24 janvier 2020

Fontenay le Comte, capital du Bas-Poitou au temps des guerres de religion (Time Travel)

Les guerres de religion furent précédées de ces troubles précurseurs des grandes crises. Le peuple des campagnes, poussé par l'excès de la misère, se révolta en maints endroits. Des bandes de voleurs, profitant de l'agitation des esprits et de l'absence presque totale de police, se ruèrent sur les maisons isolées et les villages, et s'attaquèrent même à des lieux plus importants. Une force armée considérable étouffa ces premières tentatives dans le sang et les supplices. Fontenay eut sa part de ces horribles drames, et fournit l'un... [Lire la suite]

23 janvier 2020

L’ancien hôpital des Pèlerins de Pons

Après Mediolanum Santonum, Pons fut le plus important centre routier du pays des Santons. Passaient ou arrivaient en cet endroit la grande route de Tours-Poitiers-Saintes-Bordeaux, celle de Saintes-Pons-Aubeterre et peut-être Cahors, celle de yillebois-Lavalette-Blanzaç-Bai-bezieux-Archiac-Pons, omise dans nos précédentes études et dont nous ne connaissons pas davantage l'itinéraire à l'est, celle, moins importante, de Pons à Conac, celle de Pons-Gemozac-Cravans-Aurenne-La Sauveté-Meursac-le, village de Toulon près duquel se... [Lire la suite]
23 janvier 2020

Le pèlerinage de Saint-Jacques – Des voies romaines aux routes Royales qui menaient à Compostelle

A partir du IXe siècle, commence la coutume des pèlerinages. On en compte plusieurs qui se dirigent les uns sur Rome (tombeau de l'apôtre Pierre) ou sur Jérusalem (Saint-Sépulcre), les autres sur Compostelle en Gallice (tombeau de Jacques le Majeur). Mais le pèlerinage le plus célèbre est celui de Saint-Jacques.  « Roumieux », ceux qui vont à. Rome; « Paulmiers », ceux de Jérusalem; « Pèlerins » (pèlerins par excellence), ceux de Compostelle. Les routes qui menaient à Compostelle étaient au nombre de quatre : 1° La route... [Lire la suite]
22 janvier 2020

1019 - 2019 Sur les pas de Saint Philibert : Abbaye de Grand – Lieu et de Tournus

Exposition illustrant les étapes de la vie de Saint Philibert et de la translation de ses reliques. Saint Philibert (ou Filibert) de Tournus ou de Jumièges ou de Noirmoutier, né en 617 ou 618 à Elusa, aujourd’hui Eauze dans le Gers et mort le 20 aout 684 à Noirmoutier, est moine et abbé franc du VIIe siècle. Il a fondé les monastères de Jumièges et de Noirmoutier. Ses reliques ont été apportées à Tournus où il fut l’objet d’une grande vénération. De Noirmoutier à Tournus, fuyant les incursions normandes, ses reliques... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2020

Voyage Historique sur l’église - cathédrale de Luçon

Luçon, en latin Lucionensis, très petite ville épiscopale du Bas-Poitou. L'église cathédrale dédiée à la sainte Vierge est belle. Il s'y élève un fort beau clocher de pierre, dont la pointe a été abattue de la foudre.  Cette ville a tiré son origine d'un très ancien monastère de l'ordre de Saint-Benoît (1), que le pape Jean XXII érigea en évêché, l'an 1317, après l'avoir tiré de celui de Poitiers (2), et que Pierre de la Voyrie, qui en était le dernier abbé, en fut le premier évêque. L'évêque de Luçon est seigneur de la ville... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
20 janvier 2020

Fouille du Tombeau de Pierre, Premier abbé de l'église romane d'Airvault.

Il existe, dans le transept gauche de la belle église d'Airvault, un remarquable tombeau de l'époque romane, attribué jusqu'ici, par une tradition incertaine, à Aldéarde d'Aunay, vicomtesse de Thouars, épouse du vicomte Herbert ler, fondatrice de l'église d'Airvault, vers l'an 971 décédée au commencement du XIe siècle (1).  Ce petit monument, en pierre assez dure, affecte la forme d'un couvercle rectangulaire à deux toits, présentant par conséquent deux pignons à ses deux extrémités. Il repose sur quatre larges pieds, sous un... [Lire la suite]

20 janvier 2020

Ephémérides de la troisième guerre civile en Poitou, Aunis et Saintonge (du 3 octobre 1569 jusqu’au 26 aout 1570)

Octobre 1569 Lundi 3. - Bataille de Moncontour.  Le soir, Coligny et les princes à Parthenay. - Ils en partent à 3 heures du matin pour Niort.-  Le duc d'Anjou couche à Saint-Généroux. Mardi 4 - Coligny arrive à Niort. - Le duc d'Anjou couche à Airvault. Mercredi 5. -  Le duc d'Anjou couche à Gourgé. Jeudi 6. - Coligny quitte Niort.- Le duc d'Anjou couche à Parthenay. Vendredi 7.-  Le duc d'Anjou quitte Parthenay. - Lornay évacue Châtellerault.- Le duc d'Anjou couche à Champdeniers. Samedi 8. - Niort évacué... [Lire la suite]
20 janvier 2020

Time Travel 1586 - Prise de l’Île d’Oléron par le Calviniste Agrippa d’Aubigné.

D'Aubigné, qui n'avait plus de pain à donner à ses soldats, tant était grande la disette qui régnait dans le pays, ne trouva rien de mieux, pour leur en procurer, que d'entreprendre la conquête de l'île d'Oléron, dont les habitants , grâce à la fertilité du sol, n'avaient pas encore éprouvé les atteintes de la famine. Au moment de s'embarquer, il fit connaître à ses compagnons d'armes les dangers de l'expédition, en déclarant que ceux qui ne voudraient pas les braver avec lui étaient libres de se retirer. Sept cent cinquante soldats... [Lire la suite]
19 janvier 2020

Jean Calvin et les débuts de la Réforme calviniste

Ce n'est pas, en effet, un réformateur que Poitiers accueille dans ses murs quand Calvin y entre, et c'est un fondateur d'Eglise qui en sort quelques semaines plus tard. Esprit réfléchi et traditionnel, Calvin, en 1533, est encore nettement catholique. Il tient à l'église qui l'a baptisé autant qu'aux réformes qui sont nécessaires, et son ami Daniel songe à faire de lui un official, à le charger de rechercher les hérétiques. A lui, comme à tant d'autres, c'est la persécution qui a dessillé les yeux, persécution assez bénigne du reste... [Lire la suite]
19 janvier 2020

Agrippa d’Aubigné de Pons (Poitou-Charentes)

À 9 ans, son père lui fait jurer de venger les huguenots décapités. Dès lors, il n’aura de cesse de combattre pour ses idées. La ville de Pons n'échappe pas aux affres des guerres de religion qui commencent en mars 1562 avec le massacre de Wassy et dont les répercussions en Aunis et en Saintonge ont été particulièrement dramatiques. Durant toute la période des guerres de religion, la ville, patrie du chef protestant et poète Agrippa d'Aubigné, est plusieurs fois assiégée. En 1568, au terme d'un siège sanglant de Pons par les... [Lire la suite]