14 mars 2021

Fontevraud - Chinon entre le 19 et le 24 juin 1190, Richard Cœur de Lion, Aliénor d’Aquitaine - Charte de la Cigogne

Le prieuré des Soussis appelé des Hermitants est fondé par l’abbaye de Fontevraud avant le milieu du 12e siècle. Une charte d’Aliénor d’Aquitaine cite Bellevile (Deux-Sèvres) en 1169. Probablement en 1170, depuis Saint-Jean-d'Angély, elle concéda au prieuré des Soussis une terre sise tout auprès, àBelleville (79360 Plaine-d'Argenson), donnée par un certain Guillaume Board, et, du même coup, confirma aux moniales des droits d'usage en forêt de Chizé autrefois abandonnés au dit prieuré par son père Guillaume X  (Panorama... [Lire la suite]

23 février 2021

Le vitrail de la Crucifixion de la cathédrale de Poitiers – Aliénor d’Aquitaine, Thibaud V de Blason et Valence de Mauzé

  Réalisé vers 1170, il présente les caractéristiques esthétiques des vitraux de la fin du XIIe siècle, où rayonne le bleu de cobalt, souvent appelé « bleu de Chartres ». Si sa figure centrale est le Christ crucifié, son iconographie et sa signification sont plus riches. Le vitrail de la crucifixion à la cathédrale de Poitiers est l’un des chefs-d’œuvre de la peinture sur verre médiévale. L’un des maitres de l’histoire de l’art français, M. E. Mâle, y voit avec raison «  le plus magnifique exemple de la crucifixion romane.... [Lire la suite]
20 février 2021

Chute de l’indépendance de l’état Poitevin-Aquitain et le conflit entre CAPÉTIENS ET PLANTAGENETS pour la possession du POITOU

La chute de l’indépendance de l’état Poitevin-Aquitain et le conflit entre CAPÉTIENS ET PLANTAGENETS pour la possession du POITOU (1137-1242). L'Etat féodal poitevin, parvenu à l'apogée de sa gloire, commença en effet presque aussitôt à décliner lorsque s'éteignit la lignée mâle des comtesducs, à la mort de Guilhem VIII (1137). Dès lors, ballottés entre deux puissances nouvelles, celles des Plantagenets et des Capétiens, l'Aquitaine et le Poitou sont appelés à perdre leur indépendance et deviennent les enjeux d'un conflit... [Lire la suite]
10 février 2021

Église Notre-Dame-des-Anges d'Angles - Légende de la Malbête - René Antoine Ferchault seigneur de Réaumur

 L'église d'Angle du canton des Moutiers-les-Maufaits avec ses faisceaux de piliers Massifs et surmontés d'informes chevaliers Sans bras, sans tête et tout rongés de moisissure, ses voûtes vers le ciel s'élançant hardiment. Sa dalle où sur les morts la foule s'agenouille, un assez vaste souterrain refuge a son entrée dans une crypte romaine, qui se trouve sous l’église. On sait, au reste, que cette église est une œuvre attribué aux fées. A gauche, dans la direction du Nord, au fond de la crypte, existe, en effet, « une... [Lire la suite]
07 février 2021

1199 Fontevraud - Chartes en langue latine qu'Aliénor d'Aquitaine, reine d'Angleterre, donna à la Rochelle et à l'Ile d'Oléron

Les chartes latines d'Aliénor d'Aquitaine commençaient ainsi : « Aliénor, par la grâce de Dieu, reine d'Angleterre, duchesse de Normandie et d'Aquitaine, comtesse de Poitou et d'Anjou, aux archevêques, évêques, abbés, comtes, vicomtes, barons, sénéchaux, préposés, baillis et à tous les enfants de notre sainte mère l'Église, tant présents que futurs, auxquels parviendra cette charte, salut » (traduit du latin). Le chartrier de Ré ne possède pas de charte d'Aliénor, car la commune anglaise de l'Ile de Ré ne dura que trois ans,... [Lire la suite]
18 janvier 2021

Mémoire du temps touchant la Pointe du Chapus et son Fort sur le Rocher

La pointe du Chapus, qui formait l'extrémité ouest de la presqu’île de Marennes, était l'aboutissement d'une antique voie romaine. Cette voie reliait Marennes à Saintes (Mediolanum Santonum), alors capitale de la Gaule Aquitaine, et se prolongeait à l’actuelle pointe, où existait une liaison vers l'île d'Oléron.  C'est à cette époque que le village du Chapus apparut au fond d'une petite baie, c'était alors un village de pécheurs et de sauniers.  Les romains installèrent de plus les premières exploitations d'huîtres,... [Lire la suite]

11 janvier 2021

Château de Jarnac, Ses Barons et ses Comtes.

Quand on descend les bords pittoresques de la Charente, quand on laisse derrière soi Angoulême, Châteauneuf, et peu après les coteaux de Saint-Même, on ne tarde pas à découvrir la ville de Jarnac, surgissant tout-à-coup de ses bosquets de peupliers, et se penchant sur le miroir du fleuve. La Charente semble quitter à regret ces rives historiques ; elle revient sur elle-même dans cette vaste prairie toute diaprée de boutons d'or ; on dirait qu'elle ralentit sa course pour mieux donner au voyageur le temps d'admirer tant de beaux... [Lire la suite]
23 décembre 2020

1846 Restauration de la statue tumulaire d’Eléonore d’Aquitaine de l’Église de l’ancienne Abbaye de Fontevrault

Six membres de la famille royale des Plantagenet furent enterrés à Fontevraud. Leurs tombeaux, dont la situation primitive dans l’église n’est pas connue, eurent à supporter de nombreuses vicissitudes et de fréquents déplacements. Deux priants, les figures de Jeanne d’Angleterre et de Raymond VI, furent détruits pendant la Révolution.  Les quatre gisants conservés, dont l’Angleterre avait sollicité l’attribution, furent en 1846 transportés à Paris puis en 1849, ramenés à Fontevraud, où ils sont actuellement. (1923)   ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 décembre 2020

Mirebeau et ses seigneurs - Castellum quod vocatur Mirebellum in comitatu Pictav

  Castellum quod vocatur Mirebellum in comitatu Pictav (vers 1000 dipl, du roi Robert pour l’abbaye de Cormery) Castrum quod dicitur Mirabel, vers 1050 (cartulaire de Saint Nicolas) Castrum Mirabelli vers 1051 (Fonteneau, t. XVIII, p 115) Miribellum, 1092 (Bouquet, t. XIV, p85) Petrus de Mirabel, vers 1100 (cart. De St Cyprien de Poitiers, p82) Mirabella (sirv. De Bertrand de Born, seigneur troubadour, ap. Raymouard, François-Just-Marie, Choix de poésies des troubadours, t. IV, p.146) (A) Mirebeau, 1259 (ch. A la... [Lire la suite]
29 novembre 2020

Itinéraire d’Aliénor d’Aquitaine après les funérailles de Richard Cœur de Lion à Fontevraud par Alfred Richard

6 avril 1199 : Mort de Richard à Châlus. 11 avril 1199 : Aliénor assiste aux funérailles de Richard à Fontevraud, abbaye angevine où elle s’est retirée depuis une dizaine d’années. A la mort de Richard se pose le problème de sa succession. Aliénor soutient son fils Jean en dépit des droits de son petit-fils Arthur, duc de Bretagne, et l'aide à son accession au trône d'Angleterre. Elle partit donc de Fontevrault, emmenant les barons et autres grands personnages du Poitou qui étaient venus se grouper autour d'elle, sous la... [Lire la suite]