20 septembre 2019

Journées du patrimoine sur le site archéologique de l'abbaye de Saint-Martial à Limoges

L'érection de l'abbaye Saint-Martial débute en 848 sur le tombeau du saint du même nom et sur les restes d'une église primitive. Le chantier reçoit l'appui de Charles le Chauve, petit fils de Charlemagne et futur empereur d'Occident. C'est là qu'il fera sacrer son fils roi d'Aquitaine, "faisant de Limoges, pour toute la durée du règne des Carolingiens, un site politique de premier plan", rappelle M. Lhermite. Patrimoine: quand Limoges rayonnait sur le Haut Moyen-Age européenLimoges - En plein coeur de Limoges, une armée... [Lire la suite]

14 mai 2019

Les Origines de l'Absie et de son Abbaye. (L'ABSIE détruite par les Normands)

Chassés de leur île par les Normands en 836, les bénédictins de Noirmoutiers s'étaient enfuis à Déas (Saint-Philbert-de-Grand-Lieu), où Louis le Pieux leur avait assuré un refuge. Ces pirates savaient qu'à piller les monastères il y avait généralement grand profit et petit danger. Ils saccagèrent donc Saint-Philbert (1), et les moines émigrèrent à Cunaud, à quinze kilomètres environ en aval de Saumur. Quelques années plus tard, solidement installés à Noirmoutiers, les Normands remontèrent chaque année la Loire, pillant ou... [Lire la suite]
07 mars 2018

Vitrail à la gloire de Charlemagne de l’abbatiale Saint Florent du Mont-Glonne (SAINT-FLORENT-LE-VIEIL, MAUGES-SUR-LOIRE)

On lit dans l’histoire de l’Anjou, par le moine Barthelemy, pages 71, 72 : les habitants du pays des Mauges et du territoire de Saint-Florent-le-Vieil tiennent pour tradition, que durant le règne de Charlemagne, il fut donné une sanglante bataille entre les Français et les Bretons, vers le confins d’Anjou et de Bretagne. (Bataille de Ballon - Le Mont Glonne constituait la limite occidentale du grand empire carolingien) Les uns disent tout proche de Saint-Florent-le-Vieil, les autres auprès de Montrevault et de... [Lire la suite]
26 février 2018

Les tribulations de Saint Florent du Mont-Glonne (fuyant l'invasion des Normands vers le Berry)

La première histoire du monastère de Saint-Florent, écrite au  XII e siècle par un moine anonyme et recueillie par dom Martenne dans sa collection Veterum Scriptorum, a servi de base à toutes celles qui l'ont suivie. On lit dans cette histoire que les moines du Mont-Glonne, fuyant l'invasion des Normands, emportèrent les reliques de leur patron et allèrent chercher un asile près des moines de Tournus, en Bourgogne ; que les temps étant devenus plus calmes, ils revinrent dans Ieur pays, mais avec la douleur d'abandonner les... [Lire la suite]
11 février 2018

Voies romaines via Romana Cœsarodunum (Tours)

Le but de cette étude étant de faire connaître, à côté du tracé commun des voies romaines en Touraine, les modifications et les additions que nous avons été amenés à y faire, nous ne nous arrêterons pas aux considérations générales que tout le monde connaît. GRANDES VOIES.  Les grandes voies qui passaient en Touraine sont au nombre de 9 1° La voie de Genabum (Aurelianum - Orléans) à Juliomagus (Angers) ; 2° d° Autricum (Chartres), à Cœsarodunum (Tours); 3° d° Sundinum (sub dinnum le Mans )à Cœsarodunum ;... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,