28 mai 2023

1377 Jean duc de Berry, de passage à Niort, décide de la levée d'une « Coutume » pour financer la construction du nouveau port.

L'histoire de Niort, à toutes les époques, est si intimement mêlée à l'histoire générale du département que nous parlerons seulement ici de son vieux port qui est tout le vieux Niort. Nous ne saurions mieux faire, pour donner une idée de son importance anciennement que do citer un remarquable rapport du conseiller Morisset, en 1824 : « La Sèvre a été très anciennement navigable de Niort à Marans. Les droits établis sur la navigation étaient versés au trésor du souverain qui, de son côté, était chargé des dépenses qui en... [Lire la suite]

14 mai 2023

1072. DON par le duc d'Aquitaine de la basilique de Saint-Martin, près Bordeaux, à l'abbaye de Maillezais.

 On peut affirmer sans crainte qu'il y avait à Bordeaux, antérieurement à l'an mille, un assez grand nombre d’Israélites. Une rue de l'intérieur de la ville, aujourd'hui rue de-Cheverus, a porté le nom de rue Judaïque; une autre, celui de Cophernam, par contraction de Capharnaüm, quartier des Juifs. Plus tard, elle s'appela, par corruption, rue du Cahernan. Une troisième, enfin, n'est jamais désignée dans les vieux manuscrits gascons que sous le titre de Rua deu Putz-deus-Judius ou Judeus ; rua Putei Judeorum en latin du... [Lire la suite]
03 mai 2023

1171 Niort - Charte concerant l’accord fait par Jean évêque de Poitiers, entre les monastères de Saintes et Maillezais

  Il y avait dans l'ile d'Oléron, une terre nommée Sacerloth, où les religieux de Notre-Dame-de-Saintes prétendirent que la dîme toute entière des bestiaux, des maisons, des vignes leur était due ; les moines de Saint-Pierre ayant déclaré le contraire, la contestation fut portée devant le pape Alexandre, qui la renvoya devant l'évêque de Poitiers,  Jean III aux Belles-Mains. Ce prélat se rendit à Niort, où se trouva le prieur de Maillezais, avec plusieurs autres. Après avoir tout écouté, tout examiné, l'évêque de... [Lire la suite]
05 mars 2023

1200 Traité entre Maurice de Blason, évêque de Poitiers, et l'abbé et les religieux de Maillezais

1200 Traité entre Maurice de Blason, évêque de Poitiers, et l'abbé et les religieux de Maillezais, par lequel ceux-ci, renonçant au privilège d'immunité qu'ils prétendaient leur avoir été accordé par le Saint-Siège, se soumettent à perpétuité, tant en chef qu'en membres, à la Juridiction de l’évêque de Poitiers. Mauricius, Dei gratia Pictavensis episcopus, G., decanus, et capitulum ejusdem ecclesie, Clemens, abbas, et capitulum Malleacense, omnibus presentem paginam inspecturis salutem in perpetuum.Maurice, par la grâce de Dieu,... [Lire la suite]
13 février 2023

20 septembre 1623 Ordonnance et visite de l'abbaye de Mauléon par Henri d'Escoubleau, évêque de Maillezais

 Henri de Sourdis n'était plus; cet évêque, mort à Paris en 1616, fut remplacé par Henri d'Escoubleau, son neveu. Il y eut dans la vie de ce prélat deux carrières, celle des armes et celle de l'église : il les parcourut, en les mêlant souvent ensemble selon l'esprit de ces temps passionnés orageux (1). Cet évêque, qui fut abbé de Mauléon, d'Airvault, de Royaumont, fut consacré par son frère le cardinal de Sourdis, le 19 mars 1623. Ce fut a cet évêque que madame de Sourdis dit à l'heure de sa mort: «Vous êtes le fils du... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 novembre 2022

1232 Le seigneur de Vouvant, Geoffroy la Grand'Dent et Guillaume de Valence incendie l’abbaye de Maillezais

Dans la légende de Mélusine, les enfants de la fée et du comte Raimondin sont affligés d'une marque monstrueuse : le plus horrible est le sixième fils, surnommé Geoffroy à la Grand'Dent, à cause « d'une dent qui lui yssoit de la bouche plus d'un pousse », pour reprendre l'expression de Jean d'Arras . Dans le roman un peu postérieur de Coudrette, composé après 1401, ce Geoffroy vient de triompher du géant Guédon à Guérande lorsqu'il reçoit un message de son père lui annonçant qu'un de ses frères, Fromont, vient de se faire moine à... [Lire la suite]

30 mai 2022

Lettres de sauvegarde des Rois de France en faveur de l'église cathédrale de Maillezais

  Paris Charles V juin 1374 Lettres de sauve-garde royale pour l’église cathédrale de Maillezais.  Carolus Dei gracia Francorum rex. Notum facimus universis tam presentibus quam futuris regni nostri subditos et precipue personas ecclesiasticas in pacis tranquillitate fouere ut eô libencius ualeant domino famulari, et ad diuinum seruicium intendere deuocius astringantur quo per regaleni potenciam ab invasionibus, oppressionibus, inquietacionibus, injuriis et uiolenciis nouerint se defensas. Charles, par la grâce de... [Lire la suite]
14 février 2021

1411, l’évêque de Maillezais Jean le Masle poursuivait au Parlement Maurice de Volvire, seigneur de Nieul-sur-l'Autize

En 1380, un nouveau nom vient s'ajouter à la liste des évêques c'est un autre Jean qui préside à la somptueuse cathédrale, qui trône dans le magnifique sanctuaire mais pour lui, comme pour ses prédécesseurs, notre plume ira vite, car il est passé sur la terre du Poitou sans y laisser de traces (a). Pierre de Thury, l'ancien custode de l'Eglise de Lyon, était évêque de Maillezais en 1382. Après avoir reçu cette dignité au temps où il était maître des requêtes à la cour du roi Charles VI, il fut t'un des ambassadeurs de la France... [Lire la suite]
05 septembre 2020

Time Travel 1642, procès du contrat de baillette - François Brisson, Henri de Béthune évêque de Maillezais, Françoise de Foix

En 1642, François Brisson, président et sénéchal au siège royal de Fontenay le Comte, forma une société (1) Cette société entreprit le desséchement des marais de Vouillé, de Sableau, de Marans, de Vix, de Maillezais (2), de Courdault et de Benet (3). Dans leurs différentes entreprises, ils furent tenus de respecter les propriétés, et ils ne purent en envahir aucune. Le roi leur permit de dessécher; mais il fallut qu’ils traitassent de gré à gré avec les propriétaires. Delà, les traités faits par Brisson avec l'évêque de... [Lire la suite]
28 août 2020

Le Marin du Marais voyage à l’époque du dessèchement des marais par Henri de Béthune, évêque Maillezais (1640)

Henri de Béthune, qui s'était toujours occupé de son diocèse, et qui avait fondé pour lui la congrégation des filles de Sainte-Marie et un collège des Jésuites à Fontenay-le-Comte, n'oublia pas non plus le dessèchement des marais, dont l'origine remonte au douzième siècle. Au quatorzième et au quinzième, les travaux furent interrompus par les guerres avec l'Angleterre, et les eaux reprirent, pour ainsi dire, les terres qui leur avaient été enlevées.  Ce ne fut que vers 1540 que l'on fit quelques travaux dans les environs de... [Lire la suite]