11 avril 2020

La tour de la Boulaye à Fontenay le Comte érigée en 1595 - La famille Eschallard l'une des plus anciennes du Poitou.

La tour de la Boulaye, érigée en 1595 par Charles Eschallard, sieur de la Boulaye, gouverneur de Fontenay le Comte et de Taillebourg, chef du parti protestant durant les guerres de religions, de 1562 à 1600. Le roi de Navarre nomma gouverneur Charles Eschallard, seigneur de La Boulaye (1), l'un de ses meilleurs officiers. Deux ou trois jours après il prit Maillezais, qui n'était défendu que par un moine et les habitants de l'île, et y laissa d'Availles, parent de La Boulaye, auquel il donna le capitaine Tienne avec ordre de... [Lire la suite]

10 avril 2020

MARGUERITE DE THOUARS, sœur de Pernelle dame de Talmont. (1398-1406)

Marguerite de Thouars, troisième et plus jeune fille de Louis, dame de la Chaize-le-Vicomte (1) et de Curzon, et, par conséquent, sœur de Pernelle, qui s'était mariée, vers 1375, en secondes noces à Guy V Turpin, seigneur de Crissé, de Vihiers et de Montoiron, prit, à la mort de sa sœur, le titre de dame de Talmond. Elle avait déjà eu bien des procès à soutenir contre elle et ses maris, au sujet de la succession de son père, dont elle réclamait un tiers. Elle transigea d'abord, le 7 juillet 137 l, avec Amaury, mais des... [Lire la suite]
09 avril 2020

Famille noble du Poitou - FOUCHER DE BRANDOIS seigneurs des Herbiers, de Thénies

FOUCHER. (DE BRANDOIS), famille noble du Poitou, divisée en, plusieurs branches; celle des seigneurs des Herbiers, celle des seigneurs de Thénies, celle des barons du Gué de Sainte-Flayve, enfin celle des barons de Brandois, qui est devenue l'aînée par l'extinction des autres.  Le nom de Foucher est connu dès le dixième siècle. Il y eut un Foucher ou Foulcher qui partit pour la première croisade avec Gaston de Béarn, Roger de Barneville, Héracle de Polignac, etc. Les historiens contemporains donnent les plus grands éloges à... [Lire la suite]
08 avril 2020

ESSAIS HISTORIQUES SUR LE TALMONDAIS, Les vicomtes de Thouars

A la mort de Raoul IV de Mauléon, Aimeri IX, vicomte de Thouars, se mit sur les rangs pour recevoir l'héritage de ce seigneur et ajouter, à un des plus gros fiefs de France, celui de la famille des Mauléon. 23 - AIMERI IX, VICOMTE DE THOUARS, fils de Guy I (1253-1258)   Cette transmission ne se fit pas sans nombre de difficultés, car Alfonse, comte de Poitou, avait, comme cela était son droit, du moins jusqu'au règlement définitif du rachat, déjà saisi les biens de Raoul, et voyait avec grand déplaisir s'augmenter encore... [Lire la suite]
07 avril 2020

André Tiraqueau seigneur de L'Aubier et François Rabelais au Moulin de Bonneuil à Saint-Hilaire-sur-l'Autise

 L'Aubier, ferme sise à 300 mètres du bourg de Saint-Hilaire-des- Loges — Contre cette ferme, à l'emplacement du jardin potager actuel, s'élevait au XVIe siècle un logis avec tourelle et terrasse. C'était la maison de campagne d'André Tiraqueau le jurisconsulte.   Rabelais venait pique-niquer au moulin de Bonneuil et se divertir au village de l’Aubier invité par André Tiraqueau (seigneur de L’Aubier et juriste du roi) dans sa maison de campagne qu’il appelait sa « maison des champs ».   Altisia... [Lire la suite]
05 avril 2020

André Tiraqueau (Andreas Tiraquellus), protecteur de Rabelais

André Tiraqueau, naquit à Fontenay le Comte, vers l’an 1480, d’une meilleures familles (1) de cette petite ville si féconde en grands hommes. Il fit ses études de droit à Poitiers quoiqu’il y ait tout lieu de croire que son éducation dans les Lettres ne fut pas négligée, il est pourtant certain que la Langue Grecque n’entra point dans le plan de ses premières études, puisqu’il n’apprit cette Langue que dans un âge avancé. Il épousa en 1512, Marie Cailler, fille d’Artus Cailler Lieutenant particulier du Siège de Fontenay. Avant de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 avril 2020

JUSTICE DE POITOU. L'ancienne sénéchaussée de Poitou

L'ancienne sénéchaussée de Poitou contenoit autrefois toute la province, et n'avoit point d'autres bornes que les limites d'icelle. Le sénéchal de robe courte avoit plusieurs lieutenants : le premier, au principal siège qui est Poitiers, que l'on a toujours appelé le lieutenant-général de Poitou ; les autres, aux sièges de Châtellerault, Montmorillon, Civray, Lusignan, Saint-Maixent, Fontenay et Niort. De cette ancienne sénéchaussée on a tiré quatre petites, en différents temps : deux de robe courte, qui sont Châtellerault et... [Lire la suite]
04 avril 2020

Histoire de Fontenay le Comte : Les Mauléon, Geoffroy la Grand'dent de Lusignan – Mélusine et l’Hôtel Gobin (de la Sénéchaussée)

Avant que le système féodal pût régulièrement fonctionner, il s'écoula plus de cent années depuis ses débuts, et ce ne fut guère que dans la seconde moitié du Xe siècle qu'il fut en plein exercice, encore reçut-il plus d'une modification par la suite. Son premier résultat fut de fondre en un seul corps les diverses agglomérations de maisons rangées autour de la forteresse, et de faire de Fontenay un tout plus compact, enceint de fossés et de palissades, en dehors desquels se trouva le quartier de l'ancienne église Saint-Pierre, qui... [Lire la suite]
24 mars 2020

Histoire du Marais Poitevin : découverte de Saint Pierre le Vieux

Au coeur de l'ancienne île de Maillezais, qui existait dans le golfe des Pictons, Saint-Pierre-le-Vieux est une commune atypique du Marais Poitevin, alliant une riche histoire et une cadre naturel exceptionnel. Nous partons à la découverte de cette commune d'un peu moins de 1000 habitants, avec son maire, Christian Henriet. ==>  https://rcf.fr/vie-quotidienne/la-decouverte-de-saint-pierre-le-vieux? Du premier monastère fondé, en 959, à Saint-Pierre-le-Vieux, aujourd'hui, il n'en reste aucune trace. Gauzbert, abbé du... [Lire la suite]
13 mars 2020

Guerre de Cent-ans dans le Bas-Poitou, prise de Fontenay le Comte par Bertrand du Guesclin (Time Travel 12 Oct 1372)

Les Anglais, sous la conduite de Chandos, n’y entrèrent qu'à la fin de septembre 1361, après que les habitants eurent reçu des lettres du Roi, données à Vincennes, le 12 d'août (1).  A partir de cette époque, tous les actes furent intitulés au nom d'Edouard III, et le scel de la châtellenie porta écartelé de France et d'Angleterre. L'année suivante l'Aquitaine ayant été érigée en principauté en faveur du Prince-Noir, tout le Poitou fit partie de ce nouveau gouvernement. Nous ne savons presque rien de la domination anglaise... [Lire la suite]