05 mars 2020

Historique du vieux Château d’Airvault dans le Haut-Poitou

AIRVAULT, à 65 kil. de Niort; Son territoire, arrosé à l'ouest par le Thouet. Synthèse : Airvault, en latin Aurea Vallis, c'est-à-dire Vallée d'or, selon certains historiens, est désigné par divers auteurs sous les noms d'Ervault, Oirvault ou Arvaux. Située à 200 mètres du Thouet, partie dans une vallée, partie sur une hauteur, la ville d'Airvault est au milieu du bocage. Le château d'Airvault a été construit sur un ancien castrum. Au moyen-âge, le château fut assiégé et conquis en 1207 par Philippe Auguste. Le 22... [Lire la suite]

04 mars 2020

TABLE CHRONOLOGIQUE DES DOCUMENTS de la Société des antiquaires de l'Ouest

Vers 696. – Union du petit monastère de Mazerolles à l'abbaye de Nouaillé et fondation d'un hôpital à Poitiers par Ansoald, évêque de cette ville, XXXVII, 35. 768- 1790. – Documents pour l'histoire de l'église de Saint-Hilaire de Poitiers, XIV et XV. 819, 16 mars. Extrait d'une charte par laquelle l'empereur Louis le Débonnaire permet à l'abbé Arnoul, fondateur de Déas, de couper la voie royale, appelée chemin pavé ou chaussée, pour faire arriver audit monastère les eaux de la Boulogne, 3, 155. 848, décembre. Don fait à l'abbaye... [Lire la suite]
03 mars 2020

Essai historique sur les Monnaies du Poitou et sur quelques autres Monnaies de la période anglo-française

Parmi les nombreuses singularités que présente notre histoire monétaire, un des plus frappante est la rareté des monnaies de nos rois et des plus puissants feudataires de la couronne, tels que les ducs de Normandie, de Bourgogne, de Bretagne, d’Aquitaine, frappées aux onzième et douzième siècles, et la rencontre fréquente de pièces des même temps au noms de seigneurs d’assez minces domaines. C’est ainsi qu’en Poitou les monnaies de l’abbaye de Saint-Martin de Tours, des Foulques d’Anjou, des comtes de Guingamp et de Gien sont fort... [Lire la suite]
02 mars 2020

CHRONOLOGIE AUTOUR D'HUGUES CAPET ET DE ROBERT LE PIEUX

954 — Mort de Louis IV d'Outre-mer. Avènement de Lothaire. 960 — Serment d'Hugues Capet (fils de Hugues le Grand, t v.956). Il est établi duc des Francs. 962 — Otton 1er empereur (roi d'Allemagne et d'Italie). Il meurt en 973. 972 — Adalbéron devient archevêque de Reims. 972 — Gerbert d'Aurillac devient directeur des écoles de Reims. 977 — Adalbéron Ascelin, évêque de Laon, Seguin, évêque de Sens; Charles, frère de Lothaire, est fait duc de Basse Lorraine par Otton II. 978 — Guerre pour la Lorraine entre Otton II et Lothaire. ... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2020

Note historique sur Aliénor d'Aquitaine

Il semble indispensable de faire connaître comment les provinces de Normandie, Anjou, Poitou et Aquitaine, passèrent de la couronne de France à la couronne d'Angleterre, pour l'intelligence des faits dont l'Ile de Ré fut le théâtre au XIIe et au XIIIe siècle. Guillaume, dernier comte de Poitou et duc d'Aquitaine, voulut, avant sa mort, faire un pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle, en Galice, sanctuaire très fréquenté à l'époque. Avant son départ, il institua sa fille Aliénor (née en 1123), légataire universelle de ses États,... [Lire la suite]
01 mars 2020

Juillet- Aout 1224 - Prise de Niort, Saint Jean-d’Angely et La Rochelle (Louis VIII – Savary de Mauléon)

Peu après et en 1223 Philippe-Auguste venait de mourir (le 14 juillet 1223), son fils Louis VIII l'avait remplacé sur le trône de France. Sacré le 6 août 1223, avec la reine Blanche qu'il avait épousé 23 ans auparavant. La cérémonie à lieu à la Cathédrale de Reims et est célébrée par l'Archevêque Guillaume de Joinville. C’est pendant le règne de son père que Louis VIII fut Surnommé « le Lion » en remportant sur Jean sans Terre, roi d'Angleterre, la victoire de La Roche-aux-Moines en 1214. Alors ce prince qui jeune, s'était mesuré... [Lire la suite]

29 février 2020

Château féodal de Sigournais brulé par passage des colonnes infernales du général Beffroy (15 septembre 1793)

Le logis comporte deux ailes en équerre, dont l'une a été incendiée ainsi que le bourg  suite au passage des colonnes infernales du général Beffroy commandant de la division de Luçon, successeur de Tuncq après la défaite de Chantonnay le 8 septembre 1793. Le généralissime des Vendéens dans l'expédition d'outre-Loire, Larochejaquelein, avait été séparé de son armée devant Ancenis, avec trois autres chefs, Stofflet, Debaugé et de Langerie. Ils n'avaient avec eux qu'une vingtaine de soldats. Ils pénétrèrent jusqu'à Châtillon, où... [Lire la suite]
28 février 2020

Réforme pontificale : le démembrement du diocèse de Poitiers par bulles du pape Jean XXII du 13 août 1317

L’Abbaye Saint-Pierre de Maillezais (Malleacum) fut fondé vers 990, par Guillaume IV Fier-à-Bras, duc d’Aquitaine, et par Emma, son épouse, qui appelèrent, pour l’habiter, des moines de l’abbaye de Saint-Julien de Tours. Elle fut érigée en évêché par une bulle du pape Jean XXII, datée du 13 aout 1317, et son diocèse fut formé au moyen d’un démembrement de celui de Poitiers. Dès son élévation à la papauté, Jean XXII se préoccupa de problèmes administratifs. L'un des aspects de la réforme pontificale fut le démembrement de plusieurs... [Lire la suite]
27 février 2020

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2010, Xynthia balayait la façade Atlantique

Dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février 2010, Xynthia balayait la façade Atlantique provoquant le décès de 59 personnes, dont 35 en Vendée et 12 en Charente-Maritimeet des dégâts considérables.  Ce très lourd bilan est lié au phénomène de surcôte qui s’est produit sur le littoral Atlantique, notamment le littoral charentais et vendéen. La majorité des victimes a péri dans les inondations liées à cette marée de tempête. Tempete Xynthia - Une nuit de cauchemars - DVD C’était il y a 10 ans, dans... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 février 2020

Sigournais : Notes d’Histoire Vendéenne et Caractère religieux de la Vendée féodale.

Ce lieu est très ancien. Il s'est appelé Segurniacum ou Segorniacum puis plus tard Segorniaum, Segornyaum et Segorniaum. Ce n'est qu'au XV siècle qu'on voit apparaitre dans des écrits de français le nom de Sigornay qui, en 1643, se transforme en Sigournay. Il ne faut pas confondre Sigournais avec l'ancienne Segora comme semblent l'avoir fait MM. Aillerie et Audé. Celui-ci prétendait en effet que la route romaine conduisant de Nantes à Poitiers passait : 1° Mansio (Secondigny); 2° Caminum (Saint-Pierre-du-Chemin); 3° Segora... [Lire la suite]