travaux nécessaires pour la remise en état des canaux et des digues.  Presque tous cherchèrent, sous divers prétextes, à se dérober à leurs obligations. Le pouvoir central dut intervenir. Par deux édits du... [Lire la suite]

16 août 2020

Le 9 septembre 1469, parties de chasse de Louis XI et Charles de France hôtes du sire de Malicorne au château de Maigné

Le 9 septembre 1469, Louis XI et le duc de Guyenne son frère, après leur réconciliation faite au passage du Braud non loin de l’embouchure de la Sèvre Niortaise, furent les hôtes du sire de Malicorne, au château de Maigné près de Coulonges-les-Réaux.  Il se fit dans l'île de Magné de grandes parties de chasse en leur honneur.   Chourses BRANCHE DE MAGNÉ.Les de Chourses issus du Maine, furent de bonne heure possessionnés en Poitou. On trouve avant 1309 Payen de Chourses faisant foi et hommage à Louis II, roi de... [Lire la suite]
14 août 2020

Marie-Jeanne Catherine de la Rochefoucauld-Estissac - estimation et valeur du château et préclôture de Coulonges-les-Royaux.

Le magnifique château de la Renaissance de Coulonges-sur-1'Autise,  oeuvre de Liénard de La Réau  fut bâti par Louis d'Estissac en 1542 . Marie Catherine, née le 22 février 1637, dite mademoiselle de La Rochefoucauld, dame d’Estissac ép.1696 Henri Joseph de Lezay- Lusignan, marquis de Lusignan EN 1713, le seigneur de la Côte-au-Chapt avait nom Henri-Joseph, comte de Lusignan, seigneur du Marais, de Lezay, Maigné, Genest, Coulonges, etc. Il habitait au château du Marais, paroisse de Lezay en Poitou. (Ile de Maigné en... [Lire la suite]
13 août 2020

Collégiale Sainte Catherine de Magné - Catherine de Coëtivy grande dame poitevine et petite-fille d'Agnés Sorel

L’église actuelle, de style gothique tardif, date du début du XVIe siècle et fut terminée vers 1521 grâce à un don de Dame Catherine de Coetivy, veuve du seigneur de Magné. Le portail renaissance est l’œuvre du célèbre architecte Mathurin Berthomé qui édifia le « pilori », l’ancien Hôtel de Ville de Niort. En 1508, un chapitre de six chanoines sous le nom de Sainte-Catherine est fondé par Catherine de Coëtivy, nièce du roi et épouse du seigneur de Magné. L’église est élevée en 1521 par l’architecte Mathurin Berthomé. ... [Lire la suite]
09 août 2020

VAINES TENTATIVES DE RESTAURATION AU XVIe SIÈCLE

Aux environs de 1507, tous les achenaux qui découpaient le marais entre l’Achenal de Bot-neuf et le canal de Luçon, étaient remplis de boue, les bots tombaient en ruine, l'eau circulait librement et, tous les hivers, inondait la contrée ; le marais retombait à l'état sauvage, uniquement pour défaut de réparations. Au bout de vingt ans seulement, l'autorité royale se décida à intervenir de façon énergique pour mettre fin au désastre. Le 11 août 1526, le roi manda au Sénéchal de Poitou ou à son lieutenant de Fontenay-le-Comte, de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,