16 septembre 2019

L'Organisation administrative du Comté de Poitou au Xe siècle et l'avènement des Châtelains et des Châtellenies

La majeure partie du IXe siècle a été pour le Poitou une ère d'anarchie et de calamités. A la mort de Pépin Ier, roi d'Aquitaine, en 839, une guerre inexpiable s'engagea pour la possession du duché entre son fils Pépin II, à qui il devait normalement échoir, et Charles, fils de Louis le Pieux, en faveur duquel ce dernier en avait disposé. Le Poitou fut l'un des principaux-théâtres des hostilités avec lesquelles se conjuguèrent les incursions des normands. Les pays d'Herbauges et de Tiffauges furent réduits à l'état de solitude.... [Lire la suite]

14 septembre 2019

Virée de Galerne - Jean Chouan

Depuis les premiers jours de la Révolution, le département de la Mayenne était troublé par des rassemblements, des émeutes et des pillages. Jean Cottereau, dit Chouan s'était signalé à la tête des cocardes noires, dont les « patriotes de la Brûlatte avaient éprouvé tout particulièrement, dit-on, la vigueur des bras.  Ce fut son premier exploit. Sa jeunesse agitée et batailleuse l'avait préparé aux luttes brutales et sanglantes. Sur ses origines et ses antécédents, les auteurs royalistes ont donné libre cours à leur... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 09:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 septembre 2019

La Virée de Galerne – Octobre 1793, La Bataille de Fougères.

Après les tristes événements causés par la levée des 300,000 hommes qui avaient ensanglanté le mois de mars 1793, le district de Fougères rentra dans le calme et la tranquillité. Calme et tranquillité plutôt apparents que réels, car dans les campagnes l’œuvre de propagande contre la Révolution se poursuivait sans trêve et si les meneurs et ceux qui avaient poussé les paysans à la révolte avaient pris la fuite pour sauver leur tête, il restait des agents payés par l’or anglais et par les émigrés pour entretenir dans les esprits... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 septembre 2019

D'Henri II Plantagenêt et Raoul de Fougères à la Chouannerie et Prosper Mérimée, la légende des Celliers de Landéan.

Un monument du moyen-âge assez remarquable, et désigné dans le pays sous le nom de Celliers de Landéan, se trouve également dans la forêt de Fougères, à environ 850 mètres au sud-ouest de l'église de la paroisse, et à 45 mètres à l'ouest de la grande route de Fougères à Caen. Il s'annonce à l'extérieur par les vestiges de deux rampes à moitié comblées, qui formaient entre elles un angle droit, et se réunissaient à un pallier commun, voûté comme elles, d'où l'on descendait dans un souterrain, lequel consistait en un berceau en... [Lire la suite]
11 septembre 2019

Le roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt à la conquête de la Bretagne, il s’empare du château de Fougères en 1166.

Fougères, autrefois chef-lieu du Fougerais et d’une baronnie, remonte à une très-haute antiquité. C’était jadis une place forte très importante, et l’une des clefs de la Bretagne, avant la réunion de cette province à la couronne. Henri II, roi d’Angleterre, s’empara de Fougères en 1166, et c’est alors que fut détruit l’ancien château, à la place duquel Raoul de Fougères fit construire celui dont on voit encore les restes. Guillaume le conquérant mourut en 1087, et laissa, par testament, la Normandie à son fils Robert,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 septembre 2019

5 septembre 1104 : Le château de Thouars est incendié par les comtes d’Anjou

GEOFFROY III de Thouars, 1104-1123. 13e vicomte de Thouars C'est le fils d'Aimery IV et d'Ameline. Il est d'abord Châtelain de Tiffauges. Lorsque Geoffroy revint de la croisade, après la mort de son frère Herbert, pour gouverner la vicomté de Thouars, la guerre allumée depuis plus d'un demi-siècle entre les comtes d'Anjou et les ducs d'Aquitaine n'était pas encore terminée. Petit-fils de Foulques Nerra, Foulques IV d'Anjou, dit « le Réchin » ou « le Querelleur », comte d’Anjou et de Tours, et Geoffroy-Martel,... [Lire la suite]

09 septembre 2019

Histoire du Château de Montreuil-Bonnin dans le comté du Poitou.

Montreuil-Bonnin se trouve dans la vallée de la Boivre à environ 18 kilomètres à l'ouest de Poitiers. Bien que s'étendant à l'écart des grands courants de circulation, la vallée, assez fortement burinée dans les plateaux forestiers de cette partie du seuil poitevin, présentait, en ses divers points de passage, des positions fortes dont les Plus remarquables étaient le château ou tour de Béruges 3, le château de Montreuil-Bonnin et la commanderie fortifiée de Lavausseau. Depuis la notice de Félix du Puis-Vaillant écrite en 1838 et... [Lire la suite]
08 septembre 2019

Chevaliers du Poitou - Les Vicomtes de Thouars

Geoffroy est le premier vicomte de Thouars dont les chartes font mention.   GEOFFROY Ier de Thouars, 876-903. En août 876 il signe une donation de biens sis à Rigné, viguerie de Thouars, et à Faye, faite par un nommé Rabaldus, au profit de l'abbaye de Saint-Jouin-lès-Marnes. (Cartulaire de Saint-Jouin, publié par M. Grandmaison, p. 12.) On ne connaît pas l'origine de ce vicomte, et on ne sait pas s'il se rattache à ses successeurs par quelques liens de parenté. Il est à croire qu'il était le père du vicomte suivant mais rien... [Lire la suite]
08 septembre 2019

Préparatifs des seigneurs de Tiffauges et de Thouars pour accompagner en terre sainte Guillaume IX, duc d'Aquitaine

C'est Geoffroy de Thouars qui construit le château au XIIe siècle et le village, situé le long de la Crume, au pied du promontoire, est ainsi protégé par un rempart muni de tours. Geoffroy II, d’abord seigneur de Tiffauges, succéda à Arbert II, son frère, dans la vicomté de Thouars, d’après le mode en usage pour ce grand fief. En 1123, il donna, de concert avec sa femme et son fils aîné, les terres du Grand et Petit-Luc, qui dépendaient de la collégiale de Saint Nicolas de Poitiers, au monastère de Montierneuf de la même... [Lire la suite]
07 septembre 2019

Sur les ruines du vieux château de Tiffauges (Suite)

La digue est en partie détruite, et ce n'est guère qu'avec la connaissance de barrages analogues, mais mieux conservés, que l'on peut s'en faire une idée exacte. Autant qu'on en peut juger aujourd'hui, elle s'étendait sur une longueur d'environ 40 mètres, avait une dizaine de mètres de hauteur et vingt à vingt-cinq mètres de base. Une brèche pratiquée vers sa partie médiane permet actuellement aux eaux de la Crûme de suivre leur libre cours. Mais, alors que la défense du château nécessitait qu'elle maintînt une nappe d'eau... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,