16 février 2020

20 Novembre 1879, le rapport sur l'établissement d'une école de sous-officiers à Saint-Maixent.

M. Garnie lit : Messieurs, Dans la séance extraordinaire du Conseil général réuni à la date de, ce jour, une Commission nommée par cette assemblée a eu à examiner une question nouvelle pour le département. A la suite de projets conçus par M. le ministre de la guerre relativement à la création ou plutôt au déplacement d'une école de sous-officiers, l'attention a été attirée sur la ville de Saint-Maixent, où se trouve situé un vieux château qui fait partie du domaine de l'État, lequel, plusieurs fois, depuis de longues années, a... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 06:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 février 2020

1840 Prosper MÉRIMÉE, Inspecteur général des monuments historiques - Lettre au Ministre de l’intérieur

MONSIEUR LE MINISTRE, La commission des monuments historiques, dans son dernier rapport, déplorait l'insuffisance des secours affectés à la conservation des édifices remarquables de toutes les époques, dont notre pays a tant de raisons de s'enorgueillir, et que pourtant il a traités longtemps avec une fâcheuse indifférence. Ces plaintes, trop bien justifiées, ont été entendues, et le crédit mis cette année à la disposition de votre département témoigne que la sollicitude des Chambres s'est éveillée sur l'importance de nos richesses... [Lire la suite]
16 février 2020

Château de Talmont – Guillaume de Lezay - Guillaume IX- Hugues VII de Lusignan - Louis VII et Aliénor d’Aquitaine (Time Travel)

Guillaume de Lezay, succéda en 1112 (37) à son père Goscelin, comme le prouve la présence, à cette date de son suzerain, Guillaume, comte de Poitiers, venu à Talmont dans le but évident de régler les comptes de la succession. Cependant, malgré nos recherches, nous n'avons pu trouver, de trace de ce baron, avant 1118, époque à laquelle il fut cité, comme témoin dans une charte du prieuré de Fontaines (40). A partir de cette époque seulement les documents deviennent moins rares.   Il en est un entr'autres, traduit du cartulaire... [Lire la suite]
15 février 2020

Les premiers seigneurs de Talmont Saint Hilaire

GUILLAUME LE CHAUVE (1020-1049) On se le rappelle, le premier seigneur de Talmont fut installé « dans son honneur (1) » par le comte de Poitou, vers l'an 1020. Il avait nom Guillaume, comme son suzerain, et fut surnommé le Chauve, sans doute pour de bonnes raisons, connues de son temps et supposées du nôtre. Il était allié aux seigneurs de Thouars ; on dit même qu'il était originaire de la Maison de Parthenay. En tout cas, il contracta avec ces deux familles de nombreuses liaisons de parenté et d'amitié (2). Comme homme noble et... [Lire la suite]
14 février 2020

COMTE, du latin comes - Histoire du titre

Ce titre était donné, dès le temps de la république romaine, aux tribuns, préfets et scribes qui accompagnaient les proconsuls, les propréteurs envoyés dans les provinces. Ils formaient ce qu'on appelait la cohors de ces magistrats. Auguste appelait de même tous les officiers de la maison impériale choisis dans les familles sénatoriales. Le mot cornes eut souvent le sens d'aide de camp. On voit, d'après la Notitia Imperii Romani, qu'il devint un titre officiel, attribué à certains fonctionnaires, au temps de Dioclétien et de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 février 2020

Jeanne Dunois, princesse de sang inhumée dans l’église Saint-Médard de Mervent

Mervent est une des localités les plus anciennes de la Vendée. Si on en juge par les pièces de monnaie qui y furent trouvées, ce point fut à la fin du règne de Posthume et durant les guerres civiles du siècle suivant, le refuge des habitants de la contrée. Comme le château de Vouvent, celui de Mervent fut attribué par la légende à Mélusine. On ignore par qui il fut réellement construit ; on sait seulement qu’en 976 le pays d’Herbauges, dont Mervent faisait partie, fut démembré, et que la partie méridionale forma le pays de... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 février 2020

Les sièges de Ré et La Rochelle, digue de Richelieu (Time Travel 1627)

La guerre, au commencement du dix-septième siècle, se faisait avec une férocité singulière. Cette férocité ne l'empêchait pas de prendre, de gentilhomme à gentilhomme, des allures chevaleresques qu'on n'eût point attendues de générations si souvent perfides et brutales. L'homme, suivant la juste remarque du poète, a été de tout temps un étrange problème : à quelle époque cependant a-t-on rencontré une physionomie aussi indéchiffrable que celle de Buckingham? La haine du peuple anglais lui réservait probablement le sort du maréchal... [Lire la suite]
11 février 2020

La citadelle du Château d’Oléron - L’arbre de Richelieu

En 1624, le cardinal de Richelieu entrait au conseil du roi ; il avait alors trente-neuf ans. Environ douze ans plus tard, dans le premier chapitre de son Testament politique, il rappelait à Louis XIII, en quelques lignes énergiques, la situation dans laquelle il avait trouvé les affaires et les idées qui avaient inspiré sa conduite (1). « Lorsque Votre Majesté se résolut de me donner en même temps et l'entrée de ses conseils et grande part en sa confiance pour la direction de ses affaires, la dignité de la majesté royale était... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 février 2020

Mgr Jacques Raoul de la GUIBOURGÈRE, premier évêque de La Rochelle

(1648—1661.) La Gallia Chrisliana nous fait connaître le mérite du PREMIER EVÊQUE DE LA ROCHELLE : « Jacques Raoul, » seigneur de la. Guibourgère, au comté de Nantes, » est recommandable à plus d'un titre, mais principalement pour avoir obtenu par sa sollicitude que La Rochelle qui, pendant bien des années, avait été le Boulevard de l'hérésie, maintenant changée heureusement, devînt le siège épiscopal d'une Eglise catholique ; et undè impietatis virus distillarat ad vicinas regiones inficiendas, indè ad amplœ diœcesis populos... [Lire la suite]
10 février 2020

L'Hermenault, Château épiscopal des évêques de Maillezais (Time Travel)

On est peut-être d'accord sur l'étymologie de l'Hermenault. Cette dénomination vient-elle d'heremus, lieu désert et inculte, d'heremani, hommes pourvus d'un bénéfice, ou est-elle un dérivé de celle d'Ernenoald portée par un abbé mentionné dans la notice d'un jugement rendu le 5 mai 692 par Clovis III, ou d'Hermamvald, empruntée à quelque Franc qui établit sa demeure sur l'emplacement où les abbés de Maillezais élevèrent plus tard leur maison de plaisance 1)? Il serait téméraire d'émettre une opinion définitive. Il nous est plus... [Lire la suite]