18 août 2020

GUILHEM DE POITIERS (Guillaume IX) Le premier troubadour

Le plus ancien document écrit de la langue d’oc est le Poème de Boèce, qui, d’après l’un des maîtres de la philologie romane contemporaine, M. Paul Meyer, ne remonterait pas plus haut que le commencement du XI e siècle et serait fort postérieur aux plus vieux textes de la langue d’oïl, tels que les Serments de Strasbourg (842), la Séquence ou Cantilène de Sainte-Eulalie (vers 880), l’Homélie sur Jonas (x e siècle). C’est à partir du X° siècle qu’on distingue plus nettement les deux langues romanes du Nord et du Midi de la France,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 août 2020

Les auteurs du dessèchement du Marais Poitevin, Rôle des religieux, Rôle des seigneurs, Rôle des paysans.

Nous venons de passer en revue l'histoire des dessèchements opérés dans les marais de la Sèvre et du Lay du Xe à la fin du XVIe siècle. Cette esquisse rapide demande à être complétée par quelques détails sur les dessiccateurs eux-mêmes, et sur les conditions de groupement ou d'entreprise individuelle qui ont présidé à leurs travaux. Pour concevoir et mener à bien une œuvre aussi vaste que celle des dessèchements, il fallait une association puissamment organisée, et disposant de capitaux considérables. Au XIIIe siècle, les seigneurs... [Lire la suite]
08 août 2020

Après la Guerre de Cent-Ans, le Marais Poitevin redevient Sauvage

La guerre de Cent ans amena la ruine dans le marais desséché; les achenaux s'envasèrent, les digues furent rompues, les écluses détruites. Un demi-siècle après l'expulsion des Anglais, nous retrouvons les marais de la Sèvre et du Lay dans l'état où la guerre de Cent ans les avait laissés. Les marais de Champagné eux-mêmes, qui semblaient avoir un moment retrouvé leur ancienne prospérité, étaient redevenus sauvages. Quand les hostilités eurent cessé, les rois de France tentèrent de réparer les ouvrages détériorés. La Sèvre était,... [Lire la suite]
07 août 2020

Le Marais Poitevin sous les Plantagenêt (Time Travel - Golfe des Pictons)

En face de l'île de Ré, s'étendait jadis un large golfe d'une ouverture d'environ trente kilomètres et dont il est facile de suivre les contours dans les trois départements de la Vendée, des Deux-Sèvres et de la Charente- Inférieure (Charente- Maritime) D'une forme allongée, découpé par une quantité de petites baies étroites, il avait son sommet près de la ville de Niort, à l'embouchure de la Sèvre. D'autres fleuves côtiers l'alimentaient, l'Autise, la Vendée, le Mignon et le Lay (1) ; deux promontoires, celui de Saint Denis du... [Lire la suite]
07 août 2020

ZOOM sur les fouilles 2019 de l'abbaye médiévale de Maillezais en Vendée

Campagne de fouille du 20 mai au 12 juillet de l'abbaye de Maillezais sous la direction de Teddy Bethus Il s'agit de la première campagne récente. En effet, une dizaine de campagnes ont été réalisées entre 1990 et l'an 2000. Les fouilles sont réalisées en partenariat avec le Centre d'études supérieures de civilisation médiévale de l'Université de Paris ainsi que le Service Régional de l'Archéologie des Pays de la Loire. Le propriétaire du site est le Conseil Départemental de la Vendée   Dans le réfectoire, daté du... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 01:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juillet 2020

La légende de Saint Rigomer et de Sainte Ténestine

Le Seigneur, Dieu du ciel nous en accordant la force et le loisir, nous allons faire un récit qui pourra servir à sa gloire et à l'édification des chrétiens fidèles, car les exemples des saints nous excitent puissamment à marcher sur leurs traces. Or, ce que nous allons raconter arriva au temps que le seigneur Childebert et la reine Ultrogothe étaient régnants dans la crainte de Dieu et dans la fidélité à son service. Alors Childebert et son frère Clotaire s'étaient partagé la Neustrie et la France; tous deux avaient des épouses... [Lire la suite]

02 juillet 2020

L’abbaye Saint-Jouin de Marnes, Mérimée - découverte archéologique des reliques portées par crainte des Normands

L’abbaye Saint-Jouin de Marnes, Mérimée - découverte archéologique des reliques portées par crainte des Normands de saint Martin de Vertou, saint Judicaël, Saint-Méen    L’abbaye Saint-Jouin de Marnes, une des plus anciennes fondations monastiques du Poitou, est principalement connue et étudiée pour la mise en oeuvre architecturale de son église ainsi que pour son programme sculpté, particulièrement de sa façade.  L’aménagement du cloître ainsi que l’ensemble des bâtiments qui l’accompagnent n’avaient quasiment... [Lire la suite]
14 juin 2020

Prieuré de SAINT MICHEL LE CLOUCQ sur le chemin des Saulniers de la baronnie de Mervent

SAINT MICHEL LE CLOUCQ, juché sur la motte d’un ancien castrum en rive de l’antique chemin des saulniers joignant Poitiers à l’océan, doit son nom à un vieux prieuré protégé par une muraille entourée d’un large fossé. Au point de vue féodal, Saint-Michel dépendait autrefois de la baronnie de Mervent. La première construction de l'église de Saint-Michel paraît dater du XIIe siècle. Une bulle du pape Célestin, adressée aux religieux de l’abbaye de Maillezais, nous apprend que Saint-Michel-le-Cloux faisait naguère partie des terres... [Lire la suite]
05 juin 2020

Introduction du christianisme chez les pictons, période marquant la fin de l’Antiquité et le début du Moyen-âge

Pendant que les Gaules voyaient s'élever sur leur sol humilié, les temples des divinités romaines ; qu'elles recevaient dans leurs propres sanctuaires, les dieux des conquérants à côté de leurs dieux vaincus, et que ceux des druides qui résistaient à l'introduction de ce culte bâtard dérobaient avec peine leurs têtes à la persécution, un enfant naissait à Bethléem, petite ville de Juda, grandissait à Nazareth, lui, fils des rois, dans un atelier de charpentier, puis tout à coup laissant la hache, la scie et le rabot, s'avançait au... [Lire la suite]
01 juin 2020

Le Marais Poitevin et la navigation sur la Sèvre Niortaise (Time Travel)

Entre Loire et Gironde, entre Nantes et Bordeaux, entre collines du Bocage vendéen et de Saintonge, le plat pays du Marais poitevin, à demi-marin, à demi-fluvial, s'ouvre en V, en direction du Seuil du Poitou (1). La Sèvre niortaise coule est-ouest, de Saint-Maixent et de Niort vers Marans, l'anse de l'Aiguillon et l'Océan. Dans l'intervalle des côtes à falaises qui s'étendent au nord et au sud, il n'y a qu'un port : La Rochelle. Entre Niort (à 28 mètres d'altitude) et la mer, longtemps, il n'y eut que d'antiques routes de... [Lire la suite]