31 janvier 2021

La colonne Infernale de Grignon de Saint Michel Mont-Mercure au château de Bois-Tissandeau des Herbiers

Sortant du village de Saint Michel Mont de Mercure, sa colonne se divise en plusieurs parties au village de l’Epaud.  L’une d’elles prend le chemin de Saint-Paul-en-Pareds, massacrant un groupe de Vendéens cachés dans le bois de la Bonnelière, et tuant et incendiant les hameaux et fermes le long de leur chemin.   Le 31 janvier 1794, le détachement parvient le soir à Saint-Paul-en-Pareds,enferme soixante- douze personnes dans la cour du château. Après les avoir nourries, abreuvées et forcées à danser, elle a fusillé... [Lire la suite]

31 janvier 2021

Saint Michel Mont de Mercure, carrefour des colonnes infernales Grignon - Lachenay (Carte)

Arrivant de Châteaumur, la colonne de Grignon poursuivit ses exploits en s'avançant vers la Basse-Vendée, non sans détours et contre-marches, afin de ne rien laisser derrière elle. Grignon fit poser un campement à la Flocellière, pendant 3 jours du 27 au 30 janvier 1794. Le 28 janvier, un massacre important d'hommes, de femmes et d'enfants, a lieu à La Flocellière. Le 29, la colonne se rend au Boupère, Grignon hésite à ordonner le massacre des habitants, mais il se contente de faire désarmer les 150 gardes nationaux de la commune... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 janvier 2021

L’abbaye La Grainetière incendiée pendant la Révolution, le dernier moine, Dom Charles-Philippe Billaud quitte son abbaye

Non loin des Herbiers et Saint Paul en Pareds, sur le bord d'une belle et vaste forêt du Parc Soubise, se dressent les ruines d'une des plus vieilles abbayes de la contrée la Grainetière est son nom. Des ruines ! toujours des ruines ! Et de fait, dans tous les tableaux qu'offrent à l'oeil les paysages si délicieusement pittoresques du Bocage vendéen, à côté de la splendeur peu commune des sites qui force l'admiration du touriste, il y a toujours cette inévitable note sombre. Et pourtant, les ruines ont leurs charmes,... [Lire la suite]
30 janvier 2021

A la mémoire des 32 habitants de Pouzauges massacrés par les « Colonnes infernales le 30 janvier 1794

Cet acte est commis par les hommes d'une « Colonne Infernale » commandés à l'issue d'un banquet offert au général Grignon, 30 prisonnières sont violées par les officiers de la colonne avant d'être fusillées près du donjon du vieux château. La colonne de Lachenay, entrée en Vendée par Saint-Mesmin, le 26 janvier 1794, campait à Pouzauges. Elle poussa le 29 jusqu'à La Meilleraie. Les Bleus mangèrent le festin préparé par les « Patriotes » de cette bourgade, puis poussèrent ces malheureux dans l'église et les égorgèrent. Le 30... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 janvier 2021

Note sur les Essarts et Boupère pendant la Révolution, les colonnes infernales

Lequinio remit des rapports au Comité de salut public de Fontenay le peuple Le 1er avril 1794, Lequinio présente un rapport devant le Comité de salut public sur la situation en Vendée. Il juge indispensable de faire exécuter les prisonniers de guerre vendéens pris les armes à la main, et souhaite même que cette mesure soit également appliquée aux soldats de la coalition, cependant il estime que la population de la Vendée est encore trop nombreuse pour être exterminée, il désapprouve finalement les massacres des civils et accuse... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 janvier 2021

28 Janvier 1794, Grignon est au Boupère - Alexis-René Barrion maire de Saint-Mesmin, témoin des colonnes Infernales.

En arrivant au Boupère, il reçoit une lettre de son collègue le général Bard, un honnête soldat qu'indignait cette guerre déshonorante, l'assurant que tous les habitants de ce bourg sont bons patriotes, vrais républicains, et ont donné maintes preuves de leur civisme. Grignon se détourne donc du Boupère, mais il y envoie l'un de ses lieutenants, Lachenay, qu'on disait fils d'un émigré, à la tête d'un détachement qui pille, massacre, viole, incendie tout ce qui se présente….. » y égorge plus de 200 habitants, et brûle « 3 000... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 janvier 2021

Joseph Amand de Vasselot (1762 - 1796), dernier seigneur du château de Saint Mesmin - Saint-André-sur-Sèvre 26 janvier 1794

En 1766, Jacques-René-François-Marie de Vasselot donnait à ferme dans son ensemble le marquisat, terre et seigneurie de Saint-Mesmin. Dans cet acte, le bailleur est dit demeurant ordinairement en son château du Chasteigner, paroisse de Jazeneuil, près Lusignan. C'est là, en effet, que naquirent, sauf un seul, tous les enfants de dame Alexis-Françoise; c'est là qu'elle mourut le 5 février 1777. Dix ans après, son mari la suivit dans la tombe, et leur fils aîné devint seigneur de Saint-Mesmin. Il se nommait Jacques-Alexis-Marie,... [Lire la suite]
26 janvier 2021

Le 26 janvier 1794, le château de Châteaumur est brûlé par les soldats de la colonne infernale de Grignon

Le 26 janvier 1794, le château  de Châteaumur est brûlé, la plupart des maisons du bourg fut livré aux flammes par les soldats de la colonne infernale de Grignon et  10 personnes massacrées. Le château de la famille de Toucheprès est demeuré inhabitable. «  Deux tours sans couverture et un pavillon, dont les murs sont encore solides : voilà tout ce qui reste de cette agréable habitation.  En dehors des douves, qui entouraient le château, on voit les ruines de la chapelle et celles de la chambre de... [Lire la suite]
24 janvier 2021

Le 24 janvier 1794, la colonne infernale dirigée par Grignon et l'adjudant-général Lachenay se retrouve à Bressuire.

Le passage de la Loire s’étant effectué le 16 novembre, les bleus allaient envahir le pays laissé sans défense. La Convention venait de décréter l'anéantissement de la Vendée par le fer et le feu. Turreau s'était chargé d'organiser douze colonnes infernales, chacune de douze cents hommes qui devaient partir de divers points et sillonner le Bocage en tous sens, saccageant, brûlant, exterminant les hommes et les habitations. Le plan était déjà mis à exécution. Le paysan racontait des détails effroyables : on brûlait les bois, on... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 janvier 2021

Le 21 janvier 1794, la colonne infernale de Boucret part de Cholet, passe par le Temple et Châtillon pour aller sur les Epesses.

la troisième division est dirigée par Boucret.La 1ère ira de Chollet à Châtillon, les Epesses est commandée par Boucret lui-mêmeLa  2ème ira de Chollet à Maulevrier, Saint-Laurent sur Sèvre Le 22 janvier, le général Boucret ravage la Tessoualle, et massacre la population qu’il rencontre, comme nous le raconte Louise Barbier dans ses mémoires.  “ Le général Boucret était à la Tessoualle, à dix kilomètres et brûlait tout le bourg et l'église. Il fit mettre le feu dans un grand champ de genêts, dans le bas des... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,