22 octobre 2020

Légendes des Marais, Pézenne, Colombe, Gargantua et Macrine Patronne du Marais Poitevin.

Ne pas savoir où l'on est, ne pas savoir où l'on va ; craindre une dent, craindre une flèche, craindre la faim, craindre la soif, craindre, de s'égarer pour toujours à travers les savanes ou les forêts vierges et persister quand même, dans la volonté d'atteindre le but rêvé, et vivre dans l'espoir d'entendre un jour la douce voix de l'homme, il parait que c'est terrible et délicieux. — En vous écrivant, je me sens l'âme d'un Stanley; j'éprouve une émotion d'anxiété espérante. — A part le petit coin que j'habite, et les minces... [Lire la suite]

08 octobre 2020

Les anciennes voies de communications dans le Marais Poitevin

Les droits seigneuriaux levés sur les voies publiques reposaient sur le même principe d'entretien. C'est pour subvenir aux frais des réparations qu'on levait un péage permanent (1) ou temporaire (2) sur les chaussées, les bots et les ponts, et qu'on percevait un droit de passage sur les rivières où un bac se tenait constamment à la disposition des voyageurs (3).   Dans le dédale de chaussées, de digues et de bots qui servaient à la circulation, il est difficile de retrouver le tracé des chemins de grande communication qui... [Lire la suite]
08 septembre 2020

Péronnelle de Thouars, Les étaux de la halle de Frontenay-l'Abattu (Rohan-Rohan) 1396-1397

Dans un compte de 1397, rendu par Guillaume Boyssin,  receveur de Frontenay-l'Abattu, à Péronnelle, dame de ce lieu, vicomtesse de Thouars, femme de Tristan Rouault, nous trouvons sur les halles de cette petite ville, devenue, sous le nom de Frontenay-Rohan-Rohan, un chef-lieu de canton de plus de deux mille âmes, des détails qui démontrent l'activité commerciale de cette région du Poitou à la fin du XIVe siècle. Les étaux et demi-étaux, loués de deux sols à huit sols par an, à quarante-six personnes dénommées dans la pièce... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 septembre 2020

Les Fortifications de Frontenay l’Abattu relevées au XVe siècle et duché-pairie de Rohan-Rohan.

Frontenay, dit Armand Maichain (1), est une petite ville située à six lieues de Saint-Jean-d'Angély et à deux lieues de Niort, dont la juridiction est de grande étendue, et qui a été érigée en duché-prairie par le Roi Louis XIV, à la charge néantmoins que les appellations ressortiroient au siège royal de Saint-Jean d'Angély, comme elles faisoient de tout temps et ancienneté. Frontenay, qui dépendait des domaines des comtes de la Marche, au XIIIe siècle, était une forteresse féodale qui osa résister à Saint-Louis en 1242. Le roi de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06 septembre 2020

Guy de Lusignan Seigneur de Couhé, Acte d’échange des châtellenies de la Fere en Tardenois et de Frontenay, diocèse de Saintes

Acte d’échange des châtellenies de la Fere en Tardenois, diocèse de Soissons, et de Frontenay, diocèse de Saintes, entre Gui de la Marche, chevalier, seigneur de Couhé, et Gaucher, seigneur de Châtillon en Champagne. Universis presentes litteras inspecturis, Guido de Marchia, miles, dominus de Cohet, Pictavensis dyocesis, et Gaucherius dominus Castellionis, in comitatu de Campania, miles, salutem…. Noverint universi….. quod nos predicti Guido et Gaucherius nobis ad invicem permutavimus, nomine permutationis concessimus et... [Lire la suite]
06 septembre 2020

Charte de Hugues VII le brun de Lusignan, seigneur de Frontenay en Poitou avant de partir à la seconde croisade.

Hugues VII le brun de Lusignan, né vers 1065, mort en 1151, seigneur de Lusignan, fils de Hugues VI le diable de Lusignan et d'Ildégarde de Thouars. Hugues VII, continua la guerre contre la maison de Montgommery et s'empara de plusieurs places importantes du comté en litige. De concert avec Sarrazine, sa femme, il fonda, en 1120, le monastère de Bonnevaux au diocèse de Poitiers. Hugues intervint dans la querelle qui eut lieu dix ans après entre Ulgrin et Géraud de Blaye à l'occasion du château de Montignac. A la tête de ses... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 01:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 juillet 2020

1372 Guerre de cent-Ans - les jeux des chevaliers pendant la campagne de Philippe le Hardi - Poitou, Angoumois, Aunis, Saintonge

Lorsque le roi Charles V eut décidé la guerre contre les Anglais, et résolu de les chasser des provinces qu'ils occupaient en Poitou, en Aquitaine, dans l'Aunis, la Saintonge, etc., Philippe-le-Hardi, duc de Bourgogne, qui avait contracté l'engagement de l'aider de toutes ses forces, partit le 15 juillet du château de Montbard (1), l'une de ses résidences au duché, pour prendre les derniers ordres de son frère. Il arriva le samedi 24 à Vincennes, et passa une dizaine de jours avec le roi. Aout 1372. Il en repartit le mercredi 4... [Lire la suite]
16 juillet 2020

Administration du Poitou sous Alphonse de Poitiers

A côté du baronnage, il y avait les communes jurées de Poitiers, Niort, Saint-Jean-d'Angély et la Rochelle, qui commençaient à peser d'un poids considérable dans les affaires politiques de la province. Le régime municipal, fondé dans ces villes par Aliénor, avait revêtu la forme la plus libre et la plus indépendante. Un collège de cent bourgeois, recruté lui-même par élection, élisait chaque année dans son sein un maire, douze échevins et douze jurés ou conseillers. Les soixante-quinze autres prenaient le nom de pairs et assistaient... [Lire la suite]
14 juillet 2020

La fontaine d'Ayron de l'ancienne forteresse de Frontenay l'abattu (Voyage virtuel dans temps)

La fontaine d'Ayron est établie sur l'une des principales sources qui alimentaient les fossés de l'ancienne forteresse de Frontenay l’abattu, rasée au 13ème siècle. Situé en contrebas le lavoir est aménagé dans une de ces douves. La source donne naissance à un petit ruisseau: Le Riveau". Qui, en grande partie souterrain, sourd de loin en loin dans le bourg et rejoint le bief Chabot au pont des Soupirs ==> Les Fortifications de Frontenay l’Abattu relevées au XVe siècle et duché-pairie de Rohan-Rohan.
Posté par thierryequinoxe à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 juin 2020

Chauvigny sur Vienne et les Chauvigny de Chateauroux. Acte d’hommage d’Hardouin X de Maillé, seigneur de la Tour. 2 aout 1503.

En 1189, à Salisbury, Richard Cœur de Lion mariait à l'un de ses plus vaillants compagnons d'armes, André de Chauvigny, sa pupille Denise de Déols, fille de Raoul VII, seigneur de Déols et de Châteauroux. Ainsi commença la seconde maison de Châteauroux dont on connaît l'éclat. André 1er l'époux de Denise de Déols, à sa grande place dans les annales du pays et son histoire est célèbre jusqu'à toucher à la légende.  L'alliance qu'il contracta sous les auspices du roi d'Angleterre indique à elle seule une grande situation... [Lire la suite]