18 octobre 2019

Histoire du Donjon de Bazoges-en-Pareds, Jardin médiéval et musée. (Time Travel)

Le bourg de Bazoges, dont les maisons sont amoureusement blotties au pied de l'antique église et du puissant donjon, nous apparaît comme une fidèle image du village féodal. Dans ces temps de désordre et d'invasions, où les faibles avaient besoin d'appui, les cabanes des serfs, les maisons des colons libres et des artisans s'étaient groupées comme à l'abri et sous la protection du château. Ces groupes d'habitations avaient été d'abord de petits hameaux, puis le hameau était devenu village et paroisse après la construction d'une... [Lire la suite]

16 octobre 2019

ETUDE FÉODALE : Le château de Montcontour du XI au XVIII siècle (Foulques Nerra)

L'origine de Montcontour est entourée d'obscurités. Ce nom, écrit, suivant les époques, de façons très diverses, et dont l'étymologie ne satisfait personne, ne peut, par lui-même, jeter aucune lumière sur les commencements de l'histoire du château, ni de la ville. Les uns, attribuant au comte d'Anjou, Foulque Nerra, la construction du donjon, nomment le terrain sur lequel il fut bâti Mons Consularis, le Mont du Comte (1). D'autres, croyant ce lieu la propriété de Samuel de Mortemer surnommé « Le Chanteur », chantre de l'Église de... [Lire la suite]
29 août 2019

3 Octobre 1569, Troisième guerre de Religion, bataille de Moncontour dans le Poitou. (Panorama 360°)

Montcontour, en latin Mons-Contorius, Moncontorium. Ce bourg était au XIVe siècle, défendu par une forteresse qui fut prise par les Anglais après un siège de six jours, et reprise par Du Guesclin en 1371. Moncontour est célèbre par la victoire que le duc d’Anjou, depuis Henri III, y remporta sur l’amiral Coligny en 1569. La bataille gagnée par le duc d’Anjou (depuis Henri III), commandant l’armée catholique, sur l’amiral Coligny, chef de l’armée protestant, le 3 octobre 1569. Après la journée de Jarnac, Coligny, qu’aucun revers ne... [Lire la suite]
25 mars 2019

Architecture : le style Plantagenêt - Recherches pour servir à l'histoire des arts en Poitou par Jos. Berthelé

Le style Plantagenet (3), né de la fusion de la coupole byzantine du Périgord et de l'Angoumois (apportée en Anjou par l'abbaye de Fontevrault) et de la croisée d'ogives de l'Ile-de France (4), a régi pendant plus de cent ans les constructions de presque tout l'Ouest. Son évolution, qui remplit toute la seconde moitié du XIIe siècle et toute la moitié du XIIIe, est marquée en Anjou, en Poitou, en Touraine, etc., par une série de monuments importants dont la filiation n'est pas impossible à établir. Le style Plantagenet a poussé ses... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 février 2019

Niort l’ancien castellum incendié en 1104 et reconstruction du Donjon Poitevin Plantagenêt.

Le port de Niort est protégé par le Château, formidable bâtisse élevée par les Plantagenets dans la seconde moitié du XIIe siècle, sans doute sur l’emplacement de l’ancien castellum incendié en 1104.     Cet incendie eut lieu au cours de la lutte entre le comte de Poitou Guillaume VII et le comte d’Anjou Geoffroy Martel. «  M. CIV Multa incendia fuerunt in castellis Toarcii, Nioti et Belverii, «  dit la chronique de Saint-Maixent. La forteresse sortit promptement de ses cendres, car Guillaume IX signe, le... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 13:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
17 décembre 2018

Les Forteresses de la Mer - le Château de FOURAS

Fouras, successivement appelé Colrasum, 1074; Currasium, 1080. 1096; Corrazo, Folloraso, 1096  Foras, Ferres, 1110-1305; Forrans. Forresio, 1314; Fourraz, 1315, et Fourras, 1500, présente des étymologies aussi compliquées que variées. D'après Bourignon (Recherches topographiques, historiques, militaires et critiques sur les antiquités gauloises et romaines de la province de Saintonge, an IX, 1800, note 246) et A. Gautier (Statistique de la Charente-Inférieure, 1839, 2eme partie, page 87). ce nom viendrait du celte Forest, en... [Lire la suite]

08 décembre 2018

Visite Virtuelle Historique - château de Pouzauges - Catherine de Thouars et Gilles de Rais

Résumé : Au-dessus de la petite ville de Pouzauges, les ruines du château sont dominées par un donjon roman du XIe siècle, de plus de 25 m de haut. Composant la courtine, avec 12 tours, il est un exemple remarquable de l'architecture civile romane ce qui lui vaut d’avoir été classé monument historique dès 1862. Son histoire est tout aussi exceptionnelle. Possédé au XIe siècle par une famille de Pouzauges, il entre dans les possessions des vicomtes de Thouars,  dont l’une des représentantes, Catherine de Thouars se marie... [Lire la suite]
09 octobre 2018

La baronnie de Pouzauges, son donjon de la famille de Thouars.

La petite ville de Pouzauges est située dans une heureuse position au sommet du versant méridional de la montagne. De ce point élevé, la vue embrasse d'un seul coup-d ‘œil presque toute la Vendée, du cours sinueux de la Sèvre du midi et des tours de St-Pierre de Nantes aux grèves de l’Océan : immense perspective, panorama émouvant qu'il faut voir, mais qui ne peut se décrire. Patrimoine : Visite du Château de Pouzauges (Vendée) La construction du donjon date du XII° siècle, à l’initiative du Vicomte de Thouars, une des... [Lire la suite]
29 juin 2018

Les Chevaliers de la Table Ronde dans le Poitou à la cour des Rois Plantagenêt

En l’an de grâce 1373, la guerre de Cent ans fait rage entre les royaumes français et anglais. La Ville de Niort organise une grande fête médiévale “La Recouvrance” du vendredi 06 juillet au dimanche 08 juillet 2018 en divers lieux du centre-ville de Niort ! https://www.lanouvellerepublique.fr/niort/niort-prepare-son-voyage-dans-les-couloirs-du-temps Les Chevaliers de la Table Ronde dans le Poitou - Les Chevaliers Pourpres Brouage (Fête Multi-Epoques) « Et ge sor le Mont Perilleus, dist Kahedins, monter irai et jusque la ne... [Lire la suite]
13 mai 2018

Gisants des ducs d’Aquitaine inhumés à l’abbaye de Maillezais, Guillaume VI – Eudes - Guillaume le Grand

Pierre tombale découverte au cours des fouilles archéologiques exécutées sous la direction d’Apollon Briquet, en 1834, sur le site de l’abbaye de Maillezais, cette pierre tombale intègre les collections de la Société de statistique, sciences, lettres et arts du département des Deux-Sèvres avant 1865. Il s’agit du monument funéraire d’un seigneur. Le corps gît sur une sorte de lit de camp analogue aux lits drapés sur lesquels reposent les statues funéraires des Plantagenêt à l’abbaye de Fontevraud (XIIIe siècle).  Le... [Lire la suite]