16 septembre 2018

loto patrimoine: restauration du château d'Aliénor Aquitaine - Richard Coeur de Lion - Montreuil Bonnin

Située à 15km sud-ouest de Poitiers, la commune de Montreuil-Bonnin fait partie du Pays des Six Vallées. Le village est bâti autour du château, célèbre avec sa légende de la Fée Mélusine (la tour) qui le nomma "Monstre-en-œil" ou (Montreuil), et qui domine la vallée de la Boivre. Il est situé à km de Béruges.   Aliénor d'Aquitaine - Richard Cœur de Lion (8 septembre 1157-Pâques 1170-6 avril 1199)   Le chroniqueur Jean Bouchet affirme, espérons-le sur la foi de documents alors conservés mais aujourd'hui perdus,... [Lire la suite]

29 août 2018

Les quatre gisants royaux du Cimetière des rois Plantagenet - Abbaye de Fontevraud

  Un gisant est une statue représentant  un personnage  couché  dont  la dépouille n’est pas obligatoirement ensevelie au-dessous du monument. A l’origine, les Plantagenêts avaient des  tombeaux séparés supportant  chacun un gisant. Leurs sépultures  se seraient trouvées en avant du pilier Nord-Ouest de l’église abbatiale, à l’angle de la  nef  et  du carré  du transept avant d’être déplacées en 1504 par l’Abbesse Renée de Bourbon de l’autre côté du même pilier à... [Lire la suite]
28 août 2018

le Cimetière des Rois d'Angleterre à l’abbaye de Fontevraud

C’est parce qu’il était arrière-petit-fils de Guillaume le Conquérant, le normand qui avait conquis l’Angleterre, que Henri II Plantagenêt, Comte d’Anjou, devint roi d’Angleterre. La dépouille d'Henri II inaugura à l'abbaye de Fontevrault la sépulture qu'on a nommée improprement le Cimetière des Rois d'Angleterre et où furent enterrés après lui les corps de cinq princes de la maison des Plantagenets : ==> HENRI II PLANTAGENÊT (portrait) ==> LES DISPOSITIONS TESTAMENTAIRES D'HENRI II PLANTAGENET 1° Richard Coeur de Lion,... [Lire la suite]
09 août 2018

Vendée – Angles Tour de Moricq à machicoulis du XV e siècle (Forteresse de la mer)

La tour de Moricq est un vestige de fortifications médiévales dont les voûtes romanes en sous-sol existent encore. Situé à proximité du petit bourg de Moricq, sur la commune d’Angles, dans le département de la Vendée et la région des Pays-de-la-Loire. L’édifice avait pour fonction de protéger le port de Moricq qui exportait du vin, des céréales et du bois vers La Rochelle et Bordeaux, ainsi que l’embouchure du Lay qui était alors navigable jusqu’à Mareuil. L’existence de fortifications à Moricq est attestée depuis 1090. De cette... [Lire la suite]
06 août 2018

Maillé, l’Histoire du Marais Poitevin au fil de l’eau

(Guillaume V comte de Poitiers et duc d'Aquitaine, mort à l'abbaye de Maillezais - Cavalerie d'Agrippa) Située dans la partie orientale de l'ancien golfe des Pictons, Maillé, du latin Malleacum (mauvaises eaux), se situe au confluent de la sèvre niortaise et des Autizes, en plein coeur du marais poitevin. Tous les 2 ans à Maillé, on embarque sur une plate pour une balade nocturne en bateau sur la Sèvre à la découverte de l’Histoire du Marais Poitevin. Au XI è siècle, Guillaume V de Poitiers édifia au faubourg de Saint Nicolas... [Lire la suite]
03 août 2018

Aliénor d'Aquitaine protectrice des Troubadours et Trouvères

(photo château-fort de Saint-Jean-d'Angle) Les comtes-ducs et leurs vassaux, les évêques et les abbés contribuent à cet épanouissement de la vie intellectuelle. Avant que les Capétiens aient créé leur « librairie » du Louvre, Guillaume le Grand a fondé la bibliothèque de son palais de Poitiers, dont les rivales sont celles de l'Ecole épiscopale et de l'abbaye de Maillezais. Les Guilhem et leur héritière Aliénor attirent auprès d'eux les savants, les lettrés et les artistes, s'intéressent à leurs travaux, appellent aux dignités... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 août 2018

Les romans des Chevaliers de la table ronde à la cours Henri II Plantagenet et Aliénor d’Aquitaine.

Remontons au XIIe siècle, au temps des troubadours et des trouvères d' Aliénor. == >Les Derniers Trouvères d'Aliénor (Chevalier Vert du Roi arthur) Duchesse d'Aquitaine et comtesse de Poitiers, elle occupe une place centrale dans les relations entre les royaumes de France et d'Angleterre au XIIe siècle : elle épouse successivement le roi de France Louis VII (1137), puis Henri Plantagenêt (1152), futur roi d'Angleterre Henri II, renversant ainsi le rapport des forces en apportant ses terres à l'un puis à l'autre des deux... [Lire la suite]
01 août 2018

Aliénor d’Aquitaine - Origine et le dernier des Plantagenêts

Vous savez tous que Geoffroy, fils de Foulques d'Anjou et père de Henri Il, était surnommé le Bel. Geoffroy le Bel était bel homme en effet. Pourquoi l'appela-t-on Plantagenêt ? Parce qu'un jour qu'il guerroyait aux environs de Durtal, il mit une branche de genêt fleuri à sa coiffure. Par coquetterie peut-être ? A moins que — prédécesseur du bon Roi Henri — il mit cette branche de genêt sur sa coiffure pour qu'on le reconnût parmi ses chevaliers. Une chose est certaine. C'est qu'à partir de ce moment on l'appela le PLANTAGENET.... [Lire la suite]
26 juillet 2018

Les Derniers Trouvères d'Aliénor (Chevalier Vert du Roi arthur)

Le Chevalier vert est un personnage du poème arthurien du XIVe siècle Sire Gauvain et le Chevalier vert, apparaissant également dans le texte associé The Greene Knight. Son véritable nom est dit être Bercilak de Haudesert dans Sire Gauvain, alors qu'il est appelé « Bredbeddle » dans The Greene Knight. Il apparaît par la suite comme l'un des plus grands champions du roi Arthur dans la ballade fragmentaire King Arthur and King Cornwall, à nouveau sous le nom de « Bredbeddle ». Dans Sire Gauvain et le Chevalier vert, Bercilak est... [Lire la suite]
20 juillet 2018

Fontaine le Comte, l’abbaye Augustine des comtes du Poitou

Placé sur la voie de Tours ou Via Turonensis, Poitiers est un lieu de passage privilégié pour les pèlerins de Saint-Jacques venus du nord de la France et de l'Europe. La première mention de ce site est un acte de 1080 environ qui parle de la "fontaine du comte" (fons Comitis). L'origine de la commune remonte à un don de terres et de forêts fait entre 1127 et 1137 par Guillaume X, comte de Poitiers et duc d'Aquitaine, à Geoffroi de Loriol, archevêque de Bordeaux. Guillaume VIII de Poitiers le Paladin ou le Toulousain (1099-1137),... [Lire la suite]