11 mars 2019

Histoire de l'Anjou et du Maine-et-Loire; La construction des ponts sous Plantagenêt (Henri II et Aliénor d’Aquitaine)

(1699 vue de la ville et du Château de Chinon en Touraine à 3 lieues de Fontevraud) Du Moyen-Âge au XIXe siècle, la technique de construction des ponts connait des évolutions progressives mais modérées. A la fin de la période moderne ont lieu quelques réalisations d’envergure sous l’égide du corps des ingénieurs des Ponts et Chaussées, à l’instar de la construction du Pont Cessart à Saumur. Néanmoins, c’est le XIXe siècle qui, en Maine-et- LOIRE comme le reste de la France, est le grand siècle de la reconstruction et de la... [Lire la suite]

08 mars 2019

Saint-Mexme de Chinon - le siège du général Ægidius (Bas-empire Romain et haut Moyen Âge)

Vers l’an de Notre-Seigneur 461, Théodoric, roi des Visigoths, envoya le prince Frédéric, son frère, pour s’emparer de Chinon. Celui-ci prit la ville après un siège assez long et qui lui coûta grand nombre de ses meilleurs guerriers ; mais attaqué, selon le témoignage de Marius, évêque d’Avenches, entre les rivières de Loire et de Loiret, proche d’Orléans, par Aegidius, général romain, qui était Comte de l’une et l’autre milice, le roi des Visigoths fut vaincu et perdit la vie dans le combat. Aegidius, sans plus tarder, entre... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mars 2019

VOYAGE DANS LE TEMPS DE CHINON ET DE NOTRE HISTOIRE

(Chinon, Petite ville, grand renom, Assise dessus pierre ancienne, Au haut le bois, au pied la Vienne F. RABELAIS) A dix lieues environ de la ville de Tours, sur les bords de la petite rivière de Vienne, et au milieu du fertile Vairon, se dresse majestueusement une cité nommée Chinon. Située au pied d'une colline que domine un antique château, parsemée çà et là de frais bouquets de bois, un ciel d'azur, le ciel si renommé de la Touraine, vient compléter ce riant tableau, et faire de ce séjour un des sites les plus délicieux, d'une... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 février 2019

SANCTUS MAXIMUS CAINONIS LIBERATOR 446 (Saint-Mexme de Chinon) à la paroisse aux 21 clochers Ste Jeanne d’Arc en Chinonais

Grégoire de Tours, dans son De la gloire des confesseurs, raconte l'installation au Ve siècle de Mexme, disciple de saint Martin, dans un ermitage troglodytique à Chinon, à l'est du castrum romain qui deviendra le château actuel. Saint Mexme aurait fondé là une première église, qui sert de centre à un petit monastère, transformé en collégiale vers l'an Mil. L'église est alors reconstruite sur un plan basilical, puis agrandie dès 1050 par l'adjonction d'un massif occidental comprenant un narthex encadré de deux tours. Au XIIe siècle,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 février 2019

L’enfance de Jeanne d’Arc

Des deux sœurs, Jeanne était l'aînée. Elle grandit auprès de sa mère, formée par elle à la religion et au travail : c'est un témoignage qu'elle ne craignit pas de se rendre à elle-même; car, par ce témoignage, c'est sa mère qu'elle honorait. «  Elle était bonne, simple et douce fille, » dit une amie de son enfance; « point paresseuse, » ajoute un voisin : et elle travaillait de bon cœur, tantôt filant, jusque bien avant dans la nuit, aux côtés de sa mère, ou la remplaçant dans les soins du ménage, tantôt partageant les devoirs... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2019

La fouille du fort Saint-Georges à Chinon (visite Virtuelle et historique)

Vers 1160, Henri II Plantagenêt construit à l’est de la vieille forteresse héritée de ses ancêtres un nouvel ensemble de bâtiments. Sans vocation militaire, ce palais est destiné à loger son administration et à tenir sa cour quand il réside à Chinon. Le fort Saint-Georges doit son nom à la chapelle du palais, dédiée à saint Georges, patron des chevaliers.   La première enceinte du château, datée au xe siècle, était composée du château du Milieu et du château du Coudray. Le Fort Saint-Georges aurait été ajouté pendant le... [Lire la suite]

22 janvier 2019

HOUSE PLANTAGENET TALMONT Castel CHINON TIME TRAVEL

  Les Amis du château et du Patrimoine Talmondais se sont retrouvés Au cœur de l’Empire Plantagenet à Chinon pour renouer avec leur histoire , c’était un peu comme si Richard rendait visite à ses parents, Henri II et Aliénor d’Aquitaine   Petit voyage dans le temps par visite virtuelle de ce lieu, Quand l'Histoire et les légende se confondent.   L’Associations culturelles « Les Amis Du Château Et Du Patrimoine Talmondais » Promotion et protection du patrimoine historique et culturel du talmondais... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 janvier 2019

LES PLANTAGENETS ET LES LEGENDES DU ROI ARTHUR (Kay - Cainon Vicus – Chinon)

Caïnonense castrum, Chinum castrum, castrum Kinonis, arces Kinonis, Chinonum, Chino, Kino, Vicus Gisomagensis, et plus communément Caïno : telles sont les dénominations différentes dont les historiens se servent pour désigner Chinon. Grégoire de Tours parle souvent de cette ville ; il y rattache une foule d'anecdotes, de traditions, de légendes, fort intéressantes à la vérité, mais auxquelles on ne saurait ajouter une foi implicite. Nous nous permettrons d'en citer quelques-unes ; ce que nous ne ferons qu'autant que ces faits se... [Lire la suite]
22 décembre 2018

Mille ans de l’Histoire de Chinon (tour du Coudray de la forteresse Royale)

Le château de Chinon, place forte du roi de France contre la féodalité du Poitou, et prison d’Etat (1205-1328). Place forte des Plantagenêts contre les entreprises possibles du Capétien sur leurs domaines d’Anjou et d’Aquitaine, Chinon devient avec Philippe-Auguste une place-frontière du roi de France, d’où il fait surveiller les Savary de Mauléon, les Aymeri de Thouars et autres seigneurs du Poitou, turbulents et brigands, qui ne reconnaissent pas la conquête capétienne.   ( Visite virtuelle de la forteresse royale de... [Lire la suite]
06 novembre 2018

Caino, castrum - Le château de Chinon des comtes de Blois

Caino, castrum – Caino est le nom sous lequel Grégroire de Tours désigne Chinon, que dans deux passages, il qualifie Castrum, tandis qu’ailleurs il est en fait un vicus. L’église de Chinon fut construite par l’évêque Saint Brice (398-444). On gardait encore, au temps de Grégoire, le souvenir du siège qu’ Egidius fit subir à cette ville vers l’an 465, et l’on attribuait sa délivrance aux prières de l’abbé Maximus. Lorsque ce saint homme mourut « plein de jours », il fut enseveli dans le monastère qu’il avait établi à... [Lire la suite]