17 février 2020

Détention du Roi de la Ligue Charles X au palais épiscopal de Maillezais par l'évêque et seigneur d’Aubigné (Time Travel 1589).

L'évêque de Maillezais en était seigneur. —  Elle comprenait les paroisses de Maillezais ; St-Pierre-le-Vieux ; Chalais ; Maillé; .N.-D.-de-Rié ; St-Maurice- des-Noues ; les châtellenies et paroisse de Vix ; le détroit de Maillezais qui formait jadis le siège épiscopal, devint ensuite un membre dépendant de l'évêché de la Rochelle et relevait de Fontenay. Elle avait dans sa mouvance l'abbaye de St-Etienne-de-Vaux, diocèse de Saintes, et celle de St-Pierre-de-Sully, diocèse de Tours. Charles X arriva à Maillezais le 6... [Lire la suite]

16 février 2020

21 septembre 1589 Bataille d'Arques entre les troupes royales de Henri IV et les Ligueurs dirigés par Charles de Mayenne.

Il n'arriva à Arques que quand tout était terminé, et le Roi le « conduisit par la main en tous les endroits remarquables pour les combats, bien quelors il n'y eust aucune délibération d'escrire ceste histoire (1) ». C'est donc un récit « de première main », si j'ose dire, qu'il nous a laissé de ces combats (2), bien qu'il n'en ait pas été le témoin; et, à ce titre, son rapport est une source précieuse qui mérite d'être consultée à côté des relations de Rosny, de La Force et du duc d'Angoulême (le fils naturel de Charles IX) qui... [Lire la suite]
10 février 2020

L'Hermenault, Château épiscopal des évêques de Maillezais (Time Travel)

On est peut-être d'accord sur l'étymologie de l'Hermenault. Cette dénomination vient-elle d'heremus, lieu désert et inculte, d'heremani, hommes pourvus d'un bénéfice, ou est-elle un dérivé de celle d'Ernenoald portée par un abbé mentionné dans la notice d'un jugement rendu le 5 mai 692 par Clovis III, ou d'Hermamvald, empruntée à quelque Franc qui établit sa demeure sur l'emplacement où les abbés de Maillezais élevèrent plus tard leur maison de plaisance 1)? Il serait téméraire d'émettre une opinion définitive. Il nous est plus... [Lire la suite]
07 février 2020

L’histoire de la Vendée - TIME TRAVEL

Toute l’histoire générale de la Vendée s’efface devant ce que les chouans ont appelé « La grande Guerre », et il est difficile de prononcer ce mot de « Vendée » sans qu’aussitôt l’esprit se reporte aux luttes sanglantes de la période révolutionnaire. Nous ne ferons donc qu’esquisser à traits rapides les principaux faits de l’histoire générale, réservant nos plus amples développements pour l’insurrection vendéenne. Qui connaissait la Vendée avant 1793?  Aucune grande tradition, aucun passé. Les invasions, la civilisation... [Lire la suite]
03 février 2020

Les Fortifications de Chartres – La Porte Guillaume détruite en 1944 (Time Travel)

Ce fut ici, de tous temps, l’arrivée de Paris à Chartres. Selon les auteurs locaux, il aurait existé en ces lieux, une grosse et haute tour, formant donjon, à l’instar du château féodal, protégeant les habitants de la ville basse, ainsi que les métiers de la rivière. Cette construction serait-elle à l’origine de la puissante basse-cour qui précédait la porte ou à la place de celle-ci ? Avant l’année 1181, la ville de Chartres n’avait pour fortifications que des remparts en terre. Pierre de Lorraine, successeur de l’évêque... [Lire la suite]
02 février 2020

Les Fortifications de Chartres – Essai Historique et Archéologique

La ville de Chartres n'a pas toujours été la cité calme et paisible que nous voyons aujourd'hui, et peu de villes de l'intérieur de la France ont eu dans le passé une existence aussi mouvementée. Par sa situation géographique, qui en faisait un des boulevards avancés de Paris, et par son importance économique comme centre d'approvisionnement en céréales, Chartres se sentait toujours sous le coup de la menace directe lorsque des armées faisaient campagne dans son voisinage. Aussi l'entretien de ses murailles et les soins apportés... [Lire la suite]

30 janvier 2020

François de La Noue, dit Bras de fer - Prise et Siège de Fontenay-le-Comte pendant les Guerres de Religion

François de la NOUE dit Bras de fer, seigneur de La Noue-Briord, de La Roche-Bernard et de Montreuil-Bonnin, gentilhomme Breton, d'une très-bonne maison, fut non-seulement un grand capitaine , mais un homme habile dans les affaires , il se distingua également dans toutes les occasions par sa prudence et par sa valeur. Il naquit l’an 1531 au château de la Gascherie, à La Chapelle-sur-Erdre, de FRANÇOIS de la Noue,  II du nom, et de Bonaventure l'Espervier; et dès son jeune âge, il voyagea en Italie, où il porta les armes. A son... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janvier 2020

Prise et Siège de Fontenay-le-Comte durant la cinquième guerre de Religion (1574)

La paix, achetée au prix de tant de sang, allait être violemment rompue par le plus infâme attentat. Les premiers mois de 1572 avaient été assez tranquilles, et la cour épuisait tous les semblants d'une hypocrite amitié envers ses anciens ennemis. Le roi de Navarre reçut même la main d'une fille de France, la belle Marguerite. Les noces furent célébrées avec les démonstrations les plus flatteuses, et Catherine de Médicis entoura ses victimes de soins si assidus, qu'elle parvint à leur cacher le poignard suspendu sur leurs têtes. ... [Lire la suite]
26 janvier 2020

Charles IX reçu par d'Estissac au château de Coulonges les Royaux sur l’Autize - (Siège de Fontenay le Comte 1570)

Après cet échec, Charles IX rentra en Poitou et alla séjourner, depuis le 22 décembre 1569 jusqu'aux premiers jours de janvier, au château de Coulonges-les-Royaux, où il fut magnifiquement reçu par d'Estissac. Fontenay, petite ville fort peuplée, tirait surtout son importance de ses 4 foires annuelles très fréquentées. Elle occupe la pente d'une colline au pied de laquelle coule la Vendée, voie commerciale importante. Ses vieilles murailles peu épaisses et mal flanquées et son château entouré de murs en ruines ne lui donnaient que... [Lire la suite]
24 janvier 2020

Fontenay le Comte, capital du Bas-Poitou au temps des guerres de religion (Time Travel)

Les guerres de religion furent précédées de ces troubles précurseurs des grandes crises. Le peuple des campagnes, poussé par l'excès de la misère, se révolta en maints endroits. Des bandes de voleurs, profitant de l'agitation des esprits et de l'absence presque totale de police, se ruèrent sur les maisons isolées et les villages, et s'attaquèrent même à des lieux plus importants. Une force armée considérable étouffa ces premières tentatives dans le sang et les supplices. Fontenay eut sa part de ces horribles drames, et fournit l'un... [Lire la suite]