28 août 2020

Dessèchement du Marais poitevin - Traité de l'abbaye de Moreilles (10 janvier 1642).

Déjà, en 1639, les religieux et Dom Jean Seix, prieur claustral de l'abbaye de N.-D. de Moreilles, avaient donné procuration à Emery Le Maire, chanoine en l'église cathédrale de Luçon, de les représenter dans un traité ayant pour but le dessèchement de leurs marais (1). Le 23 mai 1641, au palais royal de Fontenay, devant François Brisson, écuyer, sr du Palais, conseiller du Roi et sénéchal (2), Pierre Fillastre, seigneur de Richemont, tant pour lui que pour Pierre Siette et leurs associés (3), déclara qu'il offrait de les dessécher... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 août 2020

Louis XIV arrête la fondation d’un nouveau port pour la Marine Royale, est-ce Soubise ?

« La puissance en armes requiert non seulement que le roi soit fort sur la terre, mais aussi qu'il soit puissant sur la mer. » En 1624, le cardinal de Richelieu entrait au conseil du roi ; il avait alors trente-neuf ans. Environ douze ans plus tard, dans le premier chapitre de son Testament politique, il rappelait à Louis XIII, en quelques lignes énergiques, la situation dans laquelle il avait trouvé les affaires et les idées qui avaient inspiré sa conduite 1. « Lorsque Votre Majesté se résolut de me donner en même temps et... [Lire la suite]
15 août 2020

Le lavoir et la fontaine Lunar de Saint Pompain

Sanctus pompeanus (Abbaye de l’Absie); Sanctus Pompeianus ; Sanctus Pompeynus XIIe siècle ; sanctus Ponpeianus 1196. Sanctus Pompeynus, 1274 Histoire de Maillezais par Lacurie. Saint Pompain 1363 cart Saint Maixent ; Saint Pompein 1390 arch. Ste Gemme. Saint Pompain dépendait de l’archiprêtré d’Ardin, de la baronnie et baillage de Vouvant, et de l’élection de Fontenay le Comte.   La fontaine de Lunar nichée au bout de la venelle de l'Arceau est accompagnée d'un lavoir en forme d'atrium. L'édicule (selon... [Lire la suite]
06 août 2020

Sur les chemins des Colliberts du Marais Poitevin

Parmi les anciens habitants du marais on cite souvent les Colliberts.  Si nous en croyons le chroniqueur Pierre de Maillezais, la race des Colliberts avait presque disparu au IXe siècle, la plus grande partie ayant été massacrée par les Normands, et ce qui subsistait constituait une population barbare et farouche. Les Colliberts auraient rendu, autrefois, un culte à la pluie qui, enflant les cours d'eau, favorisait leur pêche; on fit même dériver leur nom de cultus imbrium, étymologie assez fantaisiste, il faut en convenir. ... [Lire la suite]
31 juillet 2020

1372 Guerre de cent-Ans - les jeux des chevaliers pendant la campagne de Philippe le Hardi - Poitou, Angoumois, Aunis, Saintonge

Lorsque le roi Charles V eut décidé la guerre contre les Anglais, et résolu de les chasser des provinces qu'ils occupaient en Poitou, en Aquitaine, dans l'Aunis, la Saintonge, etc., Philippe-le-Hardi, duc de Bourgogne, qui avait contracté l'engagement de l'aider de toutes ses forces, partit le 15 juillet du château de Montbard (1), l'une de ses résidences au duché, pour prendre les derniers ordres de son frère. Il arriva le samedi 24 à Vincennes, et passa une dizaine de jours avec le roi. Aout 1372. Il en repartit le mercredi 4... [Lire la suite]
24 juillet 2020

Voyage à bord de la Locomotive à Vapeur 030T-6 FIVES-LILLE des Chemins de Fer de la Vendée

Construite en 1948, par le constructeur Fives-Lille, cette locomotive 030 T6 fut l'une des dernières fabriquées en France. C'est une locomotive de 500 ch qui servait autrefois aux manœuvres de wagons d'argile et de charbon dans le bassin Nord Pas de Calais. Sa consommation est de  1,5T de charbon et 15m3 d’eau aux 100km   Le CFV l'a rachetée en 1985, il fallut 5 ans pour la restaurer et depuis elle tracte le train touristique du chemin de fer de la Vendée entre Mortagne sur Sèvre et la gare des Herbiers   ... [Lire la suite]

21 juillet 2020

Balade virtuelle dans le magnifique parc de la vallée de Poupet en bordure de la Sèvre Nantaise.

La vallée verte de Poupet : Espace de verdure située en bordure de la Sèvre nantaise propice à la promenade et aux plaisirs de pêche,   Le moulin de Poupet : le site hydraulique de Poupet est farinier depuis au moins le début du XVIIe siècle. Pendant quelque temps, il a été aménagé en moulin à foulon. Au XIXe siècle, les deux moulins d’alors possèdent chacun une roue à palettes, actionnant deux paires de meules. L’activité meunière a cessé en 1932. Délabré, le moulin a été racheté par la commune qui l’a aménagé... [Lire la suite]
16 juillet 2020

Carte postale d’antan 360 – Pause du 137e régiment d’infanterie de Fontenay à la gare de Mortagne sur Sèvre

À l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918, Gérard Baud, passionné d’histoire locale, raconte les pérégrinations du 137e régiment d’infanterie de Fontenay, entre 1914 et 1918. 3 302, ce sont les pertes du régiment fontenaisien, le 137e RI, lors de la Première Guerre mondiale. Elles se déclinent comme suit : 85 officiers, 2 587 sous-officiers et hommes de troupe et 630 disparus. Le 137e RI quitte Fontenay-le-Comte par le train, dans la nuit du 6 au 7 août, pour débarquer à Vouziers (Ardennes). Les soldats, sac... [Lire la suite]
14 juillet 2020

La fontaine d'Ayron de l'ancienne forteresse de Frontenay l'abattu (Voyage virtuel dans temps)

La fontaine d'Ayron est établie sur l'une des principales sources qui alimentaient les fossés de l'ancienne forteresse de Frontenay l’abattu, rasée au 13ème siècle. Situé en contrebas le lavoir est aménagé dans une de ces douves. La source donne naissance à un petit ruisseau: Le Riveau". Qui, en grande partie souterrain, sourd de loin en loin dans le bourg et rejoint le bief Chabot au pont des Soupirs ==> Les Fortifications de Frontenay l’Abattu relevées au XVe siècle et duché-pairie de Rohan-Rohan.
Posté par thierryequinoxe à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juin 2020

Le 14 juin 1375 Charles V établit des impôts pour la réparation de la garde des barbacanes et de l'île de Marans.

Le 14 juin 1375 à la requête de Péronnelle de Thouars, Charles V établit des impôts pour la réparation de la garde des barbacanes et de l'île de Marans. L'île de Marans, située sur la Sèvre, la grande artère fluviale du Bas-Poitou, était toute désignée, par sa situation, pour servir de lieu d'entrepôt entre les marchands du Poitou, d'une part, ceux de l'Aunis et de la Saintonge, de l'autre. Ce point devint donc forcément au moyen âge le centre d'une seigneurie importante, qui s'étendait de l'île de Maillezais à la mer. (Golfe des... [Lire la suite]