15 février 2019

Le Port de Niort (Portus Niortensis)

Au commencement du VIe siècle, la mer, en se retirant, mit à découvert tout le territoire des environs de Maillezais. L'on vit naître, pour ainsi dire, la rivière de la Sèvre, dont le cours se dessina parfaitement, avec cette particularité qui la distingue des autres rivières, que son lit est plus profond en remontant vers sa source, qu'en s'approchant de son embouchure. Au IXe siècle, le commerce de Niort fut plus d'une fois inquiété, suspendu, par les Normands qui jetaient de fréquentes alarmes sur les côtes occidentales de la... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 février 2019

Origine du pagus niortensis ( Niort )

Niort est né de la Sèvre, si l’on admet l’étymologie Novioritum, Novios (nouveau) ritus (gué) pour Niort, la ville se serait fondée au point où la route traversait la Sèvre, vraisemblablement aux vieux ponts. La ville de Niort a toujours été regardée comme la seconde ville du Poitou par sa population y et comme la première par son industrie et son commerce. C'est une des plus anciennes villes de France qui aient été municipalisées. Elle est située sur la rive gauche de la Sèvre, à 107 lieues de Paris, 19 de Poitiers, 55 de Nantes,... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 février 2019

La France du Moyen Âge, le blason fleurs de lys des Rois de France (origine)

(Cathédrale Notre Dame de Reims, un lieu hautement historique et symbolique) La féodalité présente deux choses qu'il faut bien distinguer, le régime féodal de la propriété foncière, antérieur à l'établissement même de la monarchie française, et le régime féodal de la seigneurie, né sous les faibles descendants de Charlemagne. L'usage des armoiries était inconnu en France sous les Mérovingiens, comme sous les Carlovingiens, et même sous les six premiers rois de la troisième race; il ne s'y est introduit qu'à l'époque de la seconde... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 23:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 janvier 2019

Procession du Cortège du Roy, 1429, Sacre de Charles VII (Gilles de Laval - Les Otages de la Sainte Ampoule)

La journée du sacre fut remarquable pour Gilles de Rais, à raison du rôle qu'il y joua et de la charge de maréchal qu'il obtint. Désormeaux, après le P. Daniel, assure que Gilles y représenta l'un des pairs de France, et que le roi l'éleva à la dignité de comte : « Jean d'Alençon ; Charles, duc de Bourbon ; Louis de Bourbon, comte de Vendôme ; Gilles de Laval, sire de Rais; Georges de la Trémoille, baron de Sully, et André de Laval, représentaient les six pairs laïques de France » *. Monstrelet omet Louis de Vendôme et André de... [Lire la suite]
14 janvier 2019

LA FEMME EN POITOU AUX Xe ET XIe SIÈCLES par Jean VERDON

Le rôle de la femme, trop rarement mis en lumière jusqu'ici, apparaît non négligeable au Xe et XIe siècles. Il est certes difficile à cerner, en raison de la rareté et de la dispersion des documents, mais dans le cadre régional il peut être plus facilement appréhendé. Pour notre part, nous avons choisi le Poitou (1). Après avoir examiné la structure du groupe familial, nous étudierons la condition de la femme au sein de ce groupe, puis son action en dehors. C'est en ayant recours à la statistique que l'on peut connaître la famille... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 janvier 2019

LE MONACHISME EN POITOU AU Xe SIÈCLE

Au cours du IXe siècle le Poitou fut ravagé par les Normands (1). « Le monastère de Saint-Savin et le château dans lequel il se trouve, que Charlemagne ordonna d'édifier, restèrent seuls inviolés (2). »     Le Xe siècle apparaît donc pour le monachisme en Poitou essentiellement comme une période de restauration, caractérisée notamment par la main-mise des laïcs sur les abbayes. La géographie monastique du Poitou au Xe siècle, l'étude des biens appartenant aux établissements religieux, l'évocation des moines et de leur... [Lire la suite]

12 janvier 2019

La Charente de Taillebourg à Angoulême, les raids des Vikings. (Histoires d'Eaux et de Régions)

En 844; — Sous le règne de Louis le Débonnaire, on vit apparaître pour la première fois les pirates normands. Partis du littoral Danois et Norvégien, ils débarquaient sur les côtes, remontaient les fleuves et ravageaient les campagnes, pillant et brûlant tout sur leur passage. Cette année-là ils remontèrent la Charente. 845 Mediolanum (Saintes), civitas santonum tombe entre leurs mains En 848, Angoulême (IGULISMA) est pillée par le chef viking Hasting.  En 863, Saintes et Angoulême sont à nouveau pillées. Alors Turpion,... [Lire la suite]
23 décembre 2018

1168 - Révolte Poitevine - Henri II Plantagenêt fait raser le château de Lusignan.

Vers l'an 1168, l'activité guerrière de l'Aquitaine se réveillant, plusieurs seigneurs de nos contrées se révoltèrent contre la puissance de Henri II roi d’Angleterre. (Henri décida de réduire le pouvoir des barons, notamment la famille Lusignan et les seigneurs de Mauléon, Thouars et Parthenay, La Rochelle devint le port d'entrée des Anglais pour rejoindre le Poitou, remontant le fleuve jusqu'à Niort, et un réseau de fortifications a été établi, principalement placé pour défendre une rivière ou un pont, ou pour contrôler une... [Lire la suite]
19 décembre 2018

Fouras de la Charente depuis la domination Romaine jusqu’à l’An Mil- Les voies antiques. L’invasion normande

Chapitre V Fouras et l’embouchure de la Charente depuis la domination Romaine jusqu’à l’An Mil, Les voies antiques. L’invasion normande.     Tandis que Saintes, Mediolanum des Santons sani ou liberi, se couvrait d’édifices sous l’administration romaine, avec une amirauté à Marennes ou à Saujon, sur la Seudre, le pagus ou pays des Arixos. Arixos, division correspondant à l’Aulnis, dut conserver les ports de Fouras et de Châtelaillon, avec les grandes rades que l’on pratique encore. De tout temps, l’embouchure de la... [Lire la suite]
24 novembre 2018

Mélusine, légende populaire du pays d'Aunis et Saintonge

C'est à Mélusine que la tradition attribue la construction du dolmen de La Jarne (La Pierre Levée est un dolmen situé à La Jarne, dans le département de la Charente-Maritime). Voici la légende telle qu'elle s'est conservée dans la tradition populaire.  Aux soirées d'hiver, les vieilles gens du pays d'Aunis racontent qu'il y a de cela bien longtemps, par une nuit de tempête, la fée Mélusine, cette création si populaire de nos contrées, cette grande redresseuse des torts et des injustices, vint demander l'hospitalité au seigneur... [Lire la suite]
Posté par thierryequinoxe à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,